PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Mettis, révolution ou cadeau empoisonné ?

Ce samedi 5 octobre 2013 – quel Messin l’ignore encore ?-  notre ville va entrer dans une nouvelle ère : c’est l’avènement du divin Mettis !

mettis belgeC’est du moins ce qu’essaient de nous faire croire ensemble le Maire de Metz, et le Président de Metz-Métropole (Maire de Montigny les Metz).
Le tableau ne serait pas complet sans l’attitude embarrassée de la vieille droite locale, qui ne sait plus à quel wagon se raccrocher…
Au dernier conseil municipal, M-J Zimmermann rappelait au Maire son abstention bienveillante sur le Mettis : depuis 2009 jusqu’en 2013, ils ont voté 6 fois pour, 1 fois contre, et se sont abstenus 10 fois = un réel manque de courage politique, comme d’habitude !

Jamais sans doute, un bus n’aura été inauguré de façon si fastueuse : 500 000 euros envolés en un week-end de festivités, auxquels s’additionnent les centaines de milliers d’euros de la « Nuit Blanche ».
La venue de Jean-Marc Ayrault nous fait friser l’indigestion de Mettis : le Premier Ministre de la France n’a t’il rien de plus urgent à faire au service de notre pays, plutôt que des intérêts électoraux du maire de Metz ? Simple question de Bon Sens !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les Messins regardent, perplexes, cette débauche de communication. Fin septembre, D. Gros a dit au Conseil municipal qu’il sentait monter chez les Messins « une envie de Mettis ».
Pour moi, franchement, ce que je ressens dans cette campagne de terrain, c’est plutôt une envie de voir sortir le Maire socialiste !

Ce samedi, je serai dans les rues de Metz toute la journée, accompagnée de l’équipe FN Pour Metz, pour dialoguer avec les citoyens. 

 

Françoise GROLET
Conseiller régional de Lorraine
Candidate à la Mairie de Metz en mars 2014

Messins, comment avez-vous vécu l'inauguration du Mettis ?
Nuit Blanche : l'art de désespérer les foules.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
5 commentaires
  1. « Lorsque le sage de son doigt nous montre la lune, le camarade maire socialiste de Metz regarde la main ! »

    Le divin Mettis n’est, faut-il le rappeler, qu’une très pâle mise en oeuvre du projet du Maire précédent, M. Rausch » qu’il avait présenté en fin de mandat sous l’appellation « Busway ».

    Le camarade maire PS, hanté par le génie innovateur de son prédécesseur, n’a d’obssesion que de faire savoir qu’il est meilleur que son prédécesseur : Mettis est donc présenté comme le bus articulé « le plus long de France », tu parles d’une référence !
    Mettis est comme le cerf de la fable qui se glorifiait de ses grandes cornes et avaient honte de ses longues jambes : les chasseurs venus ses jambent lui permirent cependant de fuir à vive allure vers la foret pour s’y cacher mais hélas ses longues cornes l’ont piégé dans les feuillages…

    Certes on peut critiquer le Grenelle de l’environnement, mais ce n’est qu’une démarche d’orientation générale à suivre dans son grand principe.

    Si à Metz où ailleurs les élus réalisent naïvement des investissements couteux et inadaptés, ce n’est pas la faiute du Grenelle de l’environnement mais cela illustre leur incompétence notoire aux postes qu’ils occupent…

    Dommage qu’il ne soit pas imposé de « diplôme » ou de compétence minimale à satisfaire pour pouvoir candidater à une fonction politique : le dernier des cons a autant de chances de se faire élire à coups de mensonges et de paroles non tenues que le plus intelligent des citoyens les plus censés.

    C’est pourquoi chaque jour, le mur dans lequel fonce notre pays, se rapproche de plus en plus…

  2. @Pascale : énorme, votre info ! Donc, l’UMP est à la racine des maux qui accablent les Messins, l’UMPS comme vous dites !
    ‘ déjà ce terme de « banlieues sensibles » m’insupporte. J’habite le centre de Metz : c’est un quartier insensible ?? Sans doute puisque je refuse de donner des millions à fonds perdus pour ces causes fumeuses. Ce dont ces quartiers ont besoin, c’est d’un retour de la légalité et de l’autorité publique. Stop à l’économie souterraine, et à l’immigration excessive qui contrarie l’intégration. Bref, une bonne dose de courage pour les politiques et les forces de l’ordre, avec le soutien des citoyens qui en ont raz le bol !!!

    • l’UMP est à la racine de tous les maux de Metz et de Navarre… Pour la simple et bonne raison qu’ils ne s’opposent pas aux âneries de la gauche lors du conseil municipal. Il n’y a qu’à s’y rendre pour le constater: ils agitent les bras, mais au moment du vote, c’est soit l’abstention, soit l’adhésion.
      De l’inaction vient l’abandon!

  3. L’UMP se trouva fort dépourvue quand le Mettis fut venu… car le Mettis est la conséquence directe du grenelle de l’environnement voté à la quasi-unanimité des députés le 23 juillet 2009.
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000020949548&dateTexte=&categorieLien=id
    Article 13 :
    « II. ― Le développement des transports collectifs revêt un caractère prioritaire dans les zones périurbaines et urbaines. Il contribue au désenclavement des quartiers sensibles, notamment dans le cadre du plan Espoir Banlieues.
    III. ― Hors Ile-de-France, il est prévu de développer les transports collectifs en site propre afin de les porter en quinze ans de 329 kilomètres à 1 800 kilomètres. Le coût de ce programme est estimé par les collectivités concernées à 18 milliards d’euros d’investissements.
    Dans un premier temps, l’Etat apportera, à concurrence de 2,5 milliards d’euros d’ici à 2020, des concours aux projets nouveaux au terme d’appels à projets obéissant à des critères de qualité au regard des objectifs de la présente loi, pour des investissements destinés en priorité au désenclavement des quartiers sensibles et à l’extension des réseaux existants. Privilégiant les projets économes en deniers publics, il pourra également apporter une aide sous forme de prêts bonifiés et s’engage à accompagner les collectivités dans la mise en place de dispositifs de financement adaptés.
    Les projets portés par les autorités organisatrices des transports devront également s’insérer dans une stratégie urbaine et intégrer les enjeux environnementaux tant globaux que locaux touchant à l’air, la biodiversité, le cadre de vie et le paysage, et la limitation de l’étalement urbain. Ils comprendront des objectifs de cohésion sociale, de gestion coordonnée de l’espace urbain et de développement économique.
    Pour favoriser une gouvernance renforcée en matière de coopération transport à l’échelle des aires métropolitaines, et la meilleure cohérence possible du système de transports collectifs urbains et périurbains sur les grands bassins de vie, des expérimentations pourront être mises en place permettant aux autorités organisatrices des transports concernées de confier à un syndicat mixte, autorité métropolitaine de mobilité durable, des compétences élargies en termes d’organisation et de coordination des transports collectifs sur un territoire. »

    Alors d’accord, le Mettis n’est pas très économe en deniers publics et pas très écolo, le résultat en terme de développement économique n’est pas terrible, mais globalement, l’UMP ne pouvait pas se plaindre : leur loi était bien mise en pratique.

  4. ce dont les messins ont envie c’est surtout la fin des travaux qui empoisonnent la ville, des solutions aux problèmes qui se posent déjà alors que le Mettis n’est toujours pas officiellement en route (comme la rue de Strasbourg) et surtout qu’on arrête de leur augmenter les impôts pour de simples opérations comm’ de ce marie socialiste imbu de lui-même.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :