PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le budget participatif de Metz touché par l’austérité

Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz, le 15 décembre 2016 : Autorisations de programme et Crédits de paiement 2017
Intervention :

Explication de vote :

La Ville est à court d’argent, et certaines opérations sont « redimensionnées » : autant dire « réduites », pour ce qui est du Budget participatif ! Le million que vous avez promis quand vous vous êtes fait élire a fondu. Déjà amputé de 10% l’an dernier, il sera en 2017 : « recalibré » comme vous dites pudiquement à 540 000 € !

On nous explique que c’est « notamment » pour tenir compte du prochain transfert de compétences à Metz Métropole. Ce « notamment » indique que le transfert n’est pas la seule raison de cette coupe budgétaire. Est-ce encore une mesure d’austérité ? Et puis, vous invoquez les transferts de compétence : lesquels, les voiries ? Déjà, ces transferts ne seront pas immédiatement opérationnels, les travaux vont encore être ralentis… Et puis, imagine t’on les maires de Metz-Métropole financer volontiers les 300 000 € de voirie participative de Metz ?

De plus, l’importance de la partie « voirie » du budget participatif confirme ce que nous disons de ce budget participatif depuis le début. Nous l’avons toujours voté, parce que nous estimons indispensable de donner la parole à nos concitoyens.

Mais nous avons toujours souligné qu’il s’agit, pour une bonne part, de projets que la Ville aurait dû mettre en oeuvre, parce que c’est de sa responsabilité. Si la municipalité ne fait pas son travail d’entretien, les citoyens ne devraient pas avoir à convaincre, à quémander pour financer un passage protégé ou la rénovation d’un square. Et en plus, avec les socialistes, ils doivent dire merci ! Merci pour le million qui a fondu à 540 000 € !

Le maire socialiste a répondu à Françoise Grolet : « ne vous vantez pas de voter ce budget participatif, puisque vous ne votez pas les recettes correspondantes ! »
Dominique Gros aimerait une opposition godillot, ou qui fasse de l’obstruction systématique ? Mais les élus de notre groupe continueront à distinguer, dans ce qui est proposé à leur vote, les décisions néfastes de celles qui vont dans le bon sens et que nous pouvons soutenir, tout en faisant des propositions. A la différence des élus de la droite courbe, qui, à part le budget, votent quasiment tout ce que présente la municipalité socialiste, le Front National /Rassemblement Bleu Marine représente une opposition de conviction.

portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Metz n'a pas attendu l'UNICEF pour se préoccuper des enfants !
Budget participatif : le palliatif à la mauvaise gestion de base d'une ville ?
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :