PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les mensonges de la municipalité socialiste

PS

 

 

Si vous avez relevé des mensonges et des promesses non tenues de la municipalité en place, venez le dire ici.

 

 

 

Faites le savoir Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someoneShare on Facebook0
37 commentaires
  1. Au moins sur ce site, on peut dire ce que l’on a sur le cœur, ce qui n’est pas le cas de journaux comme LORACTU ou TOUTMETZ qui n’affichent que les commentaires qui les arrangent (normal, ils sont à gauche!!).
    C’est très difficile de leur dire leur 4 vérités et de dénoncer les mensonges de la municipalité, ils n’apprécient pas toujours. Ce n’est pas démocratique. Mais ce n’est malheureusement pas nouveaux.

  2. Je viens de lire un article paru aujourd’hui dans TOUTMETZ.COM au sujet de la circulation dans Metz : Metz, la ville qui aime les voitures.
    Selon un sondage de « 40 millions d’automobilistes », Metz serait classée en 3ème position des villes de plus de 100 000 habitants où il fait bon rouler.
    Ce sondage est basé sur plusieurs points:
    – le stationnement
    – la fluidité du trafic
    – l’état des routes
    – l’intégration des routes dans leur intégration esthétique
    – la signalisation
    – les moyens de transport complémentaires à l’automobile
    avec une belle photo du dieu mettis.

    Bref, pour ce journal, tout va bien.
    Je les trouve très comiques ces journalistes. Pendant combien de temps encore vont-ils prendre leurs lecteurs pour des andouilles?
    La désinformation fait franchement peur quand on voit la teneur de leurs propos. J’oubliais qu’ils tiennent avec la municipalité.

    Allez, hop, un p’tit mensonge de plus, mais on est plus à çà près…..

  3. Pour la déffense de l’environnement, il faut VOTER SOCIALISTE nous dit-on !

    Ah! Ils sont vraiment Champions Toutes Catégories… mais seulement « es CONNERIES »…

    Jugez plutôt :
    Cinq heures après l’instauration de la circulation alternée, 3.000 contraventions avaient déjà été dressées à 10H30 ce lundi.

    3.000 contrevenants à la circulation alternée avaient déjà été verbalisés à 10H30 ce lundi 17 mars. Près de 4.500 infractions, dont 3.000 pour non-respect de la circulation alternée à Paris et dans sa proche banlieue, ont été relevées, a annoncé la préfecture de police de Paris.

    La mise en place de la circulation alternée pour cause de pollution « a entraîné 60% de congestion en moins sur les axes franciliens », a déclaré François Hardy, chargée de la circulation et la sécurité routière,. Sauf dérogations, seules les voitures et motos dotées de plaques impaires sont autorisées à circuler dans la capitale et les 22 communes limitrophes.

  4. Je viens de lire un article sur le quartier de Vallières paru dans le dernier numéro de MetzMag, en page 18. Article qui vente le « bien vivre ensemble » dans un immeuble.
    Article bien gentillet, mais un peu mensonger.
    En effet, voici la dernière phrase : »Et bien sûr, chaque année, l’ensemble des copropriétaires se réunit autour d’un repas dans une ambiance conviviale à l’occasion de la fête de l’immeuble ».
    Bon, je veux bien, sauf que cela fait des décennies que nous vivons dans un de ces immeubles et nous n’avons jamais rien vu ni entendu au sujet de ce repas.
    C’est peut-être un détail anodin, mais le directeur de la publication est MR GROS. Il n’a pas daigné vérifier des dires qui en aucun cas ne s’avèrent exacts.

    Donc, s’il y a un petit mensonge là, il y en a de plus importants dans d’autres domaines.

    Menteur,….menteur.

  5. Réponse au journaliste qui s’inquiète des performances politiques de l’équipe de Françoise GROLET, si nous sommes élus à la mairie de Metz.

    A lire genre « Cyrano de Bergerac – d’Edmond Rostand », mais sans les rimes.

    – A nous journaliste, plusieurs mots.
    – Oui j’écoute ce que vous avez à me reprocher sur ce que j’ai écrit dans le journal.
    – Connais-tu bien Françoise GROLET et son équipe de colistiers?
    – Oui est ta réponse.
    – Parlons haut et écoute-nous bien. Sais-tu que cette femme et son équipe ont la vaillance et l’honneur de leur temps? Le sais-tu?
    – Peut-être, est ta réponse.
    – Cette ardeur que porte cette équipe, sais-tu que c’est Françoise GROLET qui nous l’a forgée? Le sais-tu?
    – Tu nous réponds que nous sommes présomptueux.
    – Tu écris vraiment n’importe quoi, sans t’émouvoir et sans te poser les questions fondamentales.C’est vrai, notre équipe paraît jeune en politique, mais tu l’as été également au début de ton métier de journaliste. T’en a tant fait des reproches? Tout comme les équipes dans l’opposition qui forment et ont formé des novices. Il faut un début et une fin à tout, c’est une loi immuable sur terre. Mais aux âmes biens nés, comme notre parti, la valeur n’attend pas le nombre des années.
    – Ton étonnement est grand à ce sujet.
    – Mais les tâches aux quelles nous allons nous atteler ne nous font pas peur et si nous n’avons pas encore eu beaucoup d’occasions à les assumer, c’est grâce aux mensonges que vous émettez journellement sur nous depuis des années, mais nous ne craignons pas de les assumer d’une manière correcte et honnête. Les coups d’essais que nous porterons, seront des coups de maître.
    – Tu essaies de nous démolir face à nos adversaires.
    – Nous les connaissons bien, et ils ne nous font pas trembler d’effroi et nous oeuvrons pour courir à leur perte car leurs attaques nous rendent plus fort chaque jour et nous mettons tout notre coeur pour que ces adversaires invaincus aujourd’hui ne soient pas invincibles demain.
    – Tu continues à blasphémer contre nous, tu crois nous détruire par ta plume vénimeuse, depuis le temps que tu essaies en vain, nous sommes correctement vacciné contre ce poison, mais tu es obligé de nous admirer quand même dans ce combat loyal que nous menons et qui finira par nous faire triompher. Notre honneur et surtout l’Amour de notre Patrie finira vraiment par vaincre et faire tomber les tabous et convaincre les derniers réticents.
    – Sous ta plume tu nous intimes à cesser le combat, tu nous demandes si nous ne sommes pas las de nous battre pour notre cause que tu juges infâme.
    – Notre opiniâtreté nous empêche de baisser les bras et nous ne seront jamais fatigués de nous battre pour nos idées patriotes.
    As-tu donc peur de ne plus pouvoir baver sur nous si la victoire nous sourit? Regarde donc la vérité en face, elle saute aux yeux.

  6. Extrait du Journal « Les ECHOS »

    Il est des messages que l’on ne délivre pas avec joie : l’euro a moins d’une chance sur deux de survivre. Il est donc temps de songer à l’après-euro. Le message peut sembler paradoxal. La monnaie commune paraît aujourd’hui sauvée. Après la plus grave crise de sa jeune histoire, les indicateurs se remettent au vert. L’activité est repartie fin 2013, plus fort qu’on ne le croyait. L’Etat emprunte à 3,5 % en Espagne comme en Italie, pratiquement deux fois moins cher qu’il y a deux ans. L’euro approche de 1,40 dollar, son change le plus élevé depuis 2011. Mais, au fond, rien n’est réglé. La zone euro reste enfermée dans un cercle vicieux. La dette des particuliers, des entreprises, des Etats restera trop lourde dans les années à venir face à une croissance trop lente pour rembourser sans peine et une inflation trop faible pour éroder la montagne.

    Il faut donc profiter du répit actuel pour se préparer à la suite des événements. La croissance trop lente réveille les vieux démons. En Italie, en Autriche, en Allemagne, en Finlande, en France, bien sûr, des partis politiques très différents les uns des autres prospèrent sur une idée commune : la vie serait plus belle sans l’euro – et au-delà, sans l’Europe. Ils vont sans doute obtenir un succès éclatant aux élections européennes de juin. Selon les pointages des experts de Deutsche Bank sur le prochain Parlement européen, un député sur six, voire un sur quatre, appartiendra à la mouvance anti-européenne.

    Ce vote-condamnation prend racine dans un chassé-croisé de souvenirs. D’abord, la génération de la guerre s’efface, et avec elle le sentiment d’une impérieuse nécessité : l’entente entre pays voisins. Ce n’est pas faire injure à Helmut Schmidt et à Valéry Giscard d’Estaing de dire que l’essentiel de leur oeuvre est désormais derrière eux.

    L’Europe contre les peuples

    Ensuite, la génération de la crise s’affirme, et avec elle la mémoire d’une cruelle évidence : l’Europe en a été la béance. Ce sont les nations qui ont sauvé banques et industries. Les dirigeants de la Commission ont disparu de la scène pendant le drame. Après, ils ont réapparu en une étrange trinité, avec le FMI et la Banque centrale européenne (la troïka), donnant des conseils d’étouffement qu’il a fallu ensuite inverser pour sauver ce qui pouvait l’être. Difficile de faire mieux pour donner corps à l’idée d’une Europe contre les peuples. Une idée de surcroît alimentée par les gouvernants nationaux, qui partent sans cesse « en guerre contre Bruxelles » – en France à propos des OGM ou de la réforme bancaire, pour prendre des exemples récents

    La langueur persistante de la croissance fera le reste, dans un continent où un actif sur huit est au chômage. La Banque centrale européenne, dont le président, Mario Draghi, a pourtant promis qu’elle ferait « ce qu’il faudra » pour sauver la monnaie commune, n’y pourra pas grand-chose. Non seulement la politique monétaire n’est pas un outil très efficace pour doper l’activité, mais, de plus, le très subtil arrêt rendu début février par la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe lui coupe les ailes.

    Dans cette drôle d’Union monétaire sans solidarité budgétaire, le statu quo ne peut pas s’éterniser. Il faudra choisir entre l’approfondissement … ou le démantèlement. En attendant, les tensions vont fatalement monter. Au fil des mois, l’idée d’une « sortie de l’euro » va gagner du terrain. Mais l’euro n’est pas un club ou un pub d’où l’on sort à volonté. Le départ d’un pays fera exploser la monnaie unique. Maints économistes ont certes imaginé des systèmes séduisants sur le papier – les euros sud et nord du professeur du CNAM Christian Saint-Etienne, les sorties temporaires proposées par le président de l’institut allemand IFO Hans-Werner Sinn. Sauf que… ces systèmes ne tiendraient pas une journée sur les marchés financiers, où des centaines de milliards seraient aussitôt placés pour gagner de l’argent sur le prochain mouvement. Là aussi, un autre souvenir semble s’être estompé : celui des tempêtes monétaires qui ont soufflé sur l’Europe jusqu’au début des années 1990.

    Dans cette rupture, la France pourrait hélas jouer les premiers rôles. Un tiers de ses habitants souhaitent désormais le retour au franc. La tentation du repli y apparaît partout. Jusqu’à… la Française des Jeux , qui a renationalisé début février l’Euro Millions ! A chaque tirage du Loto européen, elle promet « un millionnaire garanti en France ». Plus profondément, l’économie du pays a longtemps été droguée aux dévaluations qui compensaient sa dérive des salaires et des prix – un problème toujours pas résolu. Et les gouvernants de gauche – comme auparavant ceux de droite – enchaînent les « chocs » sans jamais parvenir à retrouver le chemin de la croissance. Christopher Pissarides a mis les pieds dans le plat le mois dernier. Ce prix Nobel d’économie 2010, qui avait été l’un des rares Britanniques partisans de l’entrée du Royaume-Uni dans l’euro, a dit tout haut dans le quotidien « The Telegraph » ce que nombre d’experts pensent tout bas à Paris : « [En cas d’échec de vraies réformes en France], je serais très inquiet de ce qui arriverait à l’euro. »

    L’éclatement de l’euro aurait des conséquences incalculables. Il remettrait en question la construction communautaire entamée il y a maintenant plus de soixante ans. Ce n’est heureusement pas une certitude. Il faut revenir ici au latin, à un vieil adage paraphrasé après un appel lancé sur Twitter par votre serviteur. Le précis Merlin Caesar propose : « Si vis euro, para mortem ejus. » – « Si tu veux l’euro, prépare sa mort. » Le moins orthodoxe Monteno avance : « Si vis euros, para chaos. »

    Jean-Marc Vittori

  7. Promesses électorales de DGros en 2008 : c’est édifiant ! On ne se laissera pas avoir encore une fois !

    http://www.mediametz.com/wp-content/uploads/2013/05/programme-de-DG-Municipales-2008.pdf

    Des commerces de proximité :
    Identifier les commerces de proximité mal représentés au centre ville ;
    Utiliser le droit de préemption municipal pour favoriser les activités de commerce et de service
    nécessaires dans les quartiers ;
    Faciliter l’ouverture des commerces plus tard en soirée par quartier.

    07Un urbanisme convivial
    La redevance des terrasses de café pour occupation du domaine public ne devra plus être
    dissuasive ;

  8. Messins, voici quelques raisons pour voter Françoise GROLET « Rassemblement Bleu Marine Pour Metz »
    Les socialistes c’est le chômage (1300 Français se retrouvent sans emploi chaque jour).
    En 2013, 266 usines ont fermé dans toute la France.62000 entreprises ont mis la clé sous la porte.
    Les socialistes veulent changer notre civilisation (comme le dit Christiane Taubira) en espérant un lavage de cerveau sur nos écoliers et nos lycéens.
    Le ministre de l’éducation à fait ce discours le 14 mars 2013 à l’Assemblée Nationale « Le but de la morale laïque est d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel, pour permettre à chaque élève de s’émanciper ».
    Et Christiane Taubira à dit « L’éducation vise à arracher les enfants aux déterminismes sociaux et religieux et à en faire des citoyens libres ».
    Ce sont les mêmes idées qu’ à l’époque de Mao en Chine, de vouloir changer la société en enlevant aux enfants la morale enseignée par leur famille, en les déconnectant de la valeur familiale, en leur faisant admettre que la différence entre une fille et garçon n’existe pas, que notre façon de vivre et que notre religion ne sont que des drogues dans notre société, qu’il faut être indulgent envers ceux qui ne veulent pas respecter notre culture et qui refusent de s’intégrer malgré le bon accueil qu’on leur réserve.
    Or,la famille est encore le rare endroit où l’on peut encore apprendre et acquérir les notions de bons jugements, de moralité, d’estime, d’objectifs sains à atteindre et de l’enseignement du patriotisme.
    Il est alors compréhensible que les socialistes cherchent à détruire la famille, car c’est encore le seul noyau où toutes les formes de bonne éducation sont encore en contradiction avec le pouvoir en place.
    Le Code Civil écrit il y a 200 ans vient d’être bafoué et « remis au goût du jour » pour une minorité d’homosexuels qui depuis ont réussi à célébrer 7000 mariages qui ne dureront que le temps d’un feu de paille.
    On construit des mosquées partout en France, même dans d’anciennes églises qui ont été bénites (sacrilège).
    A voir les choses évoluer, tout va aller en s’empirant, c’est pourquoi il faut résister et ne pas approuver tous ces changements insalubres pour notre belle France qui malheureusement est défigurée un peu plus chaque jour qui passe.
    Pour éviter que ces fléaux nationaux ne se propagent au sein de notre encore belle ville de Metz(mais belle pour combien de temps encore?) Empêchons les atomes crochus et contagieux des socialistes de nous détruire encore plus en votant absolument pour une femme de valeur et qui défend avec douceur et détermination le « Bon Sens Pour Metz », votons à l’unisson pour Françoise GROLET.

  9. Petit article intéressant sur Dominique GROS sur le site TOUTMETZ.COM : « MUNICIPALES 2014: Dominique GROS présente son bilan ».
    En résumé :
    – Metz est une ville éveillée (à bon????!!!!)
    – le chiffre de la délinquance en baisse…..
    – Metz figure dans la liste des villes les mieux gérées de France (eh ben, je pleins les autres!!!)
    – par contre le sujet du commerce au centre ville n’a pas été abordé (c’est sûrement trop tabou)
    et je passe sur le reste.

    Bon bilan, Monsieur le Directeur du Cirque PS!

  10. Ville de Metz a lard et la manière, pour le gaspillage de nos impôts !
    Ben moi, je suis fier à ma manière, j’ai pas besoin d’eux et de leurs slogans trompe l’œil !et surtout j’ai pas attendu sur eux ! Mais c’est de l’art monsieur ! Tout ceci pour vous dire que c’est les touristes qui sont fiers de nous et notre ville, et que les concitoyens Messins ne sont plus trop fiers de la ville !

  11. Centre Pompidou-Metz
    Regarder bien son toit qui vieilli mal, une culture qui nous coûte!! A moins que la dégradation si rapide soit un art qui nous ont caché !

    • Il est bien vrai que le toit qui devient verdâtre du centre Pompidou est une catastrophe. De plus, il n’y a même pas d’exposition permanente.

    • L’art contemporain est lui aussi éphémère

  12. TOP SECRET – SONDAGE ELECTORAL

    Un sondage réalisé entre le 21 et 26 novembre 2013 révèle les intentions de vote suivantes au 2ème tour des municipales à METZ :
    – PS : D. GROS 40% ELU (39 sièges)
    – UMP : Mme ZIMMERMANN 38 % BATTUE (10 sièges)
    – FN : Mme GROLET 22 % BATTUE (6 sièges)
    sur l’hypothèse d’une union de la Droite (Zimmermann-Griesbeck-Thill-Lebeau) et d’une liste unique à gauche, + 1 liste FN

    La droite Messine est donc condamnée à perdre une nouvelle fois la Mairie de METZ, sauf à consentir une alliance au 2me tour avec la liste FN de Mme GROLET, ce qui est pour le moment exclu.

    METZ semble donc condamnée à rester au PS pour très longtemps encore…

  13. Monsieur GROS
    Je viens de lire la lettre adressée aux messins de votre campagne électorale pour 2014, et j’ai les cheveux qui se dressent sur la tête!
    Vous dites que vous avez fait de Metz une « ville transformée et rayonnante ». Ah oui, ca, tu parles qu’elle est transformée. Grâce aux travaux du METTIS, elle ne ressemble plus à rien, elle est désertifiée et défigurée.
    « Rayonnante » de quoi? De chômeurs, de cellules commerciales vides, de SDF faisant la manche à tous les coins de rue.
    Quant à la « gestion rigoureuse », bien sur, avec les impôts qui augmentent pour payer votre bus, votre Nuit Blanche qui ne sert à rien, et j’en passe d’autres et des meilleures!!!!
    Vous avez un sacré culot et franchement honte de rien!

    • Oui c est tout à fait vrai.. je suis dégoûté egalement du total gâchis. .la ville est défigurée. . Ces nouveau reverberes sont atroce et donne non pas un cachet moderne mais une allure lugubre et sinistre a la nuit tombée. . A chaque fois que je sors de la gare ou que j arrive davant la place de la république je suis horrifié de tant de laideur et non sens.. comment a t on pu laisser ses choses se realiser.. c est devenu tellement moche que je vais revendre mes appartements.. et ne plus jamais revenir mettre un pied dans cette ville defiguree. C est a vomir et tout ca pour un gros bus vide car trop cher.. c est un scandale . Il faudrait que des tetes tombent dans le panier.. je veux reparation!!!

  14. Le mensonge !? on l’avais déjà dans leur slogan de campagne !
    « Le changement ,c’est maintenant ! « 

  15. La municipalité parle de baisse de la délinquance alors pourquoi les plaintes enregistrées par le commissariat de BORNY et du SABLON ont doublées en1 ans

    Parole parole parole !!!

  16. Mon bureau de vote ce trouve a l’extrême droite de mon appartement ! heu c’est l’extrême gauche je crois ??enfin ça dépend comment je me place sur le trottoir ! enfin peu importe de l’extrême direction , je m’empresserai extrêmement de voter ! !!

  17. http://www.courrierdelouest.fr/actualite/saint-sylvain-d-anjou-ils-font-leurs-besoins-chez-edith-cresson-14-09-2013-125602

    « A Saint-Sylvain-d’Anjou : Ils font leurs besoins chez Edith Cresson !
    Des centaines de gens du voyage se sont installés à Saint-Sylvain-d’Anjou près d’Angers et insupportent les riverains.

    Parmi eux, l’ancien Premier ministre, Édith Cresson, furieuse après le maire, qui s’en remet au préfet. « Ils ont des toilettes chimiques mais ils vont quand même faire ça chez nous. Le cabinet du préfet m’a dit que c’était une habitude culturelle ! », s’énerve Édith Cresson, 79 ans. Sa propriété de 7 à 8 hectares, non loin du parc-expo d’Angers, n’est pas entièrement clôturée.

    L’ancien bras droit de François Mitterrand n’a pas l’intention de supporter plus longtemps « les désordres dans mon potager, les vols de fruits et de bois ». Elle compte déposer plainte dimanche… »

    Comment ne pas être scandalisés par de tels propos racistes et xénophobes dans la bouche d’un ancien 1er ministre de la France qui déshonore notre pays aux yeux des citoyens d’Europe et du Monde ?

    Avec un parc de 8 hectares, en application fidèle de l’idéologie socialiste, pourquoi cette personne ne pourrait-elle pas proposer l’hébergement sur celui-ci d’une centaine de familles ?

  18. http://loractu.fr/metz/4972-thierry-jean-il-faudra-une-pause-des-impots-a-metz-.html

    Thierry Jean, adjoint au Commerce, prend les électeurs pour des pommes !

    Il prétend souhaiter que les impôts n’augmentent pas lors de la prochaine mandature.

    Qu’il se rassure : nous allons réaliser son voeu mieux que Dominique Gros ne l’a fait : nous n’avons pas l’intention d’augmenter les impôts à partir de mars prochain, et c’est un engagement que nous saurons tenir !

  19. Il semble bien que nous soyons très proches d’une élection locale : la Ville de Metz vient de distribuer un supplément à Metz-Magazine intitulé « Journées européennes du Patrimoine » !

    C’est une 1ère depuis lélection en… 2008 de M. Gros !

    Hanbitant MAGNY, quartier-village annexé à Metz voici 50 ans, je m’étonne qu’il n’y ait aucun élément de patrimoine signalé par l’équipe municipale pour notre quartier…

    Pourtant tant l’Eglise que le Moulin datent de l’an 1000 : notre maire l’ignorerait-il ?
    Quand on pense à notre « Daudet de Magny » qui s’est déjà donné tant de mal auprès du Maire précédent pour provoquer la réhabilitation du Moulin de Magny en 1997, faire revégétaliser l’ancien schoutt pour le rendre accessible à la population et faire de cette « verrue passée » un élément digne d’intéret pour lre quartier, obtenir la création de pistes cyclables et piétonnes en rive de Seille du Moulin jusqu’à la porte des Allemands, sans oublier les aménagements de praticabilité de ces mêmes berges, etc., … il y a de quoi rester pantois !

    Mais après tout, sans doute que pour M. GROS, Metz se limite au Centre Ville et à la rue de La Haye !

    Vivement 2014 !

  20. J’espère que Metz sera la 1ère Ville de France à organiser une manifestation pacifiste pour protester contre l’engagement du Président HOLLANDE de faire la guerre à la Syrie.

    J’espère que le FN saura prendre cette initiative de réunir derrière sa bannière toutes les âmes de bonne volonté qui veulent maintenir la paix dans le monde et éviter que le Moyen-Orient s’enflamme!

    • sachez que nous sommes tous, à l’image de notre présidente Marine Le Pen, contre l’engagement de la France dans un conflit en Syrie.

  21. JULES CESAR vînt à Divodurum (Metz) avec ses légions , il cherchait le Rubicon, il trouva des tas de béton, alors perché sur son cheval, la main posée sur le pommeau de son glaive , il tourna la tête à droite vers son fidéle compagnon d’armes Labienus et lui dit – JE SUIS VENU, J’AI VU,J’Y AI PAS CRU…… Fait Noté signe FN comme toujours

    la guerre des drôles, extrait

  22. QUI VEUT LA PAIX PREPARE LA GUERRE

    ON A TOUS VU LA DESTRUCTION DE METZ, POUR LA PAIX CEST PAS GAGNER

    JE VEUX TOUT EN MEME TEMPS ET SURTOUT N IMPORTE COMMENT RAPIDEMENT
    POUR LA PAGAILLE C EST PAS GRAVE

  23. à vaincre sans périls on triomphe sans gloire

    le cid corneille

    à défoncer la ville on perd sans gloire

    le CO.

  24. Metz anciennement divodurum cité des gaulois médiomatriques, sur le chemin de la ville romaine de trêves,Metz sa chapelle de st pierre aux nonnains, Metz sa cathédrale st étienne, son stade , son poéte verlaine, Metz ses plans d’eau, son musée de la cour d’or , Metz ses commerces ,la rue serpenoise ….mais Metz son évéque qui canonisa la ville en 2013, Metz brulée, Metz outragée,Metz défigurée ……. mais Metz libérée en mars 2014 par notre jeanne d’arc locale, Françoise Grolet

    sur une base de discours de Degaulle, je vous laisse apprécier

  25. Dominique Gros est là par accident,lorsqu’il y a un accident, on déblaie,on amène les malades à l’hôpital,et comme ils ne sont pas très apte à reprendre leurs activités,on les remplace ….

  26. Que les dépenses réelles de la municipalité soit rendue publiques (festivités – réceptions et coût réel de chaque réception à la mairie de Metz et repas aussi etc….

  27. Monsieur Alfred,

    Vous soutenez Dominique Gros et là je le respecte mais en quoi c’est le seul homme (pourquoi homme par ailleurs) capable de dynamiser la ville de Metz? elle est plutôt dynamitée !!! (voir le chantier permanent)
    Vous vivez à Metz?
    Quand à son investigation c’est au détriment des contribuables messins, faciles d’investir alors que les messins ont des augmentations annuelles et progressives des impôts fonciers et taxes d’habitation!!
    Faites une rédaction sur les actions bénéfiques pour la ville de Monsieur le Maire et étaler vos affirmations!

  28. Alfred selon vous Dominique Gros a « dynamisé Metz » : en réaliténje dirai plutôt qu’il a dynamité Metz !
    Ue ville dynamique est une ville qui bouge : comment voulez vous que l’on bouge à Metz avec tous les travaux qui nous ralentissent et éventrent la ville ?
    Une ville dynamique est une ville énergique : comment voulez vous que les Messins aient de l’énergie si ils sont assomés par les impôts ?
    Vos commentaires sont comme les phrases de Dominique Gros : c’est très beau mais infondé et souvent faux !

  29. et ou est metz a velo en centre ville, c’est plutot metz en voiture on ne peu plus se balader tranquille ,entre les bus,les voitures.merci monsieur le maire(menteur)

  30. Dominique GROS est le seul homme capable de dynamiser Metz. Il s’investit beaucoup pour sa ville. Nous vous soutenons Monsieur le Maire !

  31. Metz et l’environnement c’était une histoire entre la municipalité et les Messins, des thèmes floraux, des parcs à la verdure resplendissante, des arbres bien entretenus. Mais que voit-on aujourd’hui dans Metz, des travaux dans tous les quartiers, je prends l’exemple le plus marquant pour nous Messins, la place République et l’esplanade, avant il y avait en bordure de magnifiques marronniers, avec certes un parking en plein centre, mais au-dessus de celui-ci, une esplanade où l’on pouvait se promener à l’ombre de ces deux mails de tilleuls et de marronniers qui encadraient la partie centrale fleurie et un bassin circulaire animé d’un jet d’eau.

    Aujourd’hui le maire a tout fait réaménager (l’esplanade) en un parc à ciel ouvert, où l’on se promène en cherchant la fraicheur des arbres, seule, une partie de ce parc à encore une allée d’arbres mais mal fréquenté hélas quelques fois.

    Le parking disparu est remplacé par une énorme place bétonnée, très mal éclairé la nuit, prévu désormais pour accueillir des manifestations en tous genres, le plus beau sera sûrement le marché de Noël.

    Fini les parterres floraux à la gare de Metz, un moment aussi que nous attendions avec impatience de voir les thèmes de ces artistes, qui ont présenté la ville de Metz comme une cité artistique par ces créations sublimes.

    Nous avons aussi ce magnifique plan d’eau, haut lieu de rendez-vous pour les Messins et les touristes qui viennent flâner sur un banc, ou couché sur une serviette près de l’eau, c’était pendant des années le lieu où était l’emplacement des feux d’artifice, un endroit que tous appréciaient, nous trouvions ambiance de fêtes et fraicheurs les soirs d’été.

    Le maire et son équipe, ont changé tout cela, désormais on se donne rendez-vous derrière le centre Pompidou, un lieu étroit, ou la ville se massent comme des sardines, ou la fumée de ces feux, nous parfume et qui hélas nous gachent le spectacle.

    Les Messins, n’ont jamais demandé à la municipalité actuelle de mettre en œuvre une destruction pareil, car aujourd’hui ce centre-ville, ne présente plus de nature mais que du béton et des jets d’eau inutile et qui coutent chez aux contribuables.

  32. Mars 2011, entre les deux tours de l’élection cantonale à Metz 1 : Dominique Gros déclare au quotidien 20 Minutes : « Les gens votent FN à cause d’un PV pour des crottes de chien sur les trottoirs ». MENSONGE et MEPRIS des citoyens !
    http://www.20minutes.fr/politique/693122-politique-cantonales-les-gens-votent-fn-pv

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :