PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

[Communiqué de presse de Françoise Grolet]: Réponse à Dominique Gros

Dominique Gros, maire ou candidat ?

 

La « rentrée politique » du maire de Metz s’avère… très politicienne. Admettons qu’il attende, pour se déclarer, J – 6 mois (curieusement, l’inauguration fastueuse du Mettis tombe juste avant la date fatidique où le Président de la collectivité ne peut plus faire la promotion de ses réalisations dans les supports officiels de communication *) Dans ce cas, ses attaques contre le FN n’ont pas leur place dans une conférence municipale. Notons avec intérêt qu’il nous accorde ainsi la place de principal opposant à la municipalité socialiste…

Je lui répondrai sur deux points.

1- Tout d’abord, il faut cesser d’enfumer les citoyens en véhiculant des clichés sur la gestion des mairies FN.
Les mairies FN auraient mérité le « triple A » : tous les rapports de la Cour et des Chambres régionales des Comptes l’attestent.
Impôts et endettement par habitant ont diminué dans chacune de ces mairies, ayant hérité d’une situation catastrophique.

Et franchement, les socialistes sont très mal placés pour donner des leçons de gestion aux Français comme aux Messins !
Dominique Gros a augmenté les impôts contrairement à sa promesse. Il a gaspillé l’argent public dans des réalisations surdimensionnées ou inutiles.
Son Mettis a endetté lourdement la ville et Metz Métropole ; or l’emprunt c’est l’impôt de demain !
Lui même avoue avoir puisé dans l’héritage antérieur et la cagnotte de l’UEM, ce qui  lui permet, avec le transfert de charges vers la Métropole, de majorer son bilan médiatique.

2- Alors que nos concitoyens se serrent la ceinture, je m’engage une fois élue à revenir à une « gestion de bon père de famille »
Gouverner c’est prévoir, gouverner c’est faire des choix.
Le budget sera recentré sur les attentes prioritaires de nos concitoyens. Cela permettra d’inverser le reflux des habitants et des commerces de Metz.
Chaque dépense sera passée au crible de l’intérêt général, pour remettre Metz dans le bon sens.

Françoise Grolet

Candidate à la mairie de METZ

* Article L 52-1 al. 2 du code électoral : A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin.

 

 

Nuit Blanche et Mettis : Opération Ninja
[Communiqué de Françoise Grolet, candidate à la Mairie de Metz]: Réponse à M. Antoine Fonte, adjoint au maire de Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
3 commentaires
  1. Jean, vous êtes un super bon comique !

    En effet, pour qualifier le Maire, M. Gros d’être un « fin » « calculateur »… faut le faire !

    Surtout que, s’il était bon en addition, il passerait de très mauvaises nuits… à refaire ses comptes : mais un socialo-communiste, être dans le « rouge » c’est pas un problème, mais plutôt un engagement « idéologique ».

    A +

  2. DG est un fin calculateur. Il casse la cagnotte juste avant la période pré-électorale et veut ainsi montrer aux Messins que tous les problèmes de circulation en ville ont disparu, comme par enchantement. Tout va pour le mieux dans la meilleure des villes, celle où l’on paie le moins d’impôts, celle où les spectacles grandioses sont gratuits, etc… Peut-être aurons-nous aussi la chance d’avoir dans les temps à venir une entrée en scène de illettrée du ministère de la culture, au service de sa majesté François 1er et sponsor de DG qui en aurait grand besoin.
    Cela dit, pas de rentrée politique dans mon quartier à Borny. Les balles continuent à siffler. L’insécurité grandissante fait sa rentrée discrète, au grand désespoir des habitants où seule la boîte à musique demeure le chantier prioritaire.

  3. Entierement d’accord avec cette reponse , ce Maire a pourri la vie de tous ses habitants durant pas mal de temps …et que dire des commercants qui ferment boutique !!! il n’a vraiment de quoi être fier !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :