PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

« La Moselle, une nouvelle terre frontiste ? »

Article de l’hebdomadaire La Semaine du 3 mai 2019

L’article d’Arnaud Demmerlé est à retrouver en intégralité sur le site de La Semaine :

« Marine Le Pen (et Jordan Bardella, tête de liste aux Européennes) ont choisi Metz, ce 1er mai, pour tenir un banquet patriotique, puis un meeting. Pourquoi la patronne du Rassemblement National a-t-elle choisi de délocaliser dans la cité mosellane son traditionnel hommage à Jeanne d’Arc ? (…)

« La Lorraine est la terre de Jeanne d’Arc», nous a expliqué Françoise Grolet, la leader messine du RN. « On recherchait un territoire social, industriel et qui représentait l’Europe. Metz remplissait toutes les cases », ajoute Kévin Pfeffer, le secrétaire départemental. Marine Le Pen et le bureau exécutif du parti ont choisi tout de même de rendre hommage à Jeanne d’Arc devant une statue à son effigie, à Montigny-lès-Metz.

Si sur la Côte d’Azur, l’an dernier, Marine Le Pen en avait profité pour lancer la première édition de la Fête des nations du MENL (le Mouvement pour l’Europe des nations et des libertés), qui regroupe l’ensemble des partis politiques européens de droite nationaliste et d’extrême droite, la présidente du RN avait prévu, cette fois, un banquet patriotique (1 200 personnes) pour l’un des plus gros meetings de la campagne des européennes, à Metz-Expo. Elle était d’ailleurs accompagnée par Jordan Bardella, la tête de liste. (…)

« Le choix de Metz est légitime. Nous sommes à proximité des frontières allemandes, belges et luxembourgeoises. De nombreux Messins vont travailler au Luxembourg dans des conditions, parfois compliquées. Les Messins ont déjà payé le prix fort d’être aux frontières par le passé. Les Mosellans et les Lorrains sont des patriotes dans l’âme. C’est aussi l’occasion de présenter notre vision de l’Europe, juste et équilibrée. Celle des Nations d’Europe. » (…)

Municipales 2020 : le RN répond présent

Françoise Grolet aspire à arriver en tête au premier tour sur Metz. Fabien Engelmann entend conserver Hayange. D’autres villes sont visées en Moselle-Est où la voix des responsables locaux se fait de plus en plus entendre. On pense à Forbach, Saint-Avold, Sarreguemines et, surtout, à Freyming-Merlebach où «le parti fait plus de 50% à chaque scrutin». « La venue de Marine Le Pen est un vrai coup de projecteur et peut nous donner un coup de pouce pour attirer de nouvelles personnes », affirme Kévin Pfeffer avant de conclure. « La Moselle est de plus en plus favorable à nos idées. »

La municipalité socialiste fait n'importe quoi avec les noms de rues de Metz
Tribune RN dans Metz Mag : "Demain, avec vous, citoyens de bon sens !"
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :