PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le développement économique au service des ambitions UMPS.

Intervention de Françoise Grolet : Attractivité économique : convention d’objectifs et de moyens avec Metz Métropole Développement et versement de la subvention de fonctionnement 2016.

Intervention :

Explication de vote :

2016-panneau-a-louer-pompidou-banque

L’agence de Développement économique de Metz et Metz-Métropole – MMD – c’est 1,7 million € de budget. Pour quel résultat ?

Créer de l’activité ? La zone franche de Borny est un mauvais exemple. La zone franche fonctionne bien -et pour cause- : quel effet d’aubaine en ces temps de matraquage fiscal ! Ce « paradis fiscal » fausse la concurrence et ne profite qu’à la marge aux habitants des quartiers, tout en déséquilibrant les autres : combien de spécialités médicales sont restées en ville ?

Le rapport fournit les chiffres des projets aboutis et des créations emplois

Mais il manque un indicateur : combien d’emplois disparus sur la même période à Metz, puisque le fait est que le chômage augmente alors que la population diminue ?

Il faut savoir que la création effrénée de ZAC nuit à l’activité économique déjà présente, et donc à l’emploi : selon les experts, pour un emploi créé en périphérie, au moins 3 disparaissent en ville. C’est du bon sens, les capacités de consommation ne sont pas extensibles à l’infini.

Vous vantez le quartier Amphithéâtre comme « vitrine du dynamisme économique »… il suffit de voir l’inébranlable panneau géant A LOUER face au centre Pompidou et à l’entrée de Muse. Les Zones existantes ne se portent pas bien, il suffit de citer leurs noms : Metzanine, Bd Trêves, le St Jacques, et même Waves. Et pourtant, vous continuez la fuite en avant !

Le rapport vante le montant des investissements privés, qui « prouvent l’attractivité commerciale de l’agglomération ». Or il faut savoir que les développeurs de centres commerciaux géants déficitaires utilisent des biais comptables et fiscaux pour gonfler leur valeur foncière et leur actif, même en l’absence de recettes, et pour reporter leurs déficits fonciers et échapper à l’IS.

Faire du commerce un levier d’action fort pour la Métropole ?
Vaste sujet… S’agit il de démarcher les enseignes pour qu’elles s’installent à Muse ? La réalité, c’est que des grandes enseignes quittent la ville. J’évoquerai tout à l’heure la situation d’une rue très représentative de l’état du commerce à Metz, et des carences de votre politique : en Fournirue devrait être une vitrine, elle est laissée à l’abandon !

Promouvoir le territoire ?
On croit rêver en lisant que vous voulez « changer l’image de Metz » et que pour cela, « il faut que ses habitants en soient fiers« . Le marketing territorial ne suffit pas à faire une bonne politique !

Les ambassadeurs sont un levier intéressant mais c’est sur notre identité et sur nos atouts qu’il faut communiquer, sur ce qui nous différencie des autres.

Vous programmez la création d’une « marque de territoire »

Avec les coûteuses lumières d’un cabinet d’experts : votre politique est vraiment à l’affût des moyens de gaspiller l’argent public ! Pour cela, le « Bureau des congrès » que vous avez créé coûte déjà 375 000 € par an !

Ironie du sort, même son site internet est un plaidoyer contre votre Palais des Congrès : il recense les sites de congrès, conventions et séminaires. 13 sites à Metz, avec des capacités et configurations très variées ! Quel manque à gagner ce sera pour ces sites, quand le Palais des Congrès sera en activité, s’il fonctionne aussi bien que vous le promettez ?

Au final une bonne partie de l’activité de l’agence ne sert pas notre développement économique, mais le développement des lubies communes de la majorité municipale et de la présidence de Metz Métropole, qui sont néfastes à l’attractivité de Metz. C’est un détournement, vers une politique plus que contestable, de moyens essentiels au développement économique de notre ville.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Le Centre Pompidou Metz, moins-disant social ?
Pierres numériques : le flou artistique du projet européen.
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :