PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le maire PS de Metz n’aime pas les enfants des écoles privées

Intervention dedroits enfants Françoise Grolet lors du conseil municipal du 28 mai 2015

Monsieur le maire, vous êtes donc capable de faire des choix, en cette période de disette financière, entre les dépenses obligatoires et les facultatives. Mais vos coupes budgétaires touchent une mauvaise cible : les familles messines, en revenant sur un financement qui se faisait sans problème jusqu’à maintenant.

Pour supprimer cette participation vous arguez du fait que la commune n’a aucune obligation de verser une participation financière aux écoles maternelles puisque l’école n’est obligatoire qu’à 6 ans.
Ni aux enfants des classes élémentaires scolarisés hors Metz, alors même que l’établissement Jean XXIII est sur le trottoir d’en face, et que beaucoup de jeunes Messins y sont inscrits.

Il y aurait donc des frontières, qui induisent des droits différents ? Il me semblait que ce n’était pas toujours votre discours !

En disant que la scolarisation n’est pas obligatoire avant 6 ans, vous vous inscrivez donc à contre-courant du discours ambiant sur l’importance de cette socialisation et des acquis indéniables qu’elle apporte, à l’heure où 18% de jeunes quittent l’enseignement obligatoire de l’Education nationale sans les acquis de base ! Vous le savez bien du reste, puisque la commune de Metz cofinance un dispositif de scolarisation des enfants dès 2 ans, mais ça c’est dans un quartier « sensible » !

Par rapport à la délibération qui a été retirée lors du conseil municipal d’avril, on constate que votre décision devient rétroactive, puisque la mention « à compter du 01/01/15 » disparaît.

C’est une pratique assez limite que de revenir sur un financement que les établissements pensaient acquis lorsqu’ils ont établi leur budget pour l’année scolaire.

Où vont-ils trouver le manque à gagner de 90 000 € pour l’année en cours ? Les familles des 166 enfants messins des écoles La Miséricorde et De la Salle St Vincent devront mettre la main au portefeuille ! Et pour le second volet de votre politique d’austérité, ce sont 22 enfants du primaire qui ont la malchance d’être scolarisés « de l’autre côté de la frontière » qui se voient supprimer dès l’année 2014-2015 la dotation municipale.

Cette décision est un mauvais coup porté aux écoles privées, qui sont loin, à Metz, de n’accueillir que des enfants de familles bourgeoises. De plus leurs parents sont des contribuables soumis à la double peine, en finançant les deux systèmes scolaires qui coexistent en France et se complètent.

Certes c’est un choix des parents, mais il faudrait que vous essayiez de comprendre ce qui motive les familles à choisir les écoles privées ! Par ailleurs, la ville finance bien d’autres choses qui relèvent de choix individuels, sur lesquels nous sommes prêts à vous proposer des économies (comme « Je veux un artiste chez moi » : 35 000 €) .

Le PS voudrait-il rallumer la guerre scolaire à Metz ?

Françoise GROLET 

La réforme de la politique petite enfance, retirée au CCAS, ne doit pas couvrir une augmentation des charges
Cantine et périscolaire à Metz : les familles encore taxées !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :