PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Hausse des parkings : accablant pour l’attractivité de Metz !

2015-05-28-CM-p19-statisitiques-CA-parkings

Intervention de Françoise GROLET au Conseil municipal du 28 mai 2015 : Avenants aux contrats d’exploitation des parcs de stationnement

« Les contrats d’exploitation des parkings viennent d’être rediscutés avec les délégataires, avec un résultat accablant pour l’attractivité de notre ville et pour le portefeuille des Messins : le chiffre d’affaires des délégataires va ainsi bondir de + 489 000 € !

La première mesure est d’harmoniser – à la hausse bien sûr (+ 300 000 €) – les tarifs des 10 parkings par secteur géographique, avec comme toujours d’excellents alibis : « dans la logique de simplification » « de transparence et de clarté »… mais surtout d’augmentation des recettes. Puisque la constante de cette nouvelle grille tarifaire, c’est que les tarifs horaires augmentent partout ! Seuls les ¼ h de la première heure sont fixes ou moins chers, globalement le prix augmente à partir de la première heure. Dans l’ensemble, le ressenti sera une augmentation de la facture pour ceux qui fréquentent régulièrement les parkings.

Le paiement aux 15 minutes, pour que le client paye seulement le service utilisé, découle de la loi Hamon et ne mérite pas d’acclamations, c’est l’application a minima d’une obligation légale.

La gratuité des 15 premières minutes : en 15 minutes on fait quoi ? De plus, on avait auparavant 20 minutes gratuites dans plusieurs Parkings !

Pour les parkings de la gare, les 30 mn gratuites sont une bonne mesure pour faire office de dépose-minute, surtout après l’arrivée du Mettis et l’éviction des voitures de la place de la Gare. Cette « générosité » vient sans doute en prévision des chantiers à venir de la ZAC Amphithéâtre qui vont asphyxier le pôle multimodal, dont on ne sait toujours pas sur quel espace il pourra survivre une fois le Palais des Congrès, l’hôtel et les immeubles de bureaux construits. Nous souhaitons des éclaircissements, car beaucoup de Messins nous interrogent sur ce sujet.

 Même tour de passe-passe avec le forfait soirée (+ 165 000 €) : il est ouvert au parking Pompidou, susceptible d’attirer la clientèle des Arènes. Mais avec les socialistes, impossible de couper à l’augmentation des tarifs de 0,50€ à 1 € (soit 100%) avec une nouvelle excuse : « dans un souci de lisibilité ». La prochaine fois, l’alibi sera t’il « pour éviter de chercher de la monnaie » ?

On a entendu que cette augmentation est la contrepartie, pour les délégataires, de l’après-midi shopping… Il fallait le dire tout de suite : on reprend d’une main ce qu’on donne avec l’autre !

Venons en à « l’Après-midi shopping » (-175 000 €) : le stationnement devient gratuit le premier mercredi après-midi du mois + quatre autres encore indéterminés, dans 5 parkings du centre-ville. C’est une bonne mesure, mais une demi-mesure qui manque de visibilité et d’audace, dans la méconnaissance totale du frein énorme que constitue à Metz le prix du parking ! Et pas seulement le premier mercredi après-midi du mois, et pas seulement dans ces 4 parkings, et pas seulement le parking mais également le parcmètre. Quant aux trois autres après-midis, on parle du premier jour des soldes : ce n’est vraiment pas la peine de remplir les parkings ce jour là, cela se fait naturellement !

Cette mesurette, face au besoin urgent de modifier la mauvaise image du stationnement à Metz, montre tout de même une première prise de conscience des difficultés du centre-ville. Mais c’est bien tard, bien insuffisant, surtout dans un flot d’augmentations du stationnement par ailleurs.

Car pour finir, même le tarif de stationnement des abonnés augmente (+ 195 000 €) , passant de 65€ à 71 € en 2017. Encore un coup porté au portefeuille des Messins, la seule ressource des socialistes !

Françoise GROLET

Encore une fusillade à Metz : À quand les kalachnikovs ?
Crèches de Metz : s'agit il d'une "optimisation" ?
Faites le savoir Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someoneShare on Facebook0
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :