PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Un jeune de 20 ans assassiné à Metz : que fait-on pour que la peur change de camp ?

Un jeune de 20 ans assassiné à Metz : que fait-on pour que la peur change de camp ?

Communiqué de Françoise Grolet, élue de la Ville de Metz et de Metz-Métropole – Conseillère régionale du Grand Est

Le jeune homme attaqué en pleine rue à Metz-Vallières, ce jeudi 27 septembre, par huit agresseurs armés de couteaux, est décédé à l’hôpital. Je compatis à la douleur de ses proches.

Les habitants sont très choqués par la mort dramatique d’un jeune de 20 ans, dans une rue (rue des Pins) où beaucoup d’enfants jouent. Ils craignaient cette issue, étant obligés de cohabiter avec de nombreux trafiquants au vu et au su de tout le monde,  et à une fréquentation qui se dégrade depuis de nombreuses années. 

Que fait-on pour que la peur change de camp, entre une police et une justice débordées, et le laxisme des responsables politiques, à Paris comme à Metz ? Ce même jeudi, au Conseil municipal, j’ai demandé à nouveau le renforcement des effectifs de police municipale, dont on sait qu’elle complète efficacement la police nationale.

L’avis du maire socialo-macroniste est révélateur du déni dans lequel il s’enferme : « Mieux vaut mettre de la culture que de la police dans un quartier ».

Vive la culture, oui, mais d’abord vivent les jeunes vivants, et vive la tranquillité publique à laquelle ont droit tous les quartiers de Metz ! 

Mécénat et interrogations éthiques, un peu de transparence SVP !
Inauguration de l'Agora - une condition essentielle : la sécurité du quartier
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. Eh ben !!! J’habite à 5 mn à peine de cette rue et je n’en ai pas entendu parler. Mais je ne suis pas surprise du manque de réaction du pouvoir en place. Vivement le départ de monsieur GROS. La minuscule de « monsieur » est volontaire.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :