PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

« L’assemblée régionale à Metz : cadeau ou pipeau ? »

C’est la question posée par France 3 concernant le « cadeau » que ferait Philippe Richert à Metz en y mettant les séances plénières de la Région : je réponds que c’est surtout le minimum syndical qu’il se devait de faire !

Pour renvoyer l’ascenseur à Dominique Gros qui dès la proclamation des résultats du premier tour appelait à voter pour lui ?

Certes, mais d’abord en considérant le score du FN ! Florian Philippot s’était engagé depuis le début de sa campagne à faire de Metz, centre géographique de la Région, le siège du Conseil régional (pas seulement des séances plénières).

C’est d’ailleurs en voyant le FN monter dans les sondages que P Richert, en meeting à Woippy juste avant le premier tour, a lancé cette annonce des séances plénières. Obtenant les applaudissements de la salle qui n’avait pas bien compris la faiblesse du « cadeau ». Qu’a t’il promis en Champagne Ardenne, la grande perdante de ce mercato ?

Depuis quelques jours, Dominique Gros répète que « Metz est capitale politique de la région » : quelle escroquerie magistrale ! Il n’y a que lui pour trouver dans cette annonce de Richert un motif à son autosatisfaction habituelle. 4 séances par an, c’est, en fait, un réel déclassement de notre ville, ex-capitale régionale.

J’ai aussi dénoncé l’usine à gaz que crée le nouveau président de région : l’exécutif à Strasbourg ainsi que les commissions permanentes (mensuelles), les séances plénières (trimestrielles) à Metz… Il crée des élus baladeurs ! Un montage à la façon bruxello/strasbourgeoise, rien d’étonnant pour des adorateurs de l’UE. 

Les citoyens de la région sont perdants à tous les niveaux : les économies ne sont qu’une promesse de plus à enterrer, la proximité reste une incantation lorsque le coeur politique de la Région se situe à l’extrémité de celle-ci, et que dire du bilan carbone de l’opération ?!

Merci l’UMPS !

Françoise GROLET

Conseiller régional Alsace Champagne Ardenne Lorraine

Conseiller municipal de Metz

 

francetv.info : « Annoncée samedi 9 janvier par le président de la nouvelle grande région (qui n’a toujours pas de nom), la nouvelle est censée faire plaisir aux Lorrains. Les séances plénières de l’assemblée régionale auront lieu dans l’hémicycle de l’ex-conseil régional de Lorraine, à Metz. Mais l’assemblée régionale ne siégera en plénière que quatre fois par an (sauf sessions extraordinaires).Le « gouvernement » de la région, au quotidien, sera bien à Strasbourg. De même que le « gouvernement » de l’Europe est à Bruxelles, même si le parlement européen siège à Strasbourg. D’autres services de la région, ou de l’Etat dans la région, restent à répartir sur le territoire… Sans doute faut-il qu’ils soient équitablement partagés. Mais il est utile de rappeler que le dynamisme d’une ville ou d’un territoire n’est heureusement pas suspendu à l’implantation de telle ou telle institution politique ».

"Vous pouvez compter sur nous !" (Metz Mag, expression des élus)
Voeux de Françoise Grolet
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. J’étais à la mairie pour la cérémonie des voeux du maire, et je dois dire que je n’ai rien gobé de ses annonces sur l’avenir de Metz. je n’étais d’ailleurs pas la seule à faire la moue à ses déclarations enflammées. le plus énervant était sans doute son obsession du métissage, comme s’il n’avait rien capté du ras le bol général ! à ce niveau, c’est de la provocation ?
    Enervant aussi le quart d’heure consacré à se congratuler entre gens importants, et le ministre Todeschini a recommencé à remercier tout le gratin d’être venus… on se sentait presque de trop alors que l’hotel de ville, c’est la maison des Messins !

    pour nous, grosse impression d’avoir perdu notre temps, heureusement qu’on se rencontre entre gens de la France d’en bas.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :