PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Se soigner à Metz : médecins des quartiers « sensibles »

La classe politique, déconnectée du réel, n’entend pas les difficultés des médecins des quartiers sensibles 

Trois exemples extraits de l’actualité 2012  dans le quartier de Borny :

  • janvier 2012, les praticiens des cabinets médicaux et dentaires poussent un « coup de gueule » contre le squat des dealers sous les préaux, ceux qui le peuvent ont déménagé, les plus anciens sont obligés de supporter la pression et la baisse de leurs revenus (http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2012/01/03/les-medecins-malades-des-nuisances-liees-a-la-drogue) ;
  • mars 2012,un médecin est agressé par un drogué, 45 jours d’ITT
  • décembre 2012 : un généraliste ferme définitivement son cabinet après 50 ans d’exercice, les jeunes médecins étant effrayés par la mauvaise réputation du quartier.

Quelle est l’attente de ces médecins attachés à leur quartier et dévoués à leur clientèle ? Une présence policière accrue, des caméras de surveillance.

N’est ce pas prioritaire, comparé à la future BAM (Boîte à Musiques), salle de concert en cours de construction à Borny (qui va nous coûter 11 760 000 euros) ?

Le coût de la Boîte à Musique

Formations à la carte pour les détenus : l'idéologie Taubira vue de Metz
Mercy, Schuman : Le déséquilibre de l'offre de soins à Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. Il faudrait vraiment trouver des solutions à la « fuite » médicale dans la ville.

    Mais je pense que le problème est moins un problème de médecins qui déménagent, qu’un problème de jeunes médecins qui ne viennent pas s’y installer!

    La seule véritable solution étant de créer un environnement et un cadre de vie agréable pour inciter les jeunes médecins à vouloir venir et rester dans la ville.

    Et cela passe aussi par tout le côté « loisirs, sorties, spectacles » qui est susceptible d’attirer une population d’une tranche d’âge inférieure d’autres villes à proximité.

  2. Délirant, effarant… Le plus incroyable est qu’il y ait encore des médecins sur place. Pour combien de temps ?

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :