PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Fermetures d’écoles à Metz : le PS se soumet !

Décidément, les socialistes au pouvoir ne sont plus ce qu’ils étaient dans l’opposition ! En barrant d’un trait de plume deux écoles de la carte scolaire messine, vous vous comportez de façon inappropriée en gestionnaire de patrimoine immobilier qui récupère des biens pour les affecter ailleurs.
Autrement dit : « Circulez, y a rien à voir ! »

Ecole de Plain Air à Landonvillers

Ecole de Plain Air à Landonvillers

L’École de Plein Air, située à Landonvillers, accueillait jusqu’à maintenant 41 enfants de CP-CE1 soumis à des difficultés scolaires, médicales ou sociales, qui sont pris en charge de la façon la plus personnalisée pendant trois ans, pour réintégrer ensuite une scolarité ordinaire. Vous vous soumettez à la décision de la fermer, « compte tenu de la nouvelle organisation des cycles » qui bannit le redoublement. On met souvent en avant les Écoles de la Deuxième chance, qui pèsent lourd sur le budget de l’Education nationale.

En fermant l’École de Plein Air, vous retirez leur première chance aux enfants messins d’enrayer des difficultés avant qu’elles ne deviennent irréversibles, avec des résultats bien plus probants en matière de réintégration.

Mettre en bonnes conditions d’épanouissement des enfants fragiles, ce n’est pas comme vient de dire votre adjointe Danièle Bori « de l’exclusion » !

Pour vous, il n’y a qu’à croire la parole du Ministre : « les postes d’enseignants seront redéployés à Metz dans le cadre du dispositif Plus de maîtres que de classes »… lequel peut disparaître dès demain : les cimetières pédagogiques sont pleins de dispositifs indispensables !

Vous montrez la même passivité en orchestrant la disparition de l’école Les Primevères de Borny (deux classes de Maternelle) dont les enfants seront dirigés vers deux groupes scolaires. Cette fois, l’alibi est de « bénéficier d’une dynamique éducative plus intéressante ». On n’est pas ici dans une école de village à classe unique, mais dans un quartier à la démographie soutenue, où les enfants ont besoin de beaucoup d’attention. Vous aviez promis aux parents un espace Multi accueil rénové, mais pas en lieu et place de l’école Maternelle !

Je suis stupéfaite de vous entendre dire avec satisfaction qu’avec 5 fermetures de classes, Metz n’est « pas maltraitée » par le Rectorat. Vous qui ne cessez de dire qu’il y a de plus en plus d’enfants dans les écoles de Metz : alors, qu’en est-il ?

Je proteste aussi contre les débordements insupportables de votre adjoint Hacène Lekadir, qui vient d’appeller les familles de Borny venues manifester à se méfier du FN. Cet adjoint qui votait hier contre une subvention à une association culturelle messine, parce que sa présidente fait partie de mon groupe, viendrait nous donner des leçons d’ouverture ?!

Protestation des parents d'élèves de l'école de Plein Air et des Primevères au Conseil municpal

Protestation des parents d’élèves de l’école de Plein Air et des Primevères au Conseil municpal

C’est un emblème du sectarisme qui prétend interdire au FN de défendre les familles de Borny… Borny n’est pas la chasse gardée du Parti socialiste !

Au Front National, nous ne faisons pas de distinction selon l’origine (comme M. Lekadir vient de le faire), mais selon la citoyenneté française et la régularité de la résidence en France, cela n’a rien à voir.
Ce n’est pas contre les élus FN qu’il fallait que M. Lekadir se mette en colère, c’est devant la Préfecture, devant l’Inspection académique, contre les décisions de fermeture d’écoles ! Nous votons contre ces décisions.

Françoise GROLET 

Crèches de Metz : s'agit il d'une "optimisation" ?
Pour l'équité entre tous les écoliers messins
Faites le savoir Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someoneShare on Facebook0
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :