PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Inauguration de l’Agora – une condition essentielle : la sécurité du quartier

Inauguration du centre socio-culturel Agora : intervention de Françoise Grolet au Conseil municipal du 27/09/2018

J’ai toujours été de ceux qui soutenaient la nécessité, l’urgence, pour la Patrotte , Metz Nord, et le Chemin de la Moselle, de rénover les équipements socio-culturels, devenus indignes et anxiogènes. 

Incontestablement, ces quartiers ont été largement laissés en déshérence pendant que le Grand projet de ville (GPV) de Borny mobilisait des moyens très importants. Le centre socio-culturel AGORA aurait dû être largement prioritaire par rapport à la BAM pour Borny !

Je salue donc l’aboutissement de ce complexe médiathèque + centre social, lieu de rencontre, d’activités associatives, d’éducation populaire. Je parle là du contenu plus que l’architecture du bâtiment. Elle est qualifiée d’audacieuse alors qu’elle paraît assez datée, artificielle et peu durable.

UNE CONDITION ESSENTIELLE : assurer la tranquillité publique dans le quartier.

Je rappelle que c’est le premier devoir et la responsabilité du maire. Certes, les habitants de La Patrotte Metz Nord ont besoin d’un cadre de vie rénové. Mais cela ne servira à rien s’il n’est pas sécurisé. Tout doit être pris au sérieux, des petites atteintes au plus graves : rodéos… trafics divers… emprise communautariste grandissante… Celle-ci, se traduit – par exemple – dans le fait qu’on signale de plus en plus de jeunes filles déscolarisées par leur famille, pour les soustraire à l’influence occidentale. Qu’il est donc urgent de transmettre la langue française, la culture française dans cette AGORA !

Vous n’ignorez pas la réalité : je citerai en exemple l’annonce de recrutement des deux agent-e-s (sic) de médiation/prévention de l’Agora :Agents_de_mediation_ext agora annonce emploi

Dans la fiche de poste, sur 9 compétences, CINQ sont liés à la gestion des conflits. Comme « assurer sa propre sécurité et celle de l’équipe  en attendant l’intervention des services compétents » !

Alors, il faut aller à l’essentiel : sans saupoudrage, sans excès d’événementiel, en promouvant la culture française, en apaisant le quartier. Ce sont les conditions pour que l’Agora devienne ce lieu de rassemblement des citoyens que son nom de baptême annonce. 


REPONSE DU MAIRE = Inconscience totale de Dominique Gros, qui n’a pas hésité à tenir ces propos caricaturaux : « Mieux vaut mettre de la culture que de la police dans un quartier ». À Metz, le déni de réalité des bisounours politique est toujours d’actualité !

Un jeune de 20 ans assassiné à Metz : que fait-on pour que la peur change de camp ?
Bilan d'activité 2017 : à Metz, on paye plus pour moins de service public !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :