PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Finances de Metz-Métropole : la folie des grandeurs

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil de Metz Métropole le 30 janvier 2017.

Rarement perspectives budgétaires auront été aussi instables : avec le feu vert pour la métropolisation… la condamnation du Département à payer les 10 millions d’euros du Palais des Congrès… et même le « cadeau d’adieu » du gouvernement socialiste : 50% de baisse-de-la-baisse des dotations d’Etat, que gauche ou droite récupéreraient s’ils étaient élus. 700 000 € de hausse fiscale prévue pour 2017 sur les entreprises devaient être reportés, que ferez-vous au final ?

La métropolisation est présentée comme l’avenir radieux de nos communes. Pour notre part, ce sera sans excès d’enthousiasme ni d’illusions.

En poussant l’intégration communautaire, nous allons – certes – enrayer un peu la baisse des dotations d’Etat. On se plie aux injonctions gouvernementales pour garder les moyens de nos politiques, mais combien de temps durera cette règle du jeu ?

L’autre argument, qu’on peut comprendre, c’est que notre agglomération resterait visible dans la course au gigantisme. Puisque la langue anglaise vous inspire, je dirai que « big is not necessary beautiful » !

Oui, la fusion des régions alourdit notre dix-mille-feuille français.

➤ On cherche encore les économies promises, quand la nouvelle région crée 12 agences territoriales dans les départements, ce qui banalise encore plus la place de Metz, ex-capitale de Région !

➤ On cherche encore la rationalisation, notamment pour la compétence économie, partagée entre intercommunalités et Régions, mais à laquelle s’accroche le président du Conseil départemental de Moselle, en changeant le nom de son agence de développement économique pour ne pas la supprimer !

Vous avez lu comme moi la lettre de diffusion de « Moselle Attractivité » : la manoeuvre est transparente.

D’après ce que nous a dit Philippe Richert vendredi en commission permanente à Strasbourg, il semble que les préfets aient pour consigne de faire respecter la loi, y compris en justice.

Mais alors, la logique voudrait qu’on ne poursuive pas le Département en justice pour s’être retiré du financement du palais des Congrès. Ce projet était très contesté par une part importante de cette assemblée que vous n’auriez pas dû négliger. P. Weiten a choisi de rediriger son budget vers des actions plus utiles comme le développement économique des entreprises, je ne le lui reprocherai pas.

 Les contribuables mosellans se souviendront que le palais des Congrès y est pour quelque chose si leurs impôts augmentent. Et ni gauche ni droite n’auront rien à redire après avoir fait de même, ici, ou à Metz !

Les mêmes qui étaient opposés à la loi NOTRe, disent maintenant que la grande région est la formule la plus performante… (cf l’introduction des voeux de Ph. Richert à l’Arsenal sur le thème « Ensemble on est plus forts ») ; on entend dire qu’avec la métropolisation, les compétences enlevées aux communes seront bien mieux exercées. Comprenez que l’on s’inquiète, pour le budget 2017 et les suivants, si on continue dans la même direction.

Il va être difficile de faire des propositions, ce qui est normalement l’objet du débat, puisqu’on va continuer encore longtemps :

    • de rembourser la dette du Mettis… qui a été « oubliée » p.17 pour calculer la dette par habitant : le total de la dette cumulée, ce n’est plus 291 € mais 850 €/habitant, 187 millions €  ! Et vous allez rajouter une couche en empruntant 15 millions au budget 2017.
    • de subir, pour une bonne partie des quartiers de Metz, le développement chaotique du plan conteneurisation, que nous vous demandons instamment de mieux concerter (à défaut de l’enterrer, enterrez les points d’apport !)
    • de payer le Palais des Congrès…
    • de faire culminer avec l’inauguration du « mastodonte » Muse, une politique immobilière qui nuit à notre attractivité, en entretenant la vacance au centre de l’agglomération, la surdensité commerciale, et les difficultés du tissu commercial existant. Au fait : où en est le projet de siège de Metz-Métropole à côté du Palais des Congrès ?
Vous venez de répondre à cette question que j’avais prévu de poser… Metz Métropole va donc bien se construire un nouveau siège, pour lequel 23 millions € ont été annoncés ! Puisque vous venez d’évoquer une « gestion de bon père de famille », j’aurais voulu qu’au lieu de bétonner encore l’Amphithéâtre, vous choisissiez un des bâtiments, une des friches actuellement vacants, qu’il nous appartient d’entretenir et de revaloriser, et ça ne manque pas à Metz !

Notre marge budgétaire est en réalité plus que limitée, malgré les ponctions fiscales répétées, malgré les mutualisations et le plan d’économies ; ces efforts sont obérés par les multiples dépense hors compétence ou superflues.

Il est donc urgent de réorienter la politique budgétaire : adapter nos dépenses à nos recettes, comme le font nos concitoyens et nos communes, et ajuster nos projets à leur efficacité économique, pour respecter les attentes des foyers et des entrepreneurs qui alimentent ce budget.

Dossier complet du Débat d’orientation budgétaire 2017 de Metz Métropole


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Le mal-logement selon TF1 = un projet social pour les Roms à Metz
A quand une meilleure information sur la pollution à Metz ?
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :