PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

La ville de Metz doit revoir sa politique des jardins familiaux

Intervention de Thierry Gourlot lors du conseil municipal du 25 février 2016

Je souhaite profiter de ce point pour apporter une correction au nom de notre groupe. Non pas à votre encontre mais envers nos concitoyens.
M. le Maire lors du conseil municipal du 17 décembre 2015, vous avez présenté un point qui modifiait le règlement des jardins familiaux sous le terme « d’évolution« . Si nous avions imaginé combien vous alliez les matraquer, nous nous serions carrément opposés à ce règlement.

En effet si le nouveau règlement prend en compte les réalités d’usage, les tarifs indiqués de manière non concrète en fin de document ne nous permettaient pas d’apprécier votre nouvel impôt à sa mesure.

Jardins familiaux Parc du Sansonnet

Jardins familiaux Parc du Sansonnet

Ces locataires très mécontents suite aux nouveaux tarifs et dont les services de la ville subissent l’exaspération nous ont fait parvenir leur facture. Je passerai sur le courrier introductif qui présente la mesure et qui culpabilise les locataires en les accusant de dégradations et de mauvais entretien.


Formule de calcul des nouveaux tarifs des jardins familiaux

Formule de calcul des nouveaux tarifs des jardins familiaux

Faire du cas par cas aurait évité bien des désagréments ! Preuve en est l’hémorragie que la ville subie avec un nombre exponentiel de jardins rendus. Rien qu’au Sansonnet et si nos informations sont justes, il y aurait déjà plus de 20 jardins rendus et ça continue.

Donc pour en revenir aux factures je vous citerai ce cas un terrain de 160 M² soit 1.6 are. Cette personne payait 20€/an à N+1. Cette année il devra payer 70€/an dès juillet soit 90€ de dépensé cette année. Dès 2017, en suivant votre tableau basé sur le quotient familial, censé être une mesure sociale et parce que cette personne a « la chance » d’être pauvre (soit moins de 933€/mois), son coefficient ne sera « que » de 2 et elle payera donc 140€/an à partir de 2017 (saison 2016-2017).

Vous comprendrez aisément qu’à ce tarif, sa production ne compensera pas cette dépense. Certains terrains de 10 ares voient d’ailleurs leur surface réévaluée pour réduire la note (en pente, pas cultivable à 100% etc)

Il serait intéressant que vous nous indiquiez combien de terrains ont été rendus sur les 716 actuellement en location et combien de loyers n’ont toujours pas été payés. Je doute que les 433 demandeurs en attente se précipitent et surtout qu’ils puissent compenser les pertes.

Alors pourquoi cette longue introduction ? Eh bien tout simplement car les socialistes qui gèrent la ville font des économies en supprimant des postes aux espaces verts en déléguant l’entretien aux habitants et associations proches de vous.

Vous prêtez des terrains à ces associations aux buts idéologiques (vivre ensemble etc) qui vous conviennent et de l’autre vous matraquez fiscalement le simple citoyen qui tente de mettre un peu de légumes bio dans son assiette pour mieux faire passer si j’ose dire votre indigeste gestion de notre ville.

Faudra-t-il que ces messins se constituent en association plus ou moins confidentielle pour qu’eux aussi bénéficient de terrains gratuits, quitte à promettre de produire, allez pourquoi pas du vin comme à Metz Nord !?!
C’est pourquoi, nous vous demandons de bien vouloir revenir sur votre décision et de réfléchir à un dispositif plus équitable pour les jardins familiaux.

Bref si cette évolution du règlement était floue c’est qu’il y avait un loup comme le dit votre amie Martine Aubry et du loup je passe aux chèvres.

Dans le cadre des prestations d’éco-pâturage étant donné que vous n’avez aucun site défini, il nous semble pertinent de retenir entre autre le site du Fort de Queuleu.

Les bénévoles qui ont déjà accompli un travail titanesque pour la restauration du site verraient certainement d’un bon œil le renfort de nos amis caprins pour l’entretien du terrain qui je vous le rappelle absorbent toutes sortes de végétaux, défriche et exploite les terrains pauvres.


portrait_gourlot
Thierry Gourlot
Conseiller municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Stationnement à Metz : dissuasif !
Réforme des rythmes scolaires : de plus en plus coûteuse.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :