PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Baisse de subvention de la Ville de Metz au Marathon de Metz.

Intervention de Thierry Gourlot lors du conseil municipal du 28 janvier 2016 : Subvention à l’Association Metz Marathon.


Monsieur le Maire,

Il est indiqué dans le rapport que la 6ème édition du Marathon – Metz Mirabelle de l’année dernière a recueilli à nouveau de nombreux témoignages de satisfaction, tant de la part des participants que des acteurs impliqués.
Le niveau de participation non seulement se maintient à un niveau élevé et même progresse (6628 inscrits)
L’attractivité et le rayonnement de l’épreuve sont aujourd’hui patents.
Le public répond présent et 1509 entreprises locales participent à la course.
Les communes voisines apportent leur concours et 700 bénévoles se dévouent sans compter à l’organisation de cet évènement
N’en jetez plus la coupe est pleine, bref nous avons là une manifestation « Plus, plus, plus » à qui la ville devrait consacrer autant d’argent que l’année précédente sinon plus.
Et bien patatras, la ville donne moins cette année 125 000 euros au lieu de 140 000 euros soit 15 000 euros de moins.
La question est comment peut-on diminuer la participation de la ville ?

Est-on sûr que ce retrait va donner envie aux partenaires privés d’apporter encore plus, à cette manifestation, si la ville elle-même, qui en tant que partenaire principal se désengage ?
Est-on sûr, par ailleurs du montant de la participation, de la Région à hauteur de 50 0000 euros. Elle est attendue certes, et souhaitée mais si elle venait à faire défaut ou si la Région prenant exemple sur la ville décidait de réduire le montant de sa participation ?


Autres questions iconoclastes, pouvez-vous, nous expliquer M. le Maire, l’absence du Conseil Départemental dans cette opération, alors que le département est partenaire de toutes les grandes manifestations sportives de Moselle.

Qu’en est ’il aussi de la participation cette année de l’organisateur privé de l’année dernière, à savoir, Sport Events, est-il présent ? Et si oui à quel coût ?
D’une manière générale, je trouve injuste la sanctuarisation budgétaire de la culture et non du sport.

En effet autant il est possible de se passer de certaines manifestations ne touchant qu’une infime élite autoproclamée et dont notre groupe a déjà manifesté son désaccord avec nombre de vos choix, autant le budget consacré au sport (et en particulier le sport non professionnel) devrait être maintenu.

Je partage avec M. Belkhir BELHADDAD, vous voyez tout arrive, le fait comme il le déclare dans le Républicain Lorrain du 26 janvier dernier qu’il est « effectivement injuste que le sport n’ait pas plus de considération » ainsi que son coup de chapeau pour les bénévoles qui se donnent sans compter et gratuitement.
Il rappelle par ailleurs que la moitié des messins (soit 60000) ont une pratique libre ou en club.

Au bas mot, un messin sur deux pratique et si l’on compte les familles qui soutiennent les sportifs ou qui s’intéressent a un sport ou à un autre, cela touche quasiment tout le monde.
J’ajoute qu’à l’heure où tout le monde a le fameux « vivre ensemble » plein la bouche, le sport est vecteur de celui-ci.
En effet hormis quelques dérives communautaristes qui peuvent devenir venimeuses pour le vivre – ensemble, ou les débordements condamnables de certains supporters lors de certaines manifestations. Les Clubs messins semblent épargnés pour l’instant face à ces dérives.

Mais revenons aux valeurs du sport, le goût de l’effort et d’une saine émulation, le respect de l’adversaire, l’entraide et l’esprit d’équipe, le sens du collectif qui n’empêche pas l’exploit individuel, le respect de soi même et des autres, la canalisation de l’agressivité, un mieux-être psychique et physique le respect et l’entretien du matériel mis à la disposition des clubs par les collectivités…bref une liste non limitative au service du mieux vivre dans tous les domaines.

Parfois on regrette qu’un conseil municipal ne soit pas une équipe sportive. Je crois qu’on irait plus loin et avec un esprit collectif.

portrait_gourlot
Thierry Gourlot
Conseiller municipal de Metz
Conseiller régional Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine
Rétablir la présence humaine de nuit dans les résidences seniors du CCAS de Metz
Crèches de Metz : dégradation pour les familles
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :