PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Metz n’a pas attendu l’UNICEF pour se préoccuper des enfants !

18/12/2016

Murmures politiques et droit de réponse de Thierry Gourlot

Murmures politique "Unicef, gadget inutile", 18 décembre 2016 , Le Républicain Lorrain

Murmures politiques « Unicef, gadget inutile », 18 décembre 2016 , Le Républicain Lorrain

Droit de réponse de M. Gourlot envoyé au Républicain Lorrain, dans l’attente d’une publication.
Madame,

J’ai lu avec étonnement le murmure d’hier me concernant, car il indique le contraire de ma pensée et ne correspond pas à l’esprit de mon intervention et pire incline à penser que je méprise les enfants.

C’est pourquoi je vous fais parvenir mon texte et vous précise que la France est signataire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (même si elle est aussi signataire de la déclaration des Droits de l’Homme , cité dans votre texte….

Il serait légitime de rectifier ce malentendu, qui ne reflète comme dit plus haut absolument pas ma pensée ni mon intervention et je vous en remercie par avance.

Restant à votre disposition.
Cordialement.


15/12/2016


Intervention de Thierry Gourlot au conseil municipale de Metz, le 15 décembre 2016 : Adhésion à l’Unicef France – convention Ville Amie des Enfants.

Monsieur le Maire, chers collègues,

Avec l’adhésion de la ville de Metz, à cette convention UNICEF, nous ajoutons une nouvelle vignette à 200 euros, à notre album «Panini» des adhésions du « Vivre ensemble ».

La France est signataire depuis le 7 septembre 1990, de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, et Metz est française depuis 1552. Cette convention s’applique à toutes les collectivités et de facto à Metz.

D’ailleurs, Metz est aussi la ville de Saint Nicolas, le Saint des enfants, que Metz, selon vos déclarations, M. le maire, fête depuis 1800 ans et ce serait donc à l’Unicef, si j’ose dire, d’adhérer à la ville de Metz et à ses valeurs.

Il s’agit donc ici encore une fois d’un gadget inutile. Le seul véritable droit de l’enfant comme le dit Philippe Meirieu : « c’est le droit d’être éduqué, à recevoir une éducation que seuls les adultes éduqués eux mêmes peuvent lui donner » afin d’en faire des citoyens libres et responsables.

Nul n’est besoin d’adhésion à telle ou telle structure pour prendre l’enfant en compte et de lui permettre d’être acteur de la vie sociale et c’est pourquoi nous voterons contre cette adhésion totalement inutile à nos yeux.

Je vous remercie.


portrait_gourlot
Thierry Gourlot
Conseiller municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
La Patrotte Metz-Nord : promesses à la pelle et manque de transparence.
Le budget participatif de Metz touché par l’austérité
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :