PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Devant le désarroi des habitants en Outre-Seille, des actions ?

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil municipal de Metz le 23 février 2017 : Restauration d’un immeuble 22 Place des Charrons : lancement d’une Déclaration d’Utilité Publique

Intervention
Explication de vote

Une opération loi Malraux pour rénover un immeuble, c’est toujours une bonne nouvelle. Mais cette place des Charrons a bien besoin d’attention, et elle illustre parfaitement les problèmes du quartier. Problèmes qui ont été abordés lors d’une réunion il y a quinze jours, qui s’est tenue à l’église Saint Maximin faute de salle publique assez grande.

Toujours autant de monde, la vigilance des riverains est totale.

On n’a rien appris de plus que ce qui avait été déjà formulé il y a 6 mois comme étant en cours, après deux interpellations de votre opposition au conseil municipal de septembre 2016… « une stratégie d’intervention soutenue » aviez vous dit. Cela pose la question de la durée dans le temps des efforts qui ont été annoncés.

-> caméra de surveillance (encore faut-il qu’elle fonctionne…)

-> intensification du dispositif de surveillance policière, encore faut-il que les effectifs augmentent, car s’ils sont prélevés ailleurs, le problème ne sera que déplacé. Et encore faut-il que la justice suive. Bref, dans la situation actuelle de la France, je sais que je formule des voeux pieux.

-> fermeture administrative d’établissements et de commerces : la longueur de la liste n’a rien d’étonnant vu les problèmes accumulés : nuisances sonores, non respect des horaires de fermeture, problèmes d’hygiène et de vente d’alcool, trafics

-> extension de l’interdiction de consommer de l’alcool

-> intensification du nettoyage et de la propreté, avec même pour la place des Charrons la gratuité des toilettes publiques, ce qui pourrait être généralisé à toute la ville, les problèmes sont les mêmes partout. Sur l’absence de claustra pour cacher les regroupements de conteneurs : rejeter la faute sur l’ABF est surprenant ; ce qu’on m’a dit à Metz Métropole est que l’ABF demande un dispositif plus esthétique.

-> La réunion était dans un cadre insolite, l’église était exceptionnellement remplie. Mais une fois finie l’homélie du père Dominique qui a prêché pour sa paroisse, ce qui est légitime, les assistants ont pu prendre la parole, et on a vu qu’ils ne sont pas tous de fervents croyants, loin de là.

-> Il faut comprendre l’importance pour chacun de voir reconnaitre les nuisances subies : entendre encore parler de « sentiment d’insécurité » ou de « ressenti » des « incivilités », pour qualifier la réalité des victimes, c’est une désinvolture qui passe toujours aussi mal. Surtout lorsque le quotidien est gravement perturbé par un tapage nocturne qui ruine le sommeil, par les conséquences d’une agression, ou des menaces répétées, par une propriété qui se dégrade et devient invendable. Tout cela n’est pas une petite incivilité comme un papier jeté par terre.

Un dernier point doit être souligné

Vous avez parlé, monsieur le maire, de « l’énorme problème des commerces vacants ». Je ne vous le fais pas dire ! Vous avez dit que cela prendrait du temps. Mais qu’est ce qui est fait concrètement ? Les opérations vitrines décorées ne suffiront pas, s’il n’y a pas de volonté politique, cela restera similaire à un village Potemkine.

Sur cet « énorme problème des commerces vacants » comme sur le suivi de vos promesses, les habitants seront vigilants. A votre tour, vous leur avez dit en quelque sorte « Je vous ai compris ! » mais cela ne suffira pas.

Je disais que la place des Charrons est représentative :
-> il a fallu revenir en arrière pour l’emplacement du regroupement des conteneurs poubelle qui n’avait pas été concerté ;
-> il y a un point noir avec un local d’extrême gauche qui multiplie les comportements agressifs,
-> il s’y trouve des commerces trop uniformes quant aux activités de nuit, et dont un est maintenant soumis à la fermeture.

Vous avez annoncé l’amélioration de la jonction avec le centre ville avec la traversée de la rue Haute Seille, c’est une bonne chose, mais dans cet élan, il serait utile de régler aussi le délabrement du passage Coislin.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Subventions pour le bidonville officiel de la Ville de Metz
Contrat de ville : des subventions contre l'intégration.
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. passage Coislin… les problèmes ne sont toujours pas réglés,en effet : le passage est toujours délabré comme c’est écrit dans l’article. quand est ce que la mairie reconnaitra que ce n’est pas les copropriétaires qui le salissent mais les passants ?
    quand est ce que l extreme gauche qui affiche ses tracts sur les colonnes sera sanctionnée ?
    En prime on a un trafic de drogue dans le parking souterrain, et vu la sévérité de la justice et les moyens de l police… comme vous dites on n’est pas sortis d’affaire avec ce gouvernement !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :