PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Parkings à Metz : Arrêtons de prendre les gens pour des vaches à lait !

On comprend bien que la question du stationnement est avant tout devenue une raison fiscale pour la collectivité. 

Quelques observations suite à la lecture de ce rapport. 

Nous avons des recettes en constante augmentation, et ce, au détriment des commerçants Messins, car c’est d’autant de dépenses que les clients n’effectueront pas dans les différents commerces.

Qui dit avoir du stationnement accessible, dit une dose de gratuité, c’est évidemment un élément d’attractivité, ce n’est pas le seul facteur mais s’en est un pour un centre-ville. 

Il est agaçant de constater qu’une fois de plus on considère ceux qui nous visitent comme des vaches à lait surtout quand ces recettes contribuent à des dépenses superflues auxquelles s’adonne la ville de Metz depuis des années et y compris ces derniers mois…

La responsabilité des zones commerciales en périphérie

Je rappelle qu’au même moment, les élus de gauche et de droite, d’hier ou d’aujourd’hui, dans d’autres communes et au sein de la Métropole, ont favorisé la bétonisation avec des zones commerciales qui elles pour le coup, disposent de parking gratuit bien souvent.

 Sans oublier Muse qui délocalise le centre-ville. et qui en l’occurrence propose deux heures de gratuité. C’était d’ailleurs rappelé hier soir en commission Mobilité que le parking Muse affichait de bons résultats à l’inverse du parking Pompidou juste à côté… 

Dans le détail, on notera la faible part de “Bonjour Metz” qui est de 0,2 % des 52 % des payements dématérialisés, indicateur qui nous renseigne une fois de plus sur le manque de lisibilité de ce dispositif et l’incapacité, essentiellement par manque de volonté de la ville de Metz d’en faire une véritable communication.   

Nous avions pris cet engagement de longue date

Nous rappelons que lors de la campagne électorale nous avions proposé 2 heures de stationnement gratuit dans le but d’envoyer un signal fort aux Messins et à ceux qui veulent faire des achats à Metz, puis une totale gratuité jusqu’aux soldes d’hivers afin de répondre au premier confinement, depuis nous en avons connu un deuxième et cela est donc plus nécessaire que jamais. 

Le maire de Metz n’a pas tenu son engagement

Par la suite, vous-même, candidat avait parlé d’un « électrochoc pour sauver le commerce messin » et bien à défaut d’appliquer votre promesse de 3 mois gratuits à Metz, ce sont les commerçants messins qui ont subi un « électrochoc » de plus et celui-ci très dommageable avec le deuxième confinement. 

Vous parliez aussi d’un « engagement qui coûte, mais qui est indispensable à la survie de nos commerces » engagement qui a, au mieux, mis du temps à aboutir puisque la réalité vous ayant rattrapé Monsieur le Maire, vous vous êtes résolu à apporter un début de solution avec les 50 minutes de gratuité afin de, je vous cite « faciliter au maximum les déplacements et les stationnements des clients en rendant le parking gratuit sur plusieurs zones de Metz ».

 C’est un peu tardif et très en deçà de votre engagement initial. Vous rappelez donc le lien qu’il y a entre le prix du stationnement et l’attractivité commerciale d’un centre ville car pour ce faire encore faut-il y accéder. C’est somme toute votre version du « en même temps » après ne pas avoir tenue votre promesse durant l’été. 

Il faudra en tirer les conclusions sur le plus long terme en introduisant une dose de gratuité plus importante, car « Metz la commerçante » n’a pas attendu la crise sanitaire pour éprouver des difficultés et celles-ci ne se seront évidemment pas résorbés avec la fin du deuxième confinement. 

Grégoire LALOUX – Conseiller municipal de Metz – Conseiller métropolitain – Coordinateur régional de Génération Nation Grand Est

Réforme des rythmes scolaires à Metz : une réforme attendue mais une mise en place précipitée
Le maire botte encore en touche sur le CCIF islamiste hébergé à Metz par une MJC
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :