PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le quai du Rimport transformé en parking à autocars

… Et l’autosatisfaction pour Dominique Gros et René Darbois

Depuis 2007, l’installation d’une aire de stationnement pour cars de tourisme, quai du Rimport, crée nombre de désagréments. Déjà, les résidents ont perdu le bénéfice d’une dizaine de places de stationnement, et payent un macaron pour devoir se garer de l’autre côté du bd Paixhans.

Le principal problème ? Les bus en stationnement, dont les chauffeurs laissent tourner le moteur en été pour l’air conditionné et en hiver pour le chauffage. L’intensité et la fréquence mettent les nerfs des riverains à rude épreuve. Les demandes courtoises d’éteindre le moteur se heurtent à l’incompréhension de chauffeurs étrangers, et parfois à un comportement agressif. Les habitants doivent donc supporter le bruit et la pollution des moteurs parfois dès 5h, et pendant des heures. Sans compter le fait que, lorsque les autocars ne sont pas équipés de WC, ce sont les espaces verts et arrières d’immeubles du Quai du Rimport qui en font office !

Les habitants ont tenté d’attirer l’attention du Maire ainsi que de différents élus, mais se sont à chaque fois heurtés à un mur d’inefficacité et de dédain.

 Mise en place d'un panneau trilingue en juin 2012, interdisant de laisser tourner les moteurs des véhicules à l'arrêt. Depuis 2007, ce panneau n'était qu'en français.

Mise en place d’un panneau trilingue en juin 2012, interdisant de laisser tourner les moteurs des véhicules à l’arrêt. Depuis 2007, ce panneau était seulement en français.

La seule mesure entreprise par la mairie est le remplacement du panneau interdisant de laisser tourner les moteurs des véhicules à l’arrêt du français à une version trilingue en 2012… Soit 5 ans après la mise en place de ce stationnement. Quand on pense qu’il n’a fallu que trois ans à Dominique Gros pour ravager et enlaidir Metz, et dégrader les transports en commun via son bus Mettis. Il a été également rappelé à l’Office du Tourisme de sensibiliser les voyagistes au problème.

Entre temps, ces habitants excédés, juste bons à payer les lubies des élus socialistes, ont eu droit à des réponses absurdes voire au silence.

Il semblerait que Dominique Gros n’ait jamais daigné apporter la moindre réponse. Quand à René Darbois, la caution écologiste du maire, il aurait conseillé aux habitants de déménager ou de vivre avec cet inconvénient qui n’était somme toute pas si grave. Rappelons à M. Darbois, qu’outre la nuisance sonore, la pollution engendrée par un car, moteur allumé, n’est pas négligeable ! Les immeubles d’en face sont si mal isolés que le bruit et même les fumées des pots d’échappement y pénètrent.

Enfin, le dernier courrier en date de 2012 (tout de même), indique que la Ville serait à la recherche d’un terrain pouvant répondre aux besoins des cars et que ces emplacements seraient rares.
Comment rester calme et donner sa confiance à cette équipe quand on lit ce genre de chose ?
Imaginons que ce soit vrai. Si en 2012, les T.C.R.M. étaient encore en activité, aujourd’hui ce n’est plus le cas et leur entrepôt, situé à quelques centaines de mètres du quai du Rimport s’est trouvé vacant.

2014-04-10-quai-du-rimport-bus-tourisme-parking-01

Mais au lieu d’être pragmatique et de répondre aux besoins de tranquillité de vie des habitants en y déménageant l’aire de stationnement, l’équipe socialiste messine a préféré livrer l’ancien dépôt T.C.R.M. à des « artistes » en résidence autogérée.

Enfin, autogérée… mais avec le budget de la Nuit blanche, des centaines de milliers d’€ de nos impôts.
Et pour enfoncer le clou, alors qu’il existe un nombre incalculable de locaux commerciaux vides à Metz (le long du parcours sur voie réservée du bus mettis par exemple), l’ancien dépôt TCRM a vu s’installer l’association Graoulab ainsi qu’un espace de coworking, juste avant les élections, alors que le projet coworking était initié depuis plusieurs années et peinait à obtenir une reconnaissance de la ville), à l’écart de la ville et très mal desservi en transports en commun. Certainement une méthode écologico-mystique pour encourager l’utilisation du bus et laisser sa voiture au garage, alors que ces deux structures ont un réel intérêt.

Alors que ce problème aurait pu se régler facilement et surtout sans coût financier important pour la ville, la situation est aujourd’hui rendue inextricable par des décisions absurdes, partisanes, prises sans écouter les préoccupations des Messins qui devront encore subir 6 années supplémentaires de socialisme.

Les élus Front National du groupe « Rassemblement Bleu Marine Pour Metz » demandent que tout soit mis en oeuvre afin de restaurer, Quai du Rimport, la tranquillité à laquelle ont droit ses habitants, tout comme ceux de Borny et de Metz Nord.

 Sébastien Brodbeck

CCAS de Metz : « Prise illégale d'intérêt » vs « Escroquerie et abus de confiance »
Metz-Métropole : le mastodonte UMPS piétine le pluralisme ( Communiqué de Françoise GROLET)
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. en effet le quai du rimport va être transformé en double sens de circulation pour les bus de metz metropole , de plus les espaces verts le long du quai de la congrégation vont être arrachés pour faire place a un parking pour bus de tourisme , selon certaines sources environs 12 bus contre 6 en ce moment , inutile de vous dire que chaque jour les résidents se bagarre contre les chauffeurs qui laissent les moteurs en route alors qu’il jouent avec leurs tablettes numériques ou leurs portables , c’est une avalanche d’insultes à l’égard des résidents dont je vous passe les termes , même tard dans nuit 2h du matin nous sommes obligés de sortir pour dire de couper les moteurs ( pourquoi ça vous dérange , ta gueule petit français rentre chez toi ) , j’habite quai du rimport au rez -de-chaussée hélas aucun parti politique ne fait quelques choses pour nous nos courrier restent sans réponse , bonne journée ,monsieur fischer.

  2. Bonjour

    Est il vrai que la mairie veut transformer le quai du rimport en circulation des voiture en double sens pour fermer la rue de l’arsenal et le passage vers la synagogue ?De ce fait ils enleveront ts les arbres centenaires du quai du rimport…Ils commenceraient les travaux debut septembre 2015

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :