PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Augmentation des impôts, austérité, dette : un budget d’enfumage pour 2017

Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz, le 15 décembre 2016 : Budget Primitif 2017. Motion Recettes – Motion Dépenses.

Intervention :

Explication de vote :

En 2017, c’est l’enfumage à tous les étages du budget :

Enfumage sur les 12 millions d’économies affichées sur 3 ans : impossible d’avoir un tableau de bord listant les objectifs et leur réalisation… ce qui permet de marquer les esprits sans devoir rendre de comptes ! Et comme nous l’avons déjà dit, il existe de bonnes économies mais aussi de mauvaises économies comme la suppression d’agents techniques.

Enfumage encore, sur « les taux stables » : il y a un progrès, notre quotidien local préféré n’annonce plus contre toute évidence des impôts stables mais le maire se vante que « la majorité municipale refuse d’augmenter les taxes depuis 7 ans ». En oubliant de rappeler les suppressions d’abattements sur la taxe d’habitation et la hausse de la taxe sur l’électricité, l’an dernier, une bagatelle qui a confisqué aux foyers messins 950 000 € supplémentaires. Un tour de passe-passe aussi durable, chapeau l’illusionniste !

Liste des associations dont Metz est adhérente pour 120 000€ par an

Liste des associations dont Metz est adhérente pour 120 000€ par an

Du progrès pour le Républicain Lorrain, en revanche j’ai découvert ce matin l’article de notre hebdomadaire local préféré : « pas de hausse d’impôts pour la 7e année consécutive », aïe ! Cependant, il évoque les 2 hausses de Taxe d’Habitation et de Taxe Foncière ayant précédé, et parle d’un « tour de passe passe sémantique ». Je constate qu’on reste dans le registre de la magie. Tout cela passe mal parce que vous aviez promis de ne pas augmenter les impôts. Aujourd’hui, votre langue de bois vous discrédite, parce que nos concitoyens voient le contraire sur leur feuille d’impôts locaux.


Dernier enfumage sur la dette, en hausse qualifiée de « relative » : + 24,3%, je ne sais pas ce qu’il vous faut pour parler de hausse absolue ! Surtout quand le Maire dit que « la dette c’est aussi du patrimoine » en évoquant… les retombées de Muse. Même l’hebdomadaire messin qui vous cite, Monsieur le Maire, s’en inquiète, évoquant le siphonnage du commerce messin (dont le centre St Jacques) par le centre Muse. Un centre qualifié de XXL, soit le facteur d’obésité morbide pour Metz !

Il y a une liste qu’il faudrait mettre à jour (et y faire du tri sélectif), celle des 59 associations auxquelles la ville de Metz adhère, pour un total de 119 898 € en 2015.

En attendant, nous vous proposons de postuler à un label de plus : Metz, ville ennemie des contribuables de tous âges et de tout milieu, et championne du flou artistique financier.

portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Sale temps pour les frontaliers lorrains
Association Quattropole : 100 000 € pour quel résultat ?
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :