PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Interpellé par le FN, le maire reconnaît l’aggravation de l’insécurité à Metz en 2017

Conseil municipal du 22 février 2018 / Question orale de Françoise Grolet

Monsieur le Maire, Quelles sont les données sur l’évolution de la délinquance, d’après le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) du 15 décembre 2017 ?

Dominique Gros : « La communication des données sur la délinquance relève du préfet, néanmoins , à l’occasion du CLSPD, les représentants de la police nationale et le procureur de la République font le bilan de l’activité policière et judiciaire et analysent toutes les tendances. Votre collègue, M. Gourlot, invitéau titre de votre groupe et présent à la séance plénière du 15 décembre 2017 pourra vous en faire une synthèse, il était là ».

Affirmation mémorable dans le dossier « UNE VILLE SÛRE » – Metz Mag de mars 2013.

Réponse de Françoise Grolet : Pourtant, les chiffres de l’insécurité – que mon collègue avait bien notés – n’empêchent pas la municipalité de répéter la rengaine : « Metz ville sûre »… Encore la semaine dernière, après la fusillade sur  la colline Sainte-Croix, à deux pas d’une école !

Dans le Républicain Lorrain, votre adjoint à la sécurité minimise les faits : « c’est assez perturbant  mais c’est exceptionnel » (quelques jours après une autre fusillade à Borny !) , » il s’agit d’une arme de poing et non de guerre »

De la part du maire, même déni : « on sait que la drogue circule aussi dans les lycées »… « Les patrouilles de police sont toujours aussi nombreuses »… Vous savez pourtant que lorsqu’on met des effectifs sur une affaire, c’est qu’on les retire de l’autre côté, et les problèmes vont se déporter et non se résoudre.

Cette délinquance n’est pas l’effet d’une catastrophe naturelle : il est temps d’agir !

Les gens qui ont, comme vous dites, un « sentiment d’insécurité » doivent-ils aller chez le psychiatre ?  Vous avez admis lundi soir à Metz Métropole qu’il y a bien des problèmes de ramassage d’ordures ménagères, mais c’est un aveu en demi-teinte : « il y a le sentiment dans la ville qu’il y a encore du travail à faire »…  Derrière les sentiments, il y a des réalités : à quand le même aveu sur l’insécurité à Metz ?!

Puisque vous ne voulez pas les donner, voici les chiffres officiels du CLSPD 15/12/17  sur l’aggravation spectaculaire de l’insécurité à Metz :

En 2017,

  • Les violences physiques crapuleuses (vols avec violence) ont augmenté de 44 %
  • Les atteintes à l’intégrité physique (violences) ont augmenté de 32 %
  • Les violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique ont augmenté de 11 %
  • Les vols à l’étalages ont augmenté de 27 %

Interruption du maire : Pourquoi poser la question si vous les avez les chiffres ? (rires des élus de gauche) 

Monsieur le Maire, j’aurais voulu avoir votre confirmation, mais je constate qu’on ne peut pas obtenir de telles informations auprès de vous.  On saura désormais qu’il faut s’informer ailleurs.

Il y a réellement un problème grandissant à Metz, et il est temps de renforcer les effectifs et les moyens de la police !

Aveu du Maire : « Madame, vous avez des chiffres, j’ai les mêmes, mais votre question était quand même superfétatoire ».

Retrouvez l’intervention de Françoise Grolet sur le site de la Ville  

portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Suppression de classes, menaces sur la Cour d’Appel : ne laissons pas Macron spolier Metz
Sécurisation des manifestations et des écoles : le FN attentif aux obligations municipales
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :