PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Communiqué des élus Front National à propos du vote sur la réforme territoriale.

Mme Zimmermann, député de Moselle, pourtant farouche partisane de la fusion de l’Alsace, de la Lorraine et de la Champagne Ardenne s’est « courageusement » abstenue lors du vote sur la fusion des régions à l’Assemblée Nationale, mercredi dernier.

Fidèle à sa doctrine « un pas en avant, deux pas en arrière » comme du « ni pour, ni contre, bien au contraire », la députée « chauve-souris », comme dans la fable de Jean de La Fontaine (La chauve-souris et les deux belettes) peut dire à Metz : « je suis oiseau, voyez mes ailes » et à Paris : « je suis souris vive les rats » s’est illustrée à nouveau d’une molle façon comme sur le projet de « grande mosquée » ou du Palais des congrès…

L’opposition est plus que jamais incarnée par le Front National qui tout en se déclarant opposé à cette réforme territoriale, a déjà fait savoir tant au Conseil Régional de Lorraine par la voix de Thierry Gourlot et au conseil municipal de Metz, par la voix de Françoise Grolet, sa détermination à faire de Metz la capitale régionale de cette nouvelle entité administrative.

Vauban, disait: »les places-fortes défendent chacune une province, Metz défend l’Etat », nous pensons qu’il est plus que temps, qu’à son tour l’État défende Metz.

Thierry Gourlot
Président du groupe FN au Conseil régional
Conseiller municipal de Metz
Secrétaire départemental du FN Moselle


Lors du vote à l’Assemblée nationale sur la réforme territoriale, Marie-Jo Zimmermann, député de la Moselle et chef de file de l’UMP-Centre au Conseil municipal de Metz, s’est abstenue, en contradiction avec ses déclarations au Conseil Municipal de Metz et à Metz-Métropole. Estimant que le projet de redécoupage de François Hollande n’allait pas assez loin en fusionnant Alsace et Lorraine, elle avait en effet déjà proposé une très grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne. Là où Jean-Pierre Masseret abandonnait Metz, Marie-Jo Zimmermann capitulait pour la Lorraine.

Ces positionnements à géométrie variable, dont le Président du groupe PS Hacène Lekadir s’émeut, confirment une réalité : c’est bien le Front National qui incarne l’opposition au socialisme à Metz. En effet, nous avons toujours tenu le même langage, au Conseil régional de Lorraine comme au Conseil municipal et à Metz-Métropole.

Exigence des technocrates de Bruxelles, cette réforme a pour François Hollande le seul intérêt de détourner l’attention de ses échecs : faillite économique, hausse du chômage et de l’insécurité. Nous refusons cette refonte territoriale qui éloigne encore plus le pouvoir des citoyens et affaiblit l’Etat national protecteur. Pour mener l’indispensable réforme du millefeuille territorial, nous n’accordons aucune confiance à ceux, PS comme UMP, qui ont précisément créé ce système lourd et coûteux.

Union européenne-Grandes/très grandes régions-grandes intercommunalités ou Etat national-départements-communes ? Tels sont les termes de l’alternative, l’un est porté par l’UMPS, l’autre par le FN.

Françoise GROLET
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional de Lorraine

Zimmermann s’explique après son vote

ZAC : une "vague " peut en cacher une autre.
Réponse du Front National de Metz au communiqué de Marie-Jo Zimmermann
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :