PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

La municipalité socialiste fait n’importe quoi avec les noms de rues de Metz

Conseil municipal du 25 avril 2019 – Dénomination d’espaces publics – Intervention de Françoise GROLET

Avant de nous quitter bientôt, la municipalité socialiste se surpasse.

Toujours aussi « attentive » aux préoccupations des Messins, elle nous demande de voter trois nouvelles dénominations d’espaces publics.  Combo gagnant des mensonges socialistes !

🤔 Un beau nom évocateur de la grande Histoire de Metz : « Parlement de Metz » pour le quartier 100% béton (dixit l’adjoint Darbois sur l’adjoint Lioger) de l’Amphithéâtre, sorti de terre en 6 ans. Il s’agit précisément de la place devant le futur Siège pharaonique de Metz-Métropole… Quel révélateur du glissement du pouvoir de Metz à la Métropole… J’aurais plutôt vu à cet endroit une plaque à la mémoire du regretté dépose-minute, si utile aux Messins et aux usagers de la gare !

😱 Le nom de la ville syrienne d’Alep pour un espace vert sur l’île du Saulcy, rappelant la réception à Metz de Brita Hagi Hassan, soi-disant « maire » d’Alep-Est. Un quartier alors aux mains de différents groupes islamistes plus ou moins radicaux… Metz commet une ingérence politique irresponsable dans les affaires intérieures d’un pays étranger !

🙄 Le nom de deux activistes LGBTQIetc américaines, Marsha Johnson et Sylvia Riviera, transsexuelles à la vie dramatique, pour le jardin à la française (?) en contrebas de St Pierre aux Nonnains (?) entre l’Esplanade et le Plan d’eau. Mais pourquoi ?!

Magnifier l’héroïsme ou le communautarisme ?

Tant qu’à donner à nos espaces publics des noms sans lien avec l’histoire locale, je propose qu’on honore plutôt le Colonel Beltrame, héros français et modèle pour les jeunes générations. (*)

Le maire n’a pas retenu ma demande. Quant à l’opposition de « droite » elle n’était préoccupée que de chercher une icône LGBTQIetc non pas américaine mais locale. Quelle exemplarité pour ces personnes dont ils voudrait donner le nom aux rues de Metz ? C’est juste une basse courbette devant le politiquement correct !

(*) comme 150 communes françaises qui ont décidé de rendre hommage au Colonel Arnaud Beltrame, gendarme français qui a donné sa vie pour un otage, lors de l’attentat islamiste de Trèbes (Aude), le 23 mars 2018.

Fresque en hommage au colonel Beltrame à Port-Marly. (N.MESSYASZ / SIPA) via francetvinfo
Handicap : réduire les inégalités
"La Moselle, une nouvelle terre frontiste ?"
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :