PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

« Eradiquer le jet de détritus par les fenêtres » : 12 000 € de subvention à une association communautariste !

Intervention de Françoise Grolet au Conseil municipal du 1/06/17

On trouve de tout, le pire comme le meilleur, dans cette deuxième programmation (175 508 euros de subventions) de la « Politique de la Ville » :

De très bonnes actions comme le séjour sportif dans les Vosges proposé par APSIS EMERGENCE, ou le tournoi sportif et culturel : ce sont des valeurs à promouvoir pour aider des jeunes en situation de repli, de décrochage non seulement scolaire mais social : l’association évoque leur « éloignement de la société ». Elle se donne pour objectif de promouvoir la laïcité. C’est sans doute une façon utile de combattre la radicalisation, laquelle menace de plus en plus nos quartiers, puisque 2 autres actions lui sont dédiées.

Extrait du rapport sur le Contrat de Ville, 2ème programmation.

J’aimerais d’ailleurs avoir plus d’informations sur ces actions de déradicalisation. On a l’impression que la réponse n’est pas à la hauteur du problème, quand on voit que l’une des actions a pour but – je cite – de « rassurer les habitants des quartiers et montrer qu’il n’y a pas d’amalgame possible entre religion musulmane et terrorisme »… Je ne suis pas du tout sûre que les habitants des quartiers seront rassurés ! Je n’ai évidemment aucune intention de suspecter tous les musulmans, mais si on limite la lutte contre la radicalisation islamiste à ce discours bisounours, on n’est pas près de résoudre le problème !

Pour revenir au meilleur des actions, il y a aussi des valeurs à promouvoir auprès des jeunes, avec le projet « Etre sans avoir » de la MJC de Borny : un séjour « zéro consommation marchande » de 20 jours dans une commune rurale pour un échange de services et partage, c’est très intéressant.

Le plus contestable : les habituelles subventions aux associations communautaristes ou politisées anti FN, comme le MRAP ou Couleurs Gaies

Très contestable aussi le recours, pour remplir des missions de service public comme l’aide aux devoirs par exemple, à des associations communautaires comme l’Association des travailleurs turcs de Moselle. Même s’ils ne s’adressent pas qu’au public de leur communauté, c’est tout de même le contraire de l’intégration que de subventionner, par exemple, une exposition sur l’immigration de Turquie, l’objectif affiché est d’ « agir sur les signes de repli identitaire » : quelle contradiction !

L’immigration, une chance pour la France, vraiment ? (extrait du rapport sur le Contrat de Ville – 2ème programmation

Vous allez aussi donner 12 000 € d’argent public à l’association des Travailleurs Turcs de Moselle pour l’activité « Biodi Borny » consistant notamment à … « éradiquer le jet de détritus par les fenêtres ». Et là on se dit qu’on marche sur la tête !

Le public ciblé est ouvertement désigné : « personnes issues des parcours migratoires et en difficulté d’insertion sociale et professionnelle, originaires de Turquie, Roumanie, Maghreb, Bulgarie ». Pour faire bonne mesure, et éviter les amalgames, la liste des publics visés ajoute les bénéficiaires de l’AAH (personnes handicapées) ou les seniors. C’est proprement surréaliste !

 

 

 

Quand on constate les sommes énormes déversées dans la politique de la Ville, et qu’on observe le bilan qui ne s’améliore pas globalement, nous concluons qu’il serait temps de remettre en cause son orientation !

 


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Metz se soumet à "Une certaine culture familiale interdisant la pratique sportive en mixité".
Urbanisme : vacance immobilière, Grande Mosquée... le maire n'écoute que ce qui va dans son sens.
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :