PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Formations à la carte pour les détenus : l’idéologie Taubira vue de Metz

La Région Lorraine, dans sa Commission permanente du 19/04/2013, a décidé d’attribuer 123 000 € à des « actions qualifiantes en milieu pénitentiaire », pour un budget total de 262 800 € sur fonds publics.

94 détenus lorrains vont donc devenir stagiaires de la formation professionnelle, par exemple comme Peintre en bâtiment à la Maison d’Arrêt de Metz-Queuleu, ou même, à Epinal, « bénéficier d’un placement à l’extérieur (…) de manière à poursuivre une formation en milieu forestier » qualifiée de « très riche et innovante ». Cette subvention proposée par la majorité socialo-écolo-communiste a été votée à l’unanimité par le groupe UMP-NC.

Avec les meilleures intentions du monde – prévenir la récidive – on nage ici en pleine utopie socialiste, où le délinquant n’est jamais coupable, c’est la société qui est criminogène. Christiane Taubira a récemment déclaré que « l’incarcération crée plus de récidive » : après le « Mariage pour tous » elle invente la « prison pour personne »… Les détenus sont qualifiés de « public prioritaire » : voilà qui ne risque pas d’aider leurs victimes à tourner la page après une agression ou un braquage… La délinquance augmente sans cesse à Metz comme ailleurs, et seule la caste politique UMPS ne réalise pas ce qu’il y a de choquant pour les citoyens-contribuables à voir l’argent de leurs impôts transformer le temps d’incarcération en opportunité de « développer leur potentiel d’employabilité à la sortie en acquérant de nouvelles compétences ».

Françoise Grolet dénonce cette culture de l’excuse, qui revient à nier la liberté des individus de choisir leur destin. Quel signal négatif envers le jeune Lorrain qui se lève pour aller travailler ou suivre sa formation, à l’heure où d’autres finissent leurs rentables trafics ! La prison doit rester une sanction permettant de payer sa dette à la société, et la peine prononcée par la justice doit être effectuée. Seuls ces principes de bon sens permettront une baisse de la délinquance.

Pour une police des transports à Metz
Mettis : le choc des réalités
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :