PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Vice-présidence de la Métropole : Un élu de proximité gagne face au protégé du maire de Metz

Conseil métropolitain du 20 février 2018- Election de 5 vice-présidents supplémentaires

Coup de théâtre à Metz-Métropole, où l’essentiel se passait jusqu’à maintenant dans les coulisses ! 

Les conseillers ont déjoué les calculs de la présidence Bohl-Gros à l’occasion de l’élection de 5 vice-présidents portant le total à 20. Un surcoût de 96 000 € par an que le FN a dénoncé.

Les « candidats officiels » ont été présentés par JL Bohl. Le 5e siège devait aller à un très proche du maire de Metz, l’adjoint à la culture  Hacène Lekadir. Mais une candidature spontanée s’est exprimée : celle de M. François Carpentier. Le maire de Cuvry s’est présenté comme représentatif à la fois d’une dynamique petite commune  (830 habitants) et de la coopération entre communes voisines.

Déstabilisé, le « candidat officiel », qui était persuadé que tout se passerait comme « quand on a eu la discussion pour que je devienne Vice Président » (sic), a fait briller ses fonctions de président d’institutions culturelles et de promoteur de l’événementiel messin « Constellations ». Le 5e siège créé pour lui  était d’ailleurs la vice-présidence aux « Grands événements ». Pas convaincant pour les maires, qui ont refusé de valider les calculs politiciens profitant à un élu socialiste tombé dans les bras de Macron

M. Carpentier a emporté largement l’élection par un vote à bulletin secret : 61 voix  contre 29 voix à M Lekadir (pour information, M Vetsch a été élu avec 55 voix et Mme Agamennone avec 44).

Cette élection est une avancée pour la proximité et le bon sens, à l’opposé de l’indigeste millefeuille territorial français. Le nouveau vice-président a désormais toute légitimité pour porter la voix de tous ceux qui rejettent l’hégémonie d’un petit groupe sur Metz Métropole, et des citoyens demandeurs de proximité.

Le maire de Cuvry présente sa candidature.

Stupeur à la tribune : quand on ne vit pas la démocratie, il faut la subir.

"Françoise Grolet : celle qui a redonné de la voix au FN à Metz"
Metz, une Métropole qui emprunte, taxe, et vit au dessus de NOS moyens
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :