PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Austérité pour la petite enfance à Metz

Intervention de Françoise Grolet lors du conseil municipal du 28 janvier 2016 : Subventions aux associations famille et petite enfance

Dans la continuité du rapport précédent, je soulignerai la situation financière des crèches : la CAF avait demandé notamment d’instaurer la facturation à la 1/2h pour préserver le budget familial des charges abusives.
D’ailleurs, cette disposition avait causé une baisse de 6% des revenus issus de la facturation aux familles, malgré l’augmentation des places de crèches à Metz. C’est de là que vient la pression pour « optimiser » la rentabilité des crèches en augmentant le taux de fréquentation.

Mais voilà que la municipalité leur inflige maintenant la double peine, en baissant de 3% la subvention aux crèches associatives, qui représentent 380 places d’accueils d’enfants, et aux halte-jeux.

Où sont les engagements solennels du budget 2016 : « continuer à offrir un haut niveau de services » ! « les budgets de la culture solidarité, éducation, petite enfance seront maintenus voire accrus ! »
Ces belles paroles vont, rejoindre au cimetière des promesses non tenues, l’engagement de ne pas augmenter les impôts, n’est ce pas Monsieur Lekadir !
Vous avez mal écouté le Maire, qui joue sur les mots (et sur la patience des contribuables) avec ses taux d’imposition, et dans le dernier Metz Mag, vous affirmez tranquillement que les impôts n’augmentent pas, ce que chaque Messin pourra apprécier en recevant la douloureuse ! Eh non, ce sont les taux qui n’augmentent pas.

On sait ce qu’il en est pour le CCAS, -11%. Voilà que les crèches perdent 3% de financement, et les actions en faveur de l’enfance, des adolescents et des familles perdent 2 à 5% : baisse donc pour les dispositifs de médiation familiale, si essentiels, et qui sont impactés par les restrictions budgétaires : exemple, la Marelle qui n’assure plus une permanence 7jours/7. Vous répondrez qu’il faut faire des économies, ce n’est pas nous qui dirons le contraire, il y a effectivement des économies à réaliser.

Famille je vous haime

Famille je vous haime

Fallait-il dans ces conditions, faire le choix pour la crèche de l’Amphithéâtre d’un équipement aussi luxueux que la maison de l’Enfance, crèche de pointe qui a coûté plus de 5 millions d’euros pour 60 places ? On peut aussi faire de petites économies, par exemple dans la programmation du Printemps des familles à Borny, listé dans les subventions, qui avait choisi d’organiser, à côté d’actions utiles, une « conférence gesticulée » intitulée subtilement « Familles, je vous haime » organisée par la SCOP Le Pavé, sur l’importance de « repenser la famille d’un point de vue politique » vu qu’elle sert si bien les « dominations capitalistes« . Ce discours de lutte des classes qui ne dédaigne pas les subventions, on croit rêver !
Cela donne un peu le vertige, surtout que la subvention est attribuée sur la ligne « accompagnement et soutien à la parentalité » qui regroupe par ailleurs des services essentiels aux familles ! Nous ne soutiendrons pas ces mauvaises économies sur de bonnes dépenses, et réciproquement.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine
Metz : "Redynamiser" le centre-ville... abandonné par le PS.
Conseil municipal de Metz du 28 janvier 2016
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :