PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Propagande d’extrême-gauche subventionnée à Metz

Au conseil municipal du 24 septembre 2015, a été discutée l’ Attribution de subventions à diverses associations socioéducatives.  Le Front National a détecté quelques surprises…

Intervention de Françoise Grolet

Le grand gagnant est « The underground greater region » en français dans le texte.

Enfin ! La Grande région accouche d’un projet, et quel projet ! « créer une web-série sur les initiatives sociales culturelles et écologiques alternatives »…

Les élus seront heureux d’apprendre qu’ils servent une fois de plus de chambre d’enregistrement, puisque le projet a été réalisé en juillet dernier.

Et le public sera étonné d’apprendre à quoi sert la subvention de la Ville pour payer l’intervenant pédagogique 4 380 €.
Que veut dire « initier les jeunes à la pratique du documentaire » ? Un compte-rendu de l’action détaillé de l’action se trouve sur le site : visiblement, ça ne gêne pas les pseudo-anarchistes du CESAME de bénéficier des coups de pub et subventions de la puissance publique qu’ils rejettent !

CESAME, squat situé 22 en Jurue à Metz

CESAME, squat situé 22 en Jurue à Metz

Le documentaire fait donc la promotion d’un squat, le CESAME (Centre social autogéré de Metz) qui occupe illégalement depuis des années un bâtiment appartenant à la Ville de Metz, et traite avec mépris la municipalité.

Les mêmes qui organisaient en juin un concert avec le groupe délicatement nommé « Cop on fire » (flic en feu) montrant un policier enflammé, recroquevillé à terre. A ma demande, le Préfet est intervenu pour faire annuler le concert.

Bref, nous avons quelques doutes sur l’urgence de dépenser pour cela 14 000 € de subventions de l’Union Européenne, la Région Lorraine, et la Ville de Metz pour 3500 €. Sans compter le coût des postes de services civiques européens (SVE).

Nous voterons contre cette subvention mais pour celles à Zikametz et à l’association du quartier des Isles.

Françoise Grolet

Une stratégie Allemagne pour la Lorraine ?
La réforme des rythmes scolaires se paye !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. Bonjour,

    je suis la jeune volontaire initiatrice du projet The underground Greater Region, nous avons beaucoup hésité avant de parler de Césame en prévision de telles interprétations! il est bien dommage que vous oubliez le but départ de ce projet qui était d’ouvrir les jeunes sur des démarches positives autour de l’économie sociale et solidaire: jardin partagé, mouvement alternatiba et transition, recyclerie créative, donnerie. Malgré le statut engagé et controversé de Césame, nous avons vraiment voulu montré que leurs initiatives ne sont pas que négatives, je ne fais pas partie du collectif mais je trouve qu’instaurer une zone de gratuité, offrir des repas avec les restes du marché (démarche anti gaspillage), des cours de sérigraphie à 3euros ou encore faire des projections débats sur des thèmes comme l’homophobie etc mérite vraiment un peu plus de considération… ceci n’engage que moi. Après tout vous êtes libres de penser ce que vous voulez. Seulement, pensez aux jeunes qui sont derrière ce travail et respecter svp. On s’est donné beaucoup de mal et même si le projet a coûté un certain prix il a profité à des jeunes qui, en général, n’ont pas de telle opportunité. J’aimerais vraiment que vous reteniez le message positif qui repose derrière ce projet merci

  2. bonjour, et moi je bosse pourquoi ? marre de payer pour tous ces faignants qui profitent de tout. je vais aussi aller squatter une immeuble de la ville et j’irais me nourrir en volant. apparemment en France ne pas respecter les règles et les lois n’est pas puni quand on est de gauche.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :