PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Vote du budget : les serial-taxeurs de Metz Métropole

Marquée par une augmentation des impôts, la discussion du budget 2016 a été tendue ce lundi 5 avril à Metz-Métropole. Françoise Grolet est intervenue au nom des élus du Front National (à lire ici). 

En évoquant, actualité messine oblige, l’inauguration du chantier Palais des Congrès par Manuel Valls jeudi 7 avril. Les deux caprices du triumvirat Bohl-Gros-Grosdidier inaugurés par les deux Premiers Ministres les plus impopulaires de la Vème République, Ayrault et Valls… il fallait le faire !

« Tout un symbole pour cette discussion budgétaire… tant Mettis et Palais des Congrès sont emblématiques des mauvais choix qui grèvent lourdement les finances de notre agglomération ».

Les responsables de l’agglomération ont tenté de fuir leurs responsabilités : « Le Mettis est là, pourquoi en reparler ?… Annuler le Palais des Congrès coûterait cher… » Françoise Grolet, pour le Front National, leur a répondu : « Si on ne regarde jamais dans le rétroviseur pour en tirer des informations, la conduite devient risquée, elle frôle la fuite en avant ! D’autant plus inquiétante que si nous n’avons pas le droit de rappeler le passé pour éclairer les difficultés actuelles – les accidents de parcours du budget Mettis – nous n’avons pas non plus eu voix au chapitre pour faire d’autres propositions en commission : changer de direction, ou mettre la pédale douce. »

Aussi, après avoir surendetté l’agglomération pour le Mettis, puis surtaxé les foyers (tarifs de bus, taxe ordures ménagères) et les entreprises, ils décident maintenant d’augmenter les impôts.

Contribuables de Metz-Métropole, sachez-le : ils vous taxent avec une parfaite bonne conscience, fustigeant les propos « alarmistes » (T Hory) de ceux qui disent la vérité : oui, « un petit point de fiscalité » (sic) c’est en réalité + 9,92% d’augmentation de la taxe d’habitation, et + 91,74% de taxe foncière bâtie : au total, + 6 millions € seront prélevés en plus cette année !

Comme ils ont la mémoire courte, ces élus qui, au lendemain des élections régionales (où le Système en place avait eu si peur), promettaient un « examen de conscience » parce qu' »il ne faut pas faire le jeu du Front National« !

Changer de politique est possible, comme le confirme la gestion des villes FN, et cela devient urgent ! Nos concitoyens ne sont pas des moutons qu’on peut tondre à volonté. lIs ont le droit, et même le devoir, de renvoyer les auteurs de ce gâchis. Beaucoup l’ont compris en 2015, élections européennes et régionales. Et nous avons la certitude que l’arrogance des « serial-taxeurs » de Metz-Métropole va motiver nos concitoyens qui s’abstenaient ou votaient encore pour l’UMPS, à se tourner, eux aussi, vers le Front National.

Résultat du vote : 11 voix contre ce budget de hausse fiscale, sachant qu’1/3 des élus étaient absents, comme l’a noté le maire de Moulins-les-Metz, désabusé par l’orientation de la Métropole. Muselés dans leur expression, beaucoup de maires n’ont visiblement eu d’autre recours que de voter avec leurs pieds.

Des propos qu’il ne faut pas oublier :

La seule réponse du Président de l’Agglomération à l’argumentaire du FN : « bêtises » ! Du même niveau de son vice-président aux Finances T. Hory, traitant ses contradicteurs de « bande d’élus irresponsables« .

– J-L Bohl : « j’assume tout ce qu’on a fait à 150%« . Alors, puisque 45€ d’augmentation, ce n’est pour lui pas grand chose, est-il prêt à donner à chaque contribuable 150 x 45 € ?

– D. Gros « Rien ne changera dans les prochaines années, et ce sera même pire » Et il est toujours aussi fier de son action ?

– F Grosdidier « Nous n’avons pas le choix, même si nos concitoyens en ont ras le bol, sinon c’est la baisse des services publics« . « Personne ne veut d’augmentation d’impôts, mais personne ne veut non plus l’augmentation de la cantine, des tarifs des TAMM, etc. »  

On lui rappelle que la hausse des tarifs de la cantine est une réalité à Metz, et que pour les TAMM (devenus d’ailleurs « Le Met » – Passéiste, M le sénateur ?), les tarifs ont DÉJÀ augmenté QUATRE fois, avec son approbation ?


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Conseil d’agglomération de Metz Métropole : "Levier fiscal"
Hausse fiscale à Metz-Métropole : inacceptable !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :