PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le maire interpelle Castaner mais donne 10 000 € pour héberger les migrants.

Au début du conseil municipal du 25 octobre 2018, Dominique Gros a présenté aux élus son courrier au nouveau Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Le maire de Metz demande la création d’un seconde plateforme d’accueil des demandeurs d’asile sur le territoire lorrain en plus de celle de Metz.                         
Un appel à l’aide à Christophe Castaner

Il faut savoir que les migrants qui affluent à Metz depuis 2011 visent une destination : la plateforme d’accueil qui étudie les demandes d’asile. Plus de 3000 arrivées depuis début 2018 : année après année, l’hébergement devient de plus en plus problématique. Et il devient critique à l’approche de l’hiver (avec le relogement automatique en application de la loi DALO).

La position du Rassemblement National est claire. Autant nous trouvons utile le voyage en Albanie du maire de Metz, afin de transmettre un message de fermeté aux autorités locales, autant sa démarche auprès du ministre Castaner est politiquement nulle. Il ne s’agit pas de partager la misère avec Nancy, car plus la France ouvrira les vannes, plus de clandestins arriveront !

Ce qu’il faut demander au gouvernement – mais Dominique Gros le veut il ? – c’est de recréer des frontières protectrices, véritable filtre qui laisse passer uniquement les personnes en règle.  Les vrais demandeurs d’asile persécutés dans leur pays d’origine méritent notre soutien. Mais à Metz, on sait que l’immense majorité des migrants viennent d’Europe de l’Est, de pays comme l’Albanie qui ne sont pas considérés comme dangereux. Ils n’obtiendront donc pas le droit d’asile. Ils devraient être renvoyés, mais la procédure dure plus d’un an, et 90% des déboutés restent, soit comme clandestins soit régularisés en raison d’une grossesse, d’une maladie… Ces migrants économiques sont attirés par les conditions de vie et les aides sociales qui font qu’on vit mieux en France sans travailler que dans leur pays en travaillant. La priorité est donc de couper toutes ces pompes aspirantes. Mieux vaut les aider chez eux, par des politiques de coopération menée par l’Etat français.

J’ai enfin interpellé le maire sur sa responsabilité dans la saturation de Metz.

Si Metz est une destination aussi reconnue pour les clandestins, c’est le fait d’associations qui les encadrent dès leur arrivée. Or la municipalité socialo-macroniste de Metz fait preuve d’un laxisme complaisant envers ces associations, les laissant par exemple couvrir la ville d’affichage sauvage.

10 000 € du CCAS détournés pour une association d’aide aux clandestins

Pire : le mois dernier, la municipalité de Metz a fait voter par son Centre Communal d’Action Sociale une subvention de 10 000 € à « Solidarité Migrants Moselle ». Cette association gère un lieu d’accueil municipal pour les migrants, la maison du gardien de la patinoire, sur le parking du Saulcy. 10 000 € qui sont détournés de l’aide aux Messins défavorisés, c’est insupportable ! D’autant plus insupportable quand on sait que cette association participe aux occupations de bâtiments publics par les migrants. Comme le gymnase du collège de l’Arsenal, occupé récemment par 130 personnes qui ont été relogées depuis. C’est tellement révélateur de l’inconséquence des élus de tout bord, qui se lamentent sur les conséquences des politiques qu’ils ont choisies.

On ne changera rien avec les mêmes, il est temps de revenir au bon sens !

Sauvons le canal de Jouy, magnifique patrimoine de Metz
Projet Amazon à Frescaty, prenons en compte l'avenir de nos concitoyens
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :