PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Budget 2017 de Metz : les socialistes contre le service public et l’emploi.

Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz, le 15 décembre 2016 : Budget Primitif 2017. Motion Recettes – Motion Dépenses.

Intervention :

Explication de vote :

Votre budget 2017 m’a tout de suite évoqué le projet Fillon : une ressemblance contre nature – ou pas – puisque lui aussi ne voit les économies qu’à travers la suppression de fonctionnaires… Sans admettre que l’inflation du nombre de fonctionnaires a une raison, que ni lui ni vous ne remettra en cause : l’indigeste mille-feuille territorial, et en aucun cas l’amélioration du service public rendu aux Français.

En réalité, la municipalité de Metz imite aussi le gouvernement socialiste, lequel fait mine de tenir ses promesses avant les élections… tout en continuant de raboter le niveau de service. Pour les promesses, j’ai évoqué tout à l’heure l’Agora toujours en panne. Et pour la baisse du niveau de service, vous préparez les esprits à la fermeture d’une mairie de quartier au prochain budget, celle de Sainte Thérèse notamment a été citée, là où justement l’État va fermer le bureau de poste avenue de Nancy !

À Metz, on communique beaucoup sur les économies. Mais de quoi parle t’on ? S’agit-il, comme nous l’avons demandé, d’économiser sur les charges qui ne sont pas de la compétence de la Ville ? Ou encore d’arrêter l’inflation de nouvelles dépenses dans vos domaines de prédilection, pour mieux distribuer le budget de Metz sur les domaines essentiels pour nos concitoyens ?

Non, en fait d’économies, c’est l’austérité que vous avez choisi d’appliquer aux Messins : l’austérité sur l’emploi (130 suppression de postes sur 3 ans), sur le service public, sur la solidarité, etc. Et là, vous êtes bien en phase avec le gouvernement, l’ancien comme le nouveau.

Supprimer 17 postes d’agents techniques comme vous le faites, c’est exactement le contraire d’une saine économie. Je répète ce que j’ai déjà dit : un concierge d’école est indispensable à l’entretien du patrimoine scolaire, et au bon fonctionnement de l’établissement aux côtés de l’équipe éducative. Il s’agit de l’intérêt des enfants messins. Quel sens a cette suppression de postes, quand parallèlement, vous multipliez les résidences d’artistes dans les écoles ? Le budget culture est « sanctuarisé », et vous communiquez beaucoup dessus.

Certaines de ces actions peuvent être intéressantes ; mais il s’agit seulement de « plus », alors que la politique éducative est défaillante quant à l’essentiel.
Les petits messins ont tout de même échappé à une autre coupe sombre, du moins pour le moment : la diminution du nombre d’ATSEM, que vous n’aviez pas hésité à programmer, alors que ces agents municipaux jouent un rôle essentiel en assistant les enseignants de Maternelle ! Qu’en sera t’il lorsque vous aurez de nouveaux besoin d’argent ?

Ce qu’attendent nos concitoyens de la Ville, c’est d’abord un bon niveau de service dans ses missions premières.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
À Metz (PS), les migrants et Roms passent avant les personnes âgées !
Rénovation de la Caserne Desvallières : enfin, mais à quelles conditions ?
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. En février 2016, je recevais ma facture d’électricité UEM :
    HT =125,16 € ; TTC=192,32 €.
    Donc : taxes diverses= 67,16 € , soit 53,68 % de taxes.

    J’ai eu la curiosité de comparer avec ma facture du 06-02-2008 ,il y a 8 ans :
    HT=142,58 € Taxes diverses=40,30 € ,soit 28,26 %

    En 8 ans ,les taxes passant de 28,26 % à 53,68 %, ont donc augmenté de 90 % !!!

    Février 2017 : HT=116,63 €, TVA=27,71€, autres taxes =38,49 €.
    Donc HT =116,63 € ,taxes :66,20 €= 56,76 % de Taxes =3,08 % de taxes de plus …

    Passant de 28,26 % à 56 76 %, les taxes ont donc PLUS QUE DOUBLÉ en 9 ans.
    Au fait, depuis quand M. Gros est-il Maire de Metz ?…

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :