PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

La municipalité PS ne comprend rien au commerce !

Intervention de Françoise Grolet au Conseil municipal du 28 avril 2016, sur la subvention à la Fédération des Commerçants.
Le maire a prouvé dans ses réponses un grand mépris de ses contradicteurs (qui voudraient trouver des sabotiers à Metz !) ET des commerçants (qui se plaindraient que tous les passants ne rentrent pas dans leur commerce !)

Intervention :

Explication de vote :


Ancienne ville

Beaucoup de commerçants indépendants nous disent que leur situation s’aggrave en continu : ils commencent le mois en sachant ce qu’ils auront à payer comme salaires, charges, impôts, taxes, factures, mais pas ce qu’ils vont gagner. De la Ville, et des collectivités, ils attendent bien sûr un allègement du fardeau fiscal, mais qu’elles jouent un rôle de facilitateur en mettant en place les conditions de l’attractivité : stationnement (1400 places supprimées ces dernières années), sécurité, animations en partenariat notamment dans les différents quartiers, un environnement stable et un développement raisonné de l’offre commerciale… Autant dire que votre municipalité a un sérieux effort à faire !
Du côté des commerçants, il est de leur responsabilité d’être attrayants : leurs vitrines, comme leurs horaires d’ouverture, et les services qu’ils offrent aux clients. Et il revient à la Municipalité de rappeler ces nécessités, par son partenariat avec la Fédération notamment.

Ça, c’est l’expression du bon sens, de la vox populi. Dans la réalité, qu’en est-il ?

La subvention municipale qui a diminué de 40 000 € l’an dernier (3% du budget total -1,3 Millions € – de la Fédération des Commerçants), est confirmée cette année à 190 000 €. Et je me vois dans l’obligation de redire exactement la même chose que l’an dernier !

« Une telle somme, pour quoi faire ? » La convention d’objectifs et de moyens nous semblait bien imprécise, elle a un tout petit peu évolué, mais parfois en gommant des éléments sur lesquels nous avions émis des critiques.
La boutique des Services qu’on finançait pour 40 000 € est englobée dans un autre paragraphe. Idem pour le site ShoppingMetz : depuis 3 ans, nous avons donné chaque année 10 000 € pour un site internet, toujours aussi incroyablement obsolète ! Entretemps, vous avez pourtant engagé un partenariat supplémentaire avec les mêmes acteurs en décembre dernier, sur une carte de fidélité interactive. Lesquels ont engagé tout récemment à grand renfort de communication une formule de wifi gratuite sur le centre-ville. Mais avant de s’engager plus en avant, dans des actions qui peuvent être intéressantes en soi, où sont les résultats sur ce que nous subventionnons déjà ??? Nous l’avons demandé, et nous demandons toujours instamment à les voir, pour ne pas être conduits à penser qu’ils ne répondent pas à l’intérêt général de notre ville.

« Le plan de financement en annexe est particulièrement imprécis » : il l’est toujours !
J’ai déjà évoqué certains aspects du programme d’actions, très light, j’ajouterai qu’il y a des progrès à faire pour répartir l’animation dans les différents quartiers, dont les associations de commerçants sont souvent démunies. Sur le point des fêtes de fin d’année, elles ont attiré un très large public cette année à Metz, qui a profité de deux phénomènes : les annulations de Nancy ou Strasbourg, et le besoin exprimé par beaucoup de partager des moments de convivialité simple en des temps troublés. La convention a évolué pour mieux cadrer les responsabilités de chacun, c’est une bonne chose.

➤ En conclusion, « La relation entre les deux partenaires est très convenue ». Je le disais, je le répète !
On a le sentiment, encore une fois, que si la Fédération des Commerçants est dans son rôle en défendant les intérêts de ses membres, la Ville de son côté ne sait que lui donner un droit de tirage sur une ligne budgétaire. Notre position ne vise pas à faire peser toute la responsabilité sur elle ; nous disons qu’il convient d’optimiser la subvention importante qui est donnée pour qu’elle serve directement aux attentes des commerçants eux mêmes.
Il est juste de rappeler que vos choix politiques portent une lourde part dans leurs difficultés. Il suffit de citer votre bébé Muse, l’objet de toutes vos attentions, pendant que votre seule ambition pour l’enfant légitime qu’est le centre-ville est de le muséifier en un espace historique et festif ! Nous émettrons donc un vote d’abstention positive.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Metz entre économies et économie
Françoise Grolet invitée de Lor’FM dans « Pour ou Contre »
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :