PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les flambeurs UMPS à Metz-Métropole

Jean-Luc Bohl, président (UDI) de Metz-Métropole, a dévoilé dans une conférence de presse la situation critique de l’agglomération. 170px-Metz_Métropole_logo_2009

Nous voilà prévenus : d’ici au vote du budget 2015, il va falloir trouver de l’argent frais. Augmentation de la taxe Transport des entreprises, diminution de la dotation de solidarité aux communes de l’Agglomération, et même… des hausses d’impôts.

« On n’écarte rien, car nous sommes en responsabilité » a dit Jean-Luc Bohl, ajoutant, avec un stupéfiant mépris : « Les citoyens sont suffisamment adultes pour comprendre ». Oui, les citoyens sont certainement plus mûrs que ces élus qui vivent aux dessus de leurs (de nos) moyens !

Guère plus de cohérence chez Marie-Jo Zimmermann, chef de file UMP-Centre : «Hors de question d’accepter un nouvel investissement comme le Palais des Congrès, parce qu’automatiquement, comme pour Mettis, il y aura des dérives financières ». Quelques rappels (outre le soutien quasi ininterrompu à la réalisation du Mettis) :

  • dans son programme, le Palais des Congrès figurait comme l’investissement phare, 
    "Ma plus belle ambition, c'est vous" p.13

    « Ma plus belle ambition, c’est vous » p.13

  • Si elle était élue, elle jugeait une hausse d’impôt à Metz-Métropole « inévitable »,
  • enfin, le 14 avril 2014, le groupe UMP-Centre a voté pour Jean-Luc Bohl à la tête de Metz-Métropole, malgré son bilan et ses projets !

Dans ce concours d’opportunisme, Jean-Michel Toulouse (PS), Adjoint aux Finances du maire de socialiste2Metz  et surtout candidat aux élections départementales de mars 2015, se taille une place de choix en appelant à faire des économies. A l’opposé de la politique dépensière qu’il met en œuvre au niveau messin, à l’opposé de toutes les promesses de campagne de Dominique Gros.

Ces annonces, ces retournements ne sont une surprise que pour les naïfs. Le Front National a dit et répété pendant la campagne municipale que l’Agglomération vivait au dessus de ses moyens. Pour les « bons gestionnaires » autoproclamés, Bohl et Gros, leurs projets (tel le très « cher » bus Mettis) ne souffraient aucune critique. Notre refus de construire un Palais des Congrès dans cette conjoncture passait pour obscurantiste. Mais les faits sont têtus et nous donnent raison. Alors que nos concitoyens se serrent la ceinture, nous saurons proposer les économies indispensables, et nous tiendrons l’engagement pris devant les électeurs de refuser toute hausse d’impôts et de taxes, à Metz comme à Metz-Métropole.

Françoise Grolet

Présidente du groupe FN Metz 

 

Les économies illusoires de la mutualisation ?
Sarkozy : juste une illusion...
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. Bonjours,pour le Palais des Congrès ils ont pas demander notre avis ,ils aurais pus faire un parking a la place

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :