PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les flambeurs de Metz-Métropole passent le budget du futur Siège de 23 à 33 millions € !

MISE À JOUR après le Conseil communautaire du 26 juin 2017
Le président Bohl a laissé son adjoint aux finances monter au créneau, et expliquer que le Fonds de compensation de la TVA rembourserait 5,4 millions, admettons que cela ait été oublié comme l’aménagement… cela confirme tout de même la moitié du dérapage financier ! Un malaise subsiste aussi sur la transparence du projet.
Le maire de Rozérieulles, Roger Peultier a exprimé très clairement ses doutes, et d’abord sur la formule choisie de Vente en l’état futur d’achèvement (VEFA). La collectivité est entre les mains du promoteur, ici Demathieu Bard, dont le siège sera mitoyen. On se prive de la faculté de faire évoluer le projet en fonction des besoins de la métropole (les surfaces notamment). Pas de possibilité non plus de choisir de faire travailler les entreprises locales. Etant Conseiller délégué au patrimoine communautaire, M. Peultier a signifié qu’il n’aurait pas signé un contrat en VEFA, susceptible de contourner la législation (quelques informations ici). Le dernier Comité de Pilotage en juin a été annulé, et le précédent auquel il avait participé en mai 2017 n’a pas validé ce montant de 33 M€, et T Hory lui a répondu qu’à ce moment « On ne savait pas encore s’il y avait une possibilité d’aller plus loin ».
Non seulement ils se comportent en flambeurs d’argent public, mais la formule fait que le bénéfice du chantier servira des intérêts privés !
La réponse du maire de Metz a enfoncé son camp :
  •  « Regardez où se mettent les banques, l’INSEE… => justement, dans de l’ancien rénové (siège de la BPALC, INSEE), comme je l’ai encore demandé (La grande Poste, le bâtiment ancien de Bon Secours…)
  • « La mairie est près de la Cathédrale, pas dans les banlieues (sic)… => son mépris habituel pour les 44 – 1 communes de Metz Métropole ! Et quel aveu supplémentaire que le nouveau coeur de la Ville, c’est la ZAC Amphithéâtre !
  • « Réhabiliter, c’est beaucoup plus cher que de construire à partir de rien  » => voilà un raisonnement purement comptable, très éloigné du bien commun, comme je l’ai dit. Ils n’ont aucun souci des friches que Metz Métropole va laisser derrière elle !
A noter enfin les positions de vote :  les quatre élus du Front National/Rassemblement Bleu Marine ont voté contre le siège pharaonique des dirigeants de la Métropole. Après avoir critiqué ce projet, M. Lebeau et Mme Nicolas… se sont seulement abstenus, les autres élus de la droite messine ont voté pour.

À l’ordre du jour du Conseil communautaire du 26 juin 2017, une Décision Modificative au budget primitif 2017 prévoit une nouvelle Autorisation de programme « Siège de la Métropole » dont 2 millions seront déjà engagés. Rien de nouveau, sinon que l’enveloppe prévue explose de 23 millions d’euros, aménagements compris, à 33 millions d’euros !
Le Vice-président chargé des finances, M. Hory, prétendait qu’à 23 millions €, la construction d’un nouveau bâtiment serait une opération de bon père de famille. Il fallait s’en douter, vu l’expérience METTIS : les pseudo « bons gestionnaires » se révèlent des flambeurs d’argent public !
Il va falloir expliquer aux contribuables de l’agglomération le sens d’un tel investissement, emprunt compris, dont le point d’équilibre entre achat et location actuelle s’établira à moins 30 ans, futures charges de propriétaire comprises. Dans quel état sera l’immeuble dans 30 ans, sachant que beaucoup de constructions actuelles ne se caractérisent pas comme durables ?
C’est pourquoi j’ai proposé à plusieurs reprises que le futur siège soit localisé sur un site à réhabiliter, ce qui ne manque pas à Metz, et permettrait d’irriguer un quartier proche, au lieu de continuer de saturer les abords du Centre Pompidou. On l’aura compris, les élus UDI/LREM/LR/PS préfèrent concentrer l’activité publique autour du centre commercial XXL Muse.

En commission des Finances préparatoire au Conseil (15/06/17), il m’a été répondu que le choix n’est pas encore fait sur la ZAC de l’Amphithéâtre : entre l’arrière de Muse et l’immeuble Centralia (qui prive nos concitoyens du dépose-minute de la gare). Parions que le très cher Palais des dirigeants de la Métropole sera à côté de leur très cher Palais des Congrès !Vos élus FN seront présents le 26 juin pour défendre les intérêts des habitants de Metz et des communes de Metz Métropole.

Pour lire la délibération de Metz Métropole, cliquez sur les trois liens ci-dessous :

MM DM1-2017 MM DM1-2017 p2 MM DM1-2017 p7

 


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Palais des Congrès, hausses d'impôts, Gens du Voyage : la gouvernance autoritaire de Metz Métropole
Et maintenant, travaillons à conquérir ou reconquérir la confiance de nos compatriotes
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :