PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

ZAC des Coteaux de la Seille : le déséquilibre du marché immobilier aggravé à Metz

Conseil municipal du 26 octobre 2017 – Intervention de Françoise Grolet

Le Compte rendu d’activité de 2016 pour la ZAC des Coteaux de la Seille ne retrace aucune évolution : « L’année 2016 a été largement consacrée à la mise au point des nouveaux projets immobiliers et à l’étude de la poursuite de l’aménagement de la zone ».
Autant dire que le « bilan équilibré à 43 M € » dont il est fait mention n’est pas près d’être atteint, le tableau arrêté au 31 12 16 affiche 12 M de réalisé, prévoit 2 M par an jusqu’à 2020, et 28 M sont reportés sans calendrier après 2020 !

On nous précise aussi que : « Au 31 décembre 2016, la comptabilité de l’opération enregistre une trésorerie positive de 2 663 575 € ».

Fin 2015, le solde d’opération de la ZAC était négatif. Vous nous avez demandé de voter le 24/09/15 une convention financière pour décaler jusqu’en 2022 le remboursement de l’apport initial de Metz (4,1 M€), qui était prévu (« sous réserve des disponibilités de trésorerie de l’opération »), dans l’acte d’apport, en novembre 2016. En février 2016, la Ville a garanti un 2nd emprunt de la SAREMM de 2 M (après un premier en 2015).
À ce rythme, la trésorerie peut bien être positive !

Et je vous disais alors : « Pourquoi continuer à imprimer noir sur blanc des chiffres devenus complètement illusoires ? 171 000 m2 de constructions, 15 000 m2 de bureaux et commerces ? Il est clair que les 1600 logements pour 4000 habitants supplémentaires ne sont pas près de sortir de terre dans les 12 ans de la ZAC ». Je n’ai rien à ajouter ni à retrancher !

Ce n’est d’ailleurs pas un regret de ma part, puisque chacune de vos nouvelles constructions aggrave le déséquilibre du marché de l’immobilier, notamment en dégradant le prix de l’ancien non rénové, donc en retardant sa réhabilitation.

D’autant que cette ZAC a le défaut originel d’être construite sur des terres cultivables qui manquent cruellement à nos agriculteurs, pour une zone qui s’est vendue comme éco-quartier, c’est un comble. Et les élus écologistes de Metz applaudissent ! Il est bien temps pour le président du Scotam, M. Hasser, de promettre que désormais, on va ronger 2 fois moins de terres agricoles que les 25 dernières années, comme il promet qu’on n’autorisera plus de nouvelles zones commerciales. Un peu tard, non ?

Cette ZAC était une décision de l’ancienne municipalité (2007), mais vous avez persévéré dans l’erreur en lançant la ZAC en plein retournement de situation économique, pour notre ville notamment. Les habitants que vous visez, toutes les études le démontrent, ils déménagent ou s’installent hors de Metz ou même de l’agglomération  pour fuir le matraquage fiscal : 6000 habitants perdus depuis 2008 !
La phase 2 à venir comporte 6 lots, avec un programme de maisons individuelles, que vous refusiez auparavant. C’est une preuve de réalisme, mais cela ne remplira pas vos objectifs démesurés.

Pour finir, mon attention a été attirée par cette mention : « A la demande de la Ville de Metz, il convient de noter également que des négociations sont en cours avec BLUE HABITAT pour la réalisation d’une nouvelle tranche au sud de la ZAC (Ilots 29, 30, 33, 34, 38, 39, 42, 43, 45, 46). » DIX lots supplémentaires, pour un certain promoteur qui a déjà une grosse part du gâteau à Metz après Woippy, cela semble démesuré, est ce vraiment la Ville de Metz qui est demandeur comme l’indique le rapport, et pourquoi ? Je demande que notre assemblée soit éclairée sur ces tractations.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine

Les infos que vous ne lisez pas dans les médias locaux sont sur PourMetz.com

Politique de la Ville : la venue du youtubeur de "Parlons cul" financée par le contribuable !
Conseil municipal : assez de mauvais théâtre politicien, nous voulons travailler pour Metz !
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :