PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Metz se soumet à « Une certaine culture familiale interdisant la pratique sportive en mixité ».

Bilan de l’école des sports de la ville de Metz 2016

« A cet effet, à partir de 12 ans, sur le Sablon sud et sur la Patrotte, les jeunes femmes disposent d’un créneau hebdomadaire qui leur est entièrement dédié. Ces créneaux dédiés sont la conséquence, soit de l’expression de besoins d’activités particulières, soit d’une certaine culture familiale interdisant la pratique sportive en mixité. Pour autant, si les jeunes femmes le souhaitent, il leur est laissé la possibilité de pratiquer en mixité ».

La Ville de Metz, par son école des Sports, cède devant une revendication communautariste d’activités réservées aux filles (et semble t’il, encadrées par des femmes).

Si une collectivité française se soumet, qui libèrera les jeunes filles de ces contraintes culturelles, mais surtout cultuelles, c’est à dire motivées par la conception islamique de la femme ? Que reste t’il de la Liberté, cette valeur de la République serait-elle juste un mot pour certains ?

Le même Conseil municipal du 01/06/17 a vu Mme Singer, élue de droite, demander des subventions pour des associations qui font un important travail d’encadrement à Bellecroix, comme l’Amicale Franco Turque de Metz.  Etonnamment, c’est l’adjointe socialiste S. Saadi qui a recadré la situation :  « On s’étonne que ces centaines d’enfants aillent dans ces associations communautaires, et pas dans nos centres sociaux. On est en train de reprendre en main certains secteurs, de créer des centres sociaux forts. Ne plus faire de l’essaimage et du clientélisme« .

Seuls seront étonnés ceux qui se faisaient des illusions. Nous attendons d’en avoir confirmation dans les prochaines décisions de la municipalité. Car cela fait des années que le groupe FN/RBM demande que l’on cesse de donner de l’argent public à des associations ayant pour objet la promotion d’une autre identité que la nôtre. Même si cet objet est légitime, l’argent public ne doit pas les abonder : en effet, si leurs enfants bénéficient de soutien scolaire via une association communautaire, à qui les parents seront reconnaissants ? À la France ou à l’association communautaire ?

 Nous demandons régulièrement que les missions de service public soient confiées à des organismes neutres qui véhiculent les valeurs françaises. Quand on constate que la propre Ecole des sports de la ville de Metz s’incline devant des revendicatications communautaires, on craint une absence de contrôle des associations communautaires elles-mêmes subventionnées !

 


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine

/

À Metz, le FN remplace la fausse droite comme alternative au PS et à ses avatars EM
"Eradiquer le jet de détritus par les fenêtres" : 12 000 € de subvention à une association communautariste !
Faites le savoir Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someoneShare on Facebook0
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :