PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Baisse de population = immobilier en panne à Metz

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil municipal du 25 février 2016

Pourquoi continuer à imprimer noir sur blanc des chiffres devenus complètement illusoires ? 171 000 m2 de constructions, 15 000 m2 de bureaux et commerces ? Il est clair pour tous que les 1600 logements pour 4000 habitants supplémentaires ne sont pas près de sortir de terre dans les 12 ans de la ZAC.

Le péché originel de construire sur des terres cultivables qui manquent cruellement à nos agriculteurs, (pour un éco quartier, c’est un comble) en éventrant une colline, est assumé par l’ancienne municipalité.

Mais vous avez persévéré dans l’erreur en lançant la ZAC, en plein retournement de situation économique. Les habitants que vous visez – les enquêtes démographiques le prouvent – ils déménagent, ou s’installent lorsqu’ils arrivent, hors de Metz et même de l’agglomération, ce sont au niveau local des exilés fiscaux que vous fabriquez, et ce n’est pas fini avec les décisions fiscales de Metz Métropole.

2013-ecoquartier-seille-01

Les coteaux de la Seille – Ecoquartier de Metz

2013-ecoquartier-seille-02

Les coteaux de la Seille – Ecoquartier de Metz

Et vous accédez même à la demande existante après l’avoir tant critiquée, celle de maisons individuelles qui verront finalement le jour sur la ZAC !
Aujourd’hui, la ZAC est en panne, dans le compte-rendu d’activité 2015, le solde d’opérations de la ZAC était négatif.
Le bilan prévisionnel chiffre les besoins de trésorerie pour 2016-2017 à 2 millions et 2,5 millions.

On nous demande maintenant de garantir un emprunt de 2 millions €, après avoir voté le 24/09/15 une convention financière pour décaler le remboursement de l’apport initial de Metz, prévu dans l’acte d’apport à novembre 2016, jusqu’à novembre 2022. Pour cet emprunt de 2 M€, le remboursement est déjà prévu dans 5 ans.

Après beaucoup de bluff sur l’état réel de cette ZAC, face à nos interrogations, on parle enfin de report de certaines recettes… de ralentissement du rythme de commercialisation… de la probable augmentation de la durée de réalisation…

Bref, il n’y a à l’appui de cette demande de garantie financière que des mauvaises raisons avancées avec mauvaise grâce, une fois qu’on ne peut plus temporiser parce qu’il faut déjà rembourser les premières lignes de trésorerie.

On lit dans la dernière phrase de la délibération : « vu l’intérêt de l’opération et son bilan financier prévisible »… Nous ne croyons ni à l’un ni à l’autre, et nous nous opposerons à ce que la Ville garantisse cet emprunt.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Favoriser la pratique musicale à Metz
Valoriser le sport amateur à Metz, réel vecteur de lien social
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :