PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

CCAS de Metz : « Prise illégale d’intérêt » vs « Escroquerie et abus de confiance »

Nommée administrateur du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Metz, j’ai participé le 15 mai 2014 au Conseil d’Administration où le maire Dominique Gros a fait élire son ancienne adjointe Christiane Pallez comme vice-présidente. Décision que je trouve évidemment malvenue, mais tout autant que la réaction indignée de l’UMP-Centre.

C’était déjà ma position (« L’aide aux personnes âgées serait-elle un fromage trop appétissant » ?) lorsqu’avait éclaté l’affaire de l’embauche du gendre de Christiane Pallez par l’Association Seniors Temps Libre (ASTL). L’élue socialiste a ensuite été condamnée à 2 000 € d’amende pour prise illégale d’intérêt en juillet 2013, et n’a pas été reprise sur la liste socialiste aux élections municipales. 

Mais qui sont ces grands donneurs de leçons de probité ? Les mêmes qui ont mené la campagne municipale avec le député UMP Denis Jacquat (*) ! Tous les colistiers se sont engagés solennellement, dans le Protocole d’union formalisant le mercato UMP-UDI-MODEM, à ne pas faire concurrence, aux prochaines élections cantonales et législatives, au député UMP.

Je siègerai au CCAS au nom du Front National, avec le souci permanent des Messins en difficulté dont la politique socialiste fait sans cesse grandir le nombre, ainsi que des familles et des aînés messins qui attendent le soutien de notre collectivité.

Françoise Grolet

Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz

Conseiller régional de Lorraine

(*) En octobre 2013, le docteur Denis Jacquat, député UMP, est condamné à 6 mois de prison avec sursis, 30.000 euros d’amende et 370.000 euros de dommages et intérêts. Il était reproché à Denis Jacquat d’utiliser les moyens de l’Association Mosellane d’Aide aux Personnes Agées et handicapées (AMAPA), qu’il présidait, à des fins politiques, notamment pour promouvoir son activité de parlementaire. Lors de l’audience, en juin, le procureur avait décrit « un système clientéliste et paternaliste« .

L’élu UMP avait déjà été condamné en juillet 2011, à 10 000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Reims, pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales. 

 

La culture se perd, à qui la faute ?
Le quai du Rimport transformé en parking à autocars
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
7 commentaires
  1. N’oublions pas que pendant la campagne des municipales, M. Gros a signé les 5 propositions de Transparency International France :
    1. Transparence du patrimoine des élu(e)s
    2. Fin au cumul des mandats dès 2014!
    3. Prévenir les conflits d’intérêts dans l’attribution des marchés publics et subventions
    4. Collégialité des décisions d’urbanisme
    5. Formation des élu(e)s à la déontologie
    http://www.transparency-france.org/observatoire-ethique/wp-content/uploads/2014/03/Engagements-de-M.-Dominique-GROS.pdf

    Et quelques jours après sa réélection, Transparency International le lui a rappelé dans un courrier : http://www.transparency-france.org/observatoire-ethique/wp-content/uploads/2014/04/Dominique-GROS-Maire-de-Metz.pdf

    En fait, la transparence de la vie publique ne concerne pas seulement les 5 points ci-dessus, c’est un état d’esprit dont M. Gros, ses principaux adjoints et les apparatchiks de la vieille droite messine sont complètement dépourvus. D’ailleurs, Mme Zimmermann a préféré minauder plutôt que de signer ces propositions : http://www.transparency-france.org/observatoire-ethique/reponse-de-marie-jo-zimmermann/

  2. Christiane Pallez n’a pu être sur la liste PS de Dominique Gros. Il est vrai que sa CONDAMNATION faisait une tache.
    Comment une élue socialiste devant le tribunal de Metz, comment cela est-il possible ?
    Qu’à cela ne tienne elle sera quand même récompensée par un poste de vice-présidente à la CCAS) de Metz. C’est fou comme ce maire est bon !

    Christiane Pallez a surveiller dans ses nouvelles fonctions !!!

  3. imposer Françoise de toute vos forces un respect pour nos aînés malades ! Je compte sur vous !

  4. Un vrai scandale ! leur politique dégueulasse et injuste qu’il nous font subir doit stopper ici !
    je connais bien ce dossier brûlant des soins à domicile pour y avoir travaillé + 10 ans dans ce domaine. Pdt ce temps sur le terrain c’est la galère et la misère. IL me donne honte de la république avec leurs politiques de voyou! et dans ce domaine des soins à domicile en France a Metz, c’est la cata ! Le 4 ième age ce sera nous par la suite !
    Mais soigner la précarité par la précarité, c’est cela la France depuis que je la connais !

  5. Les gens qui nous representent a metz UMPS sont en place pour leurs interets et pas celui du peuple nous voulons que les engagements soient tenus a la virgule pres. .

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :