PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Rétablir la présence humaine de nuit dans les résidences seniors du CCAS de Metz

Intervention de Bérangère Thomas lors du conseil municipal du 28 janvier 2016

Le CCAS de Metz a décidé, dans ses foyers-résidences pour personnes âgées, de supprimer la présence humaine de nuit pendant les congés des hôtesses responsables.

Or, Metz a intégré le réseau « Ville Amie des Aînés » de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la qualité de ses services et de ses actions dédiés aux seniors. Ainsi, la Ville et son CCAS doivent s’engager au quotidien à améliorer l’habitat senior, promouvoir la vie active des aînés, informer et accompagner les plus fragiles.

Lutter contre la précarité et l’isolement des seniors est une priorité nationale depuis le drame significatif de la canicule de l’été 2003.
On sait que dans la vision 2030, plus d’un quart de la population messine aura plus de 60 ans. Nous constatons également que le fossé se creuse entre les personnes, de plus en plus nombreuses, qui perçoivent l’Allocation de Solidarité aux Personnes Agées (ASPA) et les personnes ayant des revenus financiers suffisants. C’est le cas notamment des femmes, dont les carrières professionnelles ont été, pour beaucoup d’entre elles, incomplètes, ou qui perçoivent une pension de réversion ou de veuve qui ont été minorées depuis plusieurs années.

Par ces motifs, et parce que cette mesure indigne représente une décision injuste et contraire au principe de la solidarité intergénérationnelle, nous souhaitons que la ville de Metz demande à son C.C.AS de rétablir ce dispositif d’assistance de nuit 365 jours par an, qui était garanti aux résidents de ses maisons de retraite.

250 personnes en moyennes sont touchées par cette mesure qui ne peut se justifier par le simple concept de « faire des économies » après la baisse de subvention de la Ville de Metz. Les économies ne sont pas à faire à ce niveau ; avant d’engager des dépenses pour l’accueil de nouvelles populations, il faut d’abord assurer et assumer l’existant ! Alors que la devise de notre République est pavoisée dans la ville, il s’agit de faire acte d’égalité et de fraternité envers nos concitoyens.

Nous ne voulons pas croire que la ville de Metz serait défaillante en matière de solidarité envers ses aînés !


portrait_thomas
Bérengère Thomas
Conseiller municipal de Metz
Conseil municipal de Metz du 28 janvier 2016
Baisse de subvention de la Ville de Metz au Marathon de Metz.
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. Comme toujours, le maire trouve l’argent pour les immigrés mais pas pour les français dans le besoin. Est-ce que nous habitons encore en France ? Non, appelons la plutôt « terre d’asile ». C’est sur, quand on a assez d’argent pour se protéger et vivre convenablement, on ne se sent pas concerné par tous ces problèmes, mais l’écart entre riches et pauvres se creuse de plus en plus et la couche moyenne disparait peu à peu.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :