PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

« Metz la commerçante » déclassée par la municipalité socialiste : c’est le constat des professionnels.

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil municipal de Metz du 27 avril 2017 : Attractivité commerciale du territoire : versement d’une subvention à la Fédération des Commerçants de Metz.

Intervention :

Explication de vote :

Monsieur le Maire, à défaut d’écouter votre opposition, croyez au moins les commerçants : « le stationnement fait régulièrement l’objet de remarques voire de critiques » dit le rapport de la Fédération. Combien de personnes me disent « on ne vient plus à Metz, c’est trop compliqué de trouver une place, et le coût du parking est prohibitif ». En soirée, vient le problème de l’insécurité, avec le manque de présence policière.

C’est très joli de mettre des lunettes roses pour embellir la réalité, mais à un moment cela fait un peu république soviétique, on a surtout besoin de vérité ! Dans le Républicain Lorrain d’hier, je me demande s’il y a eu un petit côté provocateur du journaliste qui escomptait faire réagir l’opposition en écrivant : « Le maire aime les commerçants, il les choie, il leur donne de l’argent » !!! Certes, la subvention s’élève à 190 000 €, plus les aides directes, mais cela correspond à des actions d’animation de la ville.

Il est clair qu’il appartient aux commerçants d’améliorer leurs pratiques commerciales, et la Fédération doit être un moteur pour cela, même si certains ronronnent, comme le site internet que je visite une fois par an pour le trouver toujours aussi peu à jour : les « news », c’est la « fête de la bière et de la choucroute » d’octobre 2016… Toujours pas de traduction allemand/anglais comme annoncé. Pourtant dans les comptes annuels on trouve « subvention site internet » : 8 333 € !

Quant à « choyer les commerçants », on en est loin quand on voit les effets de vos deux politiques conjointes : celle du stationnement, son prix et son insuffisance, qui font fuir les clients, et la politique de surdensité commerciale qui fait fuir les enseignes du centre-ville. La Carte « Bonjour Metz » est une réaction des commerçants qui rament pour tenter de compenser la mauvaise réputation de Metz pour ce qui est du stationnement.

Vous prétendez que « le taux de vacance est plus bas que la moyenne » ? Il serait temps de publier le détail de cette enquête que tout observateur de la ville peut contredire ! et le propre président de la Fédération des Commerçants le premier, qui parle de « chiffres inquiétants et pessimistes » !
Hors de l’hypercentre, c’est très difficile, il suffit de voir les extrémités de la Fournirue ou de la rue des Jardins. Vous parlez toujours des circonstances particulières du Centre St Jacques, mais un peu plus loin, la rue du Sablon ou le quartier Outre Seille, cités aussi par la Fédération, font aussi peine à voir !

« Metz la commerçante » devrait être le phare de la Lorraine, or nous avons la 3ème place. Comment se flatter de devenir la « capitale commerciale de la Grande région » avec Muse quand on part d’une situation si dégradée, et avec ce projet qui inquiète beaucoup de monde à part la municipalité socialiste.

Je l’ai déjà dit et je le redirai : tout est fait pour le succès de l’Amphithéâtre, mais c’est au détriment de l’existant, les parts de marché seront essentiellement prises au tissu commercial messin, et les emplois ne seront pas des créations nettes mais des transferts. Une autre politique, de soutien à la vitalité des commerces de proximité est indispensable, il est urgent d’envoyer aux clients et visiteurs le signal qu’ils seront bien accueillis à Metz !


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Plan d’urbanisme modifié pour la Grande Mosquée de Metz : le maire refuse la transparence.
Face au mauvais bilan municipal, le FN demande une dépense publique responsable.
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :