PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Une ouverture démocratique à Metz-Métropole ?

Aux dernières élections municipales, les électeurs ont constaté un changement : ils pouvaient 170px-Metz_Métropole_logo_2009voter pour une liste municipale, mais également pour une liste au Conseil de Metz Métropole. Etant donné l’importance grandissante des Communautés de communes et d’agglomération, il devenait indispensable que les électeurs sachent exactement qui les représente… et puissent demander des comptes à qui les impose !

Rappelons que le « millefeuille administratif » français, voire européen, pèse de plus en plus lourd sur l’estomac des contribuables. L’agglomération, dernière venue dans l’organisation territoriale a (comme ses aînés) un grand appétit de pouvoir, et se voit transférer toujours plus de compétences par les communes. Ce qui s’accompagne rarement d’une cure d’amaigrissement de la part des communes… Chacun peut le constater sur sa feuille d’impôts locaux !

La France s’éloigne toujours plus du principe de subsidiarité (principe selon lequel une responsabilité doit être prise par le plus petit niveau d’autorité publique compétent pour résoudre le problème. C’est donc, pour l’action publique, la recherche du niveau le plus pertinent et le plus proche des citoyens.).

Désormais, de nouveaux élus sont entrés au Conseil Communautaire, dont 4 élus FN  : pour Metz, Françoise Grolet, Thierry Gourlot et Bérangère Thomas, et pour Montigny les Metz, Aymeric Perraud.

Amendement au point n°4 - Metz Métropole 2 juin 2014

Amendement au point n°4 – Metz Métropole 2 juin 2014

Ces élus ont cosigné l’amendement ci-joint, qui doit être présenté au Conseil de Metz Métropole  lundi 2 juin 2014 et modifie le Règlement intérieur qui doit être soumis au vote. Nous proposons de ramener le nombre d’élus nécessaires pour constituer un groupe de 5 à 3, ce qui correspond simplement à l’acception ordinaire du terme « groupe ». 

Dans sa commune de Montigny-les-Metz, le président de Metz-Métropole, Jean-Luc BOHL (UDI), est allé bien en deçà de ce seuil  en autorisant les constitution de groupes à partir d’un élu. Ce qui a permis la création d’un groupe Front de Gauche…

Nous ne doutons pas de la capacité de Jean-Luc Bohl à appliquer la même ouverture démocratique à Metz-Métropole, pour permettre une meilleure information et liberté d’expression des élus communautaires qui sont enfin désignés au suffrage universel direct. 

Françoise Grolet

Principe de précaution... ou pas...
Les lecteurs du Républicain Lorrain sont-ils des électeurs ?
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :