PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Convention avec APSYS : Muse, combien d’emplois détruits à Metz ?

Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz, le 30 mars 2017 : Convention de partenariat entre la Ville de Metz, APSYS FRANCE Promoteur et Pôle Emploi Moselle.

C’est sans rire que la convention proclame que Muse est « bien plus qu’un lieu de commerce et de loisirs, il se veut être une nouvelle vision de la ville (…) le point de rendez-vous des créateurs du quotidien, etc ».

On a eu droit en grand dans le journal à l’affichage des centaines d’emplois à pourvoir : 800, comme pour permettre et justifier d’avance toute la publicité gratuite que vous allez faire pour Muse.

Ces 800 emplois affichés doivent être mis en perspective :
➤ 800 annoncés, dont combien de transferts de magasins du centre-ville ? Le mouvement est déjà amorcé et vous le savez très bien.
➤ Quelle durée de vie pour ces emplois, vu la surdensité commerciale de notre agglomération et du sillon mosellan, qui est une réalité avérée ? Dans la zone Metzanine, il y a eu beaucoup d’emplois créés, qui ont duré combien de temps ? Et Waves ne fait pas le plein…
➤ Enfin et surtout : 800 emplois annoncés, face à combien d’emplois détruits ailleurs, là où la vacance commerciale désertifie des rues ? Dans les commerces fragilisés par cette concurrence déloyale ?

La concurrence déloyale, ce n’est pas celle des enseignes qui auraient de mauvaises pratiques, elles cherchent à faire du profit et c’est leur droit. Déloyale, parce que pendant que le centre-ville souffre, se rétracte à quelques rues commerçantes de l’hyper-centre, que le marché couvert trinque, que le Centre St Jacques est moribond, vous mettez tout en oeuvre pour Muse et l’Amphithéâtre.

J’ai bien entendu invoquer le montant des investissements privés encore lundi à Metz Métropole. Ce que l’on ne rappelle pas, c’est la somme des investissements publics, sans lesquels la ZAC ne serait pas près d’être équilibrée.
Ces équipements, excusez du peu, c’est autour du Centre Pompidou, les opérations de logement social, le Palais des Congrès, le cinéma grand public (un très mauvais coup porté au centre-ville), et bientôt le siège de Metz Métropole. Comment dire autrement que pour Metz et Metz Métropole, la priorité est que cette ZAC fonctionne ? La convention stipule comme enjeu pour la Ville de Metz « développer un pôle commercial innovant (on se demande en quoi ?) et structurant pour l’équilibre du territoire ».

Là on se moque du monde ! En quoi Metz la commerçante était déstructurée jusqu’alors ? Bien sûr, notre ville a besoin d’améliorer l’accueil des clients et peut élargir son offre commerciale. Mais pas ainsi.

Alors très bien de créer des emplois, dont la moitié semble t’il pour une certaine enseigne, temple du jetable, et de la mondialisation qui fait fabriquer par des esclaves pour vendre à des chômeurs, d’un côté à l’autre de la planète. Je parie que cela n’empêchera pas plus vos adjoints Verts de dormir que le palais des Congrès qui lui fera face !


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Versement d'une subvention exceptionnelle au Consistoire Israélite de Metz pour la maison mortuaire de Chambières.
Détournement de subventions pour la propagande électoraliste PS à Metz
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. Etant au chômage, j’ai postulé chez PRIMARK et CARREFOUR en espérant bien naïvement décrocher un emploi vu le nombre de postes proposés surtout chez PRIMARK : jusqu’à 250 emplois voir plus. Après avoir participé à un entretien de groupe chez PRIMARK et chez CARREFOUR j’ai été surprise de voir le parcours du combattant qu’il fallait faire : pas moins de 4 entretiens à passer pour chaque enseigne et encore on est pas sûr d’être admis ! Déjà à cause de mon âge, c’est « niet » d’office, mais les recruteurs n’osent pas vous le dire en face, trop faux jetons ! Pour un poste de « simple » employée, c’est pire que de rentrer au Pentagone. Et après cela, les entreprises prétendent faciliter les embauches à MUSE. C’est du f….. de g……!!
    De plus, les 750 places de parking sont réservées aux clients, alors les employés devront prendre le bus. OK ! Mais comment vont faire ceux qui commencent à 5 h du matin, il n’y a pas de bus à cette heure là ? Et où se garer ?
    Je ne donne pas un an à ce centre commercial.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :