PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Conseil municipal : assez de mauvais théâtre politicien, nous voulons travailler pour Metz !

Conseil municipal du 26 octobre 2017 – Intervention de Françoise Grolet sur les Modifications de composition de commissions

Cette intervention a été à de multiples reprises confirmée par le déroulé de la séance. Un « petit Ordre du jour »… qui a duré de 15h à 21h30 ! Une interruption de séance suite à des insultes entre élus… Des vociférations réciproques de la droite et de la gauche sur leur proximité supposée avec le FN…  Deux votes à bulletin secret demandés par un élu Vert ulcéré d’être exclu de toute commission technique… Quel triste spectacle !

Notre Conseil peine à fonctionner normalement, avec des séances interminables où l’on finit par saborder les points qui ont le malheur d’être placés à la fin de l’ordre du jour. Je l’ai vécu au dernier conseil lorsque je demandais la parole sur le programme 2017-2020 « Metz ville amie des aînés ». Quel dommage pour eux !

Cela incite certains à un fonctionnement théâtral pour attirer l’attention, et souvent je pense que nos concitoyens jugeraient sévèrement certains comportements très politiciens.

La solution serait – je ne le répèterai jamais assez – que l’on se concentre sur les domaines de compétence municipale ! Derrière les Délibérations que nous votons, il y a aussi des agents qui instruisent les dossiers et mettent en application les décisions. Il y a aussi des engagements d’argent public, dont chacun sait qu’il se raréfie. Il est plus que jamais urgent d’éviter, comme à tous les niveaux du millefeuille français d’ailleurs, le saupoudrage et les financements croisés où les responsabilités se diluent. On y gagnerait je crois 1/3 de temps de travail utile.

Autant je suis favorable à ce que notre Conseil trouve un fonctionnement plus efficace, et je crois que notre groupe a toujours été dans ce sens, en n’abusant pas du temps de parole et en choisissant un porte-parole pour chaque sujet, autant je ne comprends pas cette suspicion selon laquelle l’opposition serait un élément négatif.

Aujourd’hui, des élus hors groupe ne peuvent participer à des commissions, et en début de mandat, certaines commissions nous ont été interdites dans un parfait mépris de nos électeurs. C’est à nouveau le cas aujourd’hui pour mon collègue T Gourlot qui n’a pas eu le droit d’intégrer la commission demandée (sport et jeunesse). Et dire que votre adjoint aux sports M. Belhaddad nous accusait de manquer d’intérêt pour le sport, zéro cohérence !

Certains feraient mieux de se souvenir que chaque élu, aussi minoritaire soit-il, représente une part de l’expression démocratique. 

Au Conseil régional, les élus sont libres d’assister aux commissions dont ils ne sont pas titulaires. Cela me semble aller dans le sens de la transparence, alors qu’empêcher des élus de s’informer revient à confisquer l’information. En quoi la participation des élus pourrait elle gêner le fonctionnement de notre Ville ? Ce n’est pas comme s’ils se bousculaient pour assister aux commissions ! Je suis souvent gênée de voir que les fonctionnaires chargés d’exposer les dossiers sont bien plus nombreux que les élus eux-mêmes. Ainsi à la commission des finances (j’étais seule représentante de l’opposition à la dernière), ou à la commission Urbanisme (nous étions deux élus : le président et moi), laquelle a dû à cause de cela refondre son organisation.

Alors, je n’ai qu’un voeu : laissez travailler ceux qui le souhaitent, pour le bien commun de notre ville !

 


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine

Les infos que vous ne lisez pas dans les médias locaux sont sur PourMetz.com

ZAC des Coteaux de la Seille : le déséquilibre du marché immobilier aggravé à Metz
Copropriétés à la dérive : on ne les sauvera qu'en reconnaissant l'origine des problèmes
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :