PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Crèches de Metz : dégradation pour les familles

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil municipal du 28 janvier 2016 : Renforcement du partenariat entre la Ville de Metz et les associations Petite Enfance messines : élargissement du principe de guichet unique et amélioration des conditions d’attribution des places.

Ce rapport est la suite de la démarche votée au Conseil municipal de mai 2015 : optimiser le fonctionnement des établissements d’accueil du jeune enfant, après la prise en main du secteur Petite enfance par la Ville de Metz.
« Optimiser » – terme du contrat CAF voté en juillet – je l’avais déjà dit à ce moment, c’est rentabiliser. Délicat en matière de petite enfance… Il était demandé de parvenir à un taux d’occupation de 70%, une place doit donc être occupée par plusieurs enfants à temps partiel pour atteindre l’objectif. Un taux d’occupation de 100% est évidemment inatteignable, notamment avec les crèches à horaires décalés ou public particulier. Il avait déjà beaucoup augmenté en quelques années (60% en 2008).

Mais la priorité doit rester à la qualité d’accueil des enfants, comme aux conditions de travail des personnels, les deux se dégradent avec un turn-over trop important. Je viendrai, dans la prochaine délibération, à l’aspect financier, puisque malgré les efforts d’économies, vous diminuez fortement la subvention aux crèches.

Par cette délibération, le règlement intérieur des établissements d’accueil, et le règlement d’attribution des places sont modifiés, pour tenir compte de l’arrivée de nouvelles structures privées dans le dispositif commun, (est désormais concerné l’ensemble des 24 établissements messins, totalisant 1155 places).

Il s’agit d’abord de constater les effets des nouveaux règlements, dont on aurait aimé avoir un bilan ou au moins de premiers résultats, après la rentrée 2015-2016. Le Conseil des parents qui a été créé aurait pu apporter un éclairage utile là-dessus ! La gestion centralisée des demandes d’attribution de places a apporté de la souplesse, il ne s’agit pas de la remettre en cause.

Mais le règlement évoque aussi le changement de l’accueil occasionnel : ce statut, plus préjudiciable aux familles, s’est élargi en faisant passer le nombre d’heures/semaine nécessaires de 10h à 20h. Statut moins stable, plus aléatoire puisqu’il correspond à un accueil selon les places restantes, après l’accueil à temps plein. Il ne ressort pas non plus du guichet unique. Cela peut s’avérer gênant quand on travaille à temps partiel (à 20h on y est) ce qui se développe notamment chez les femmes. Gênant quand on n’a pas le choix des horaires, mais l’incertitude quant à l’accueil régulier est aussi néfaste pour les mères et pères au foyer, dont le rôle social est si important pour l’équilibre de notre société.

Par ailleurs, se pose aussi dans l’élargissement des nouveaux règlements, le problème de la fermeture pour les vacances. La décision de fermeture annuelle de toutes les crèches répondait à l’injonction (par la CAF je crois) de supprimer une clause excessive pour les usagers, qui plafonnait la durée autorisée des congés familiaux. Il a donc été décidé une fermeture annuelle des crèches de 5 semaines, prévenue 6 mois à l’avance, et la création de binômes de crèches fermant alternativement pour prendre en charge les enfants des établissements fermés.

Le préavis de 6 mois pour informer les parents fait que certains parents découvrent la fermeture trop tard par rapport à l’organisation familiale, d’autant que le contrat qu’ils avaient signé ne stipulait pas cette clause. Ils se sont engagés à respecter le règlement intérieur des crèches, mais n’ont pas été informés de sa modification !
Cette fermeture pour congés pose d’autres problèmes : entre parenthèses, le règlement gomme le terme de vacances de Noël et emploie celui de vacances de fin d’année, c’est déjà mieux que dans la précédente délibération où vous parliez de vacances d’hiver, ce qui était inexact, mais sachez que même le Ministère de l’Education Nationale communique encore sur les vacances de Noël, même après l’adoption de la charte de la laïcité !

Je parlais de problèmes, surtout pour la fermeture de 3 semaines l’été, qui constitue, selon les témoignages recueillis, une rupture dans la continuité du service, et pour les enfants un élément déstabilisant, on ne change pas de crèche comme de parking !

Pour ces raisons, nous ne pouvons approuver cette extension des dispositifs d' »optimisation » des crèches.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine
Baisse de subvention de la Ville de Metz au Marathon de Metz.
Quattropole : le Transfrontalier "Maxi Best Of"
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. Madame Grolet ,pour la première fois ,vous me décevez : je vous tenais jusqu’à ce jour pour une personne instruite ,intelligente ,sensée;
    Comment pouvez-vous ne pas voir que tant la Mairie socialiste de Metz ,que le « gouvernement » socialiste de la France se fichent pas mal de la famille : seuls comptent ,POUR EUX
    -le mariage pour tous(sauf pour le président…)
    -la famille recomposée,
    -la famille décomposée,
    -la famille uni-sexuelle,
    la Vraie famille ,qui a fait la force et la gloire de notre France ,c’est pour eux du pipi de chat ,à remettre le plus tôt possible à sa vraie place ,dans les poubelles de l’Histoire…

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :