PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Metz Métropole n’en finit pas de matraquer le contribuable.

2016-06-27-conseil_communaute_metz_metropole_salle-wNous votons ce soir le Compte administratif 2015, un document significatif de la réalité de l’exercice budgétaire… et la réalité est significative de cette « année de tous les dangers » que vous nous aviez annoncée, Monsieur le Président !

Intervention :

Tout cela pour un taux de réalisation des recettes en investissement qui culmine à 77,6%. Tous les emprunts annoncés n’ont donc pas été réalisés… Même si le temps de réalisation des projets ne colle pas toujours avec le calendrier budgétaire, et si l’encaissement des subventions est parfois long, on peut conclure que les dépenses d’investissement avaient été surestimées de presque 1/4 au budget primitif 2015. Ce qui vous permettait, au nom de l’équilibre recettes dépenses, de présenter comme inéluctable une nouvelle ponction sur nos concitoyens et les usagers. Cela s’est fait avec l’augmentation de la TEOM (Taxe d’Enlèvement sur les Ordures Ménagères) ou celle des tarifs de bus.

La question que l’on peut légitimement se poser, c’est ce qu’il adviendra cette année ?

Après les années de hausse de l’endettement, vous avez pris il y a deux mois la décision lourde de sens d’augmenter la pression fiscale sur les ménages, dans une période très difficile pour nos concitoyens, pour les entreprises, pour les communes.

Il faut bien financer vos coûteuses priorités…

Vous savez, ce « petit point de fiscalité » (sic) qui rapporte gros, 6 millions € en plus ! Votés en l’absence d’un tiers des élus du Conseil, qui ont voté avec leurs pieds, et 11 voix contre, il faut le rappeler… Même si les dépenses que vous vous obstinez à faire ne sont réalisées qu’à 70% comme en 2015, ce sont des recettes fiscales supplémentaires que l’agglomération va engranger année après année, sur le dos des contribuables qui n’en peuvent plus !

On peut constater en lisant le CA qu’en 2015 déjà, Metz Métropole s’est distinguée dans la ponction fiscale , les chiffres parlent d’eux-mêmes : + 10,3 millions € ! Vous avez ponctionné +5,7% de recettes en plus, soit 1,5 M€ , dans le portefeuille des ménages (taxe d’habitation et taxe foncière). Vous allez me dire que cette augmentation est due aux bases qui augmentent et à l’incroyable cafouillage gouvernemental (un de +) de la demi-part des veuves…

Il n’empêche que ces recettes supplémentaires sortent bien de la poche des contribuables, pour alimenter votre budget !

Même chose pour les entrepreneurs, + 7,5% de matraquage ! De la même façon que les ménages, la CFE augmente par les bases, et la suppression de l’exonération des auto-entrepreneurs. Cela fait rentrer 1,5 M€ de plus dans les caisses, et 1 M€ pour la CVAE (Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises). Il me semblait avoir entendu François Hollande promettre que les impôts n’augmenteraient pas… vous aggravez donc les mensonges socialistes !

Troisième élément de hausse pour nos concitoyens, qui est de votre responsabilité celui-là : la Taxe sur l’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) qui a rapporté 3,3 M€ de plus (une augmentation de 12,4%).
Alors, nos concitoyens ne comprennent plus rien à cette écologie punitive (l’expression est de Ségolène Royal) qu’incarne votre  coûteux plan de conteneurisation.

(suite : un amoncellement de poubelles et de réclamations dans les quartiers de Metz !)

Résultat, après l’endettement des années Mettis, vient s’ajouter l’endettement des années Conteneurisation et l’endettement Palais des Congrès.

Pour l’année 2015, 8 millions + 7 millions + 13 millions de crédit revolving… au total 195 millions d’euros d’emprunts, soit une dette de 841 € qui pèse sur la tête de chaque habitant de Metz Métropole, en plus des autres couches du millefeuille français, bien sûr. Et on a payé cette année aux banques plus de 5 M€ d’intérêts !

Quant aux dépenses : s’agissant du Centre Pompidou Metz je relève les 413 000 € engagés en 2015 pour l’extension du restaurant. On a appris en commission récemment que Metz Métropole se retrouve avec un autre fardeau à gérer : le restaurant du futur Palais des congrès, puisque GL Events ne veut plus en assurer la gestion suite à une enquête de rentabilité.

Et Metz Métropole se plie à la volonté du gestionnaire, à qui il déroule déjà le tapis rouge en lui offrant ce palais à des conditions exceptionnelles !

Si le délégataire ne croit plus à la rentabilité du restaurant, voilà un doute supplémentaire sur l’intérêt de ce projet !

Encore une subvention d’équilibre qui est versée au budget transport pour votre très cher bus Mettis, 3,3 M€. C’est justement le montant de la dotation globale de fonctionnement (DGF) que l’Etat a supprimé en 2015. Il n’y a plus d’argent public mais vous continuez à dépenser sans compter !
Et vous tentez un bel exercice de com’ en communiquant sur le fait que les tarifs du réseau le Met n’augmentent pas… Cela mérite d’être souligné, après 4 augmentations en 3 ans, dont on oublie de parler… mais les usagers ne sont pas dupes !

Monsieur le Président, vous annonciez pour cette année 2015 une « année de tous les dangers ». En effet ! Augmentation de la pression fiscale, augmentation de l’endettement, augmentation de la profondeur du fossé qui sépare la présidence de Metz Métropole du commun des mortels.

(À lire aussi : Metz Métropole entre au capital de TV Mirabelle, et JL Bohl s’offre un Conseiller spécial)

Pas plus que le budget 2015, nous n’approuverons donc ce Compte Administratif qui pour les contribuables, est bien celui de tous les dangers.


Les élus Front National ont donc voté en toute cohérence contre ce Compte administratif 2015, la droite messine se divisant encore une fois (ABSTENTION du groupe Zimmermann malgré le flot de critiques d’E Lebeau et M Nicolas / vote POUR du groupe Aldrin/Singer).

portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Metz Métropole s'offre une TV + un conseiller spécial du Président
LorFM : "Pour ou Contre" avec Françoise Grolet le 23 juin 2016
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. dites lui que vous lui parlez des choses des concitoyens qui préoccupent et qu’ils vous ont placé là justement pour lui rappelai à chaque instant !! le blanc vous va si bien ! !et que l’on attend le bohlxit lol

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :