PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Palmarès des maires, le bilan médiocre de Dominique GROS

Classement général, 23ème sur 34

Le Parti socialiste contrôle 23 des 34 plus grandes villes françaises et c’est pourtant un élu de droite que notre jury a distingué. Parmi les experts comme auprès de ses pairs, Alain Juppé fait presque l’unanimité. C’est très largement qu’il s’impose, l’emportant dans quatre des neuf domaines clés où l’action des édiles était jugée: l’urbanisme, la fiscalité, les transports urbains et le rayonnement (voir le détail du classement dans chacun de ces domaines ci-dessous).

Culture, 19ème sur 34

Dominique Gros n’aura pas faibli durant son mandat avec une manne d’argent distribué quasi sans limite pour la culture version Parti Socialiste. Et pourtant son bilan reste médiocre, malgré l’appui de l’ancien (Aillagon) et de l’actuel ministre de la culture. D’ailleurs quel sera le poids d’Aurélie Filippetti, seconde sur la liste pour les municipales et dont l’avenir au gouvernement reste incertain.(Aurélie Filippetti pourrait sortir du gouvernement au prochain remaniement. Loractu.fr)

Développement durable, dernier

Le Mettis devait apporter bonheur, prospérité et écologie. Il n’aura apporté que défiguration de la ville, la continuation de la fermeture de commerce et son impact carbone ne sera jamais compensé. Le pseudo écoquartier n’a d’écologique que le nom. Ce quartier (comme toutes les ZAC entreprises par Dominique Gros) est en effet au point mort, ne trouvant pas preneur et faisant travailler pour la majorité des travailleurs détachés (vidéo, Chantiers de Metz. Mains d’oeuvre étrangère à bas coût.). Quand à l’usine biomasse de Chambière, la filière bois est extrêment inquiète car la montée en charge nécessite de puiser dans les ressources autres que les déchets et tirent la sonnette d’alarme. Seule une usine à méthanisation aurait su répondre à un réel développement durable avec un impact économique bénéfique aux ménages.

Développement économique, dernier

Sur ce thème, Dominique Gros saura encore se défausser en arguant que cette compétence relève de Metz Métropole. Et il aura raison. Mais qui dirige Metz Métropole, M. Le Maire !?! La seule vision de cette équipe municipale, Thierry Jean en tête est d’imposer le commerce de luxe à Metz. Mais après avoir appauvri les Messins, qui donc ira consommer ? Actuellement, plus de 300 cellules commerciales sont vides à Metz, et la seule réponse du Maire et de son équipe est le dédain pour tous ces petits commerces qui forment pourtant la vie sociale d’une ville.

Fiscalité, 4ème sur 34

Une excellente note pour un Maire dont la bonne gestion n’est qu’un tour de prestidigitation ! En effet, de nombreuses compétences ont été reportées sur Metz Métropole, et si l’endettement de la ville de Metz est resté stable, celui de Metz Métropole a littéralement explosé, passant de 4€ d’endettement par habitant en 2007 à 577€ en 2012. Mais alors quelle est la recette de Dominique Gros pour avoir une dette si faible à Metz ? Tout simplement l’impôt plus que l’emprunt. À deux reprises, en 2009 et en 2010, le maire a relevé les taux de la taxe foncière et de la taxe d’habitation ; le prix des parkings a augmenté et la taxe locale sur l’électricité a été instaurée au maximum(Le Point)

Rayonnement, dernier

Avec un budget communication monstrueux, et une campagne « Je veux Metz » digne de tout ce qu’il ne faut pas faire en publicité, Metz n’aura absolument rien gagné en visibilité dans le monde. Et si Pompidou aura eu l’effet « whaou » les deux premières années, le constat est tout simplement affligeant aujourd’hui.

Sécurité, dernier

Souvenez-vous en mars 2013 (Vivre à Metz pages 21 à 25 et 45-46) quand Dominique Gros faisait passer les Messins pour des fous et nous expliquait ce fameux sentiment d’insécurité sous un angle psychiatrique. Et plus récemment encore, cette campagne de propagande visant à nous vendre Metz comme ville sûre avec « d’excellents » chiffres liés à la sécurité. Non, M. Le Maire, quand on est au même niveau que Paris concernant la sécurité, Metz n’est pas une ville sûre !

Solidarité, dernier

Solidarité, ce mot qu’ont tous ces socialistes humanistes au grand cœur, et dont certains tel Thomas Scuderi, l’utilisent tous les deux mots pour se donner bonne conscience. Les inégalités ne cessent de se creuser à Metz, mais plutôt que de se soucier des Messins, Dominique Gros préfère laisser la situation des faux demandeurs d’asile s’enliser et les reloge à chaque vague soit tous les 2 mois en ce moment. Le rue de Blida est de nouveau occupée par 20-30 personnes avec la complicité de BASTA, meilleurs amis du maire sortant. Il serait enfin temps de se préoccuper des besoins des Messins, de leur rendre du pouvoir d’achat en stoppant la folle imposition prônée par D. Gros, en leur proposant des logements dignes avec des loyers abordables, et surtout en leur rendant la possibilité de pouvoir travailler à Metz !

Transport, dernier

Plusieurs années de travaux, une autosatisfaction sans limite concernant le Mettis et pourtant le résultat est là. Dernier du classement ! LE Mettis n’est en rien une révolution. Ce n’est qu’un bus diesel, qui concentre plusieurs lignes qui ont été supprimées pour contraindre son utilisation. Et la dessus, D. Gros nous répondra encore et toujours : mais il marche. Encore heureux que ça fonctionne, vu ce que son joujou nous a coûté. 240 millions d’euros pour un coût de départ de 146 millions. Mais quelle bonne gestion (et cette remarque peut se retrouver sur tous ses projets). Certains quartiers ont de plus subit la suppression d’arrêts, encore une fois dans une logique de contrainte. Tenez-le vous pour dit, le 24 février 2014, lors du conseil de Metz Métropole, ces grands experts sont restés dépités devant l’ampleur de la dette et concernant le Mettis qui n’est pas rentable, leur solution est de vous faire changer vos habitudes pour que vous le preniez. Comme si nous assommer d’impôts ne suffisait déjà pas.

Urbanisme, dernier

Tous les Messins restent consternés devant la laideur de l’urbanisme imposé par le parti socialiste ces 6 dernières années. S’il existait un classement sur ce thème, Dominique Gros pourrait enfin se vanter d’être premier sur le podium. Des matériaux chinois pour la plupart (et qui ne résistent pas à l’assaut du temps), de vastes places déshumanisées et inutilisables, des pistes cyclables dangereuses, une circulation automobile freinée à vous faire sortir de vos gonds devant le nombre de feux. Metz était une belle ville, verdoyante et agréable. Avec le socialiste Dominique gros et pourtant soutenu par René Darbois son écologiste de caution, Metz n’est devenue qu’une masse informe de béton, sans âme et qui pourrait être n’importe qu’elle autre ville du monde. Il est indispensable de remettre à plat tous les projets destructeurs d’espaces verts et de privilégier les constructions existantes et laissées à l’abandon. L’étalement n’a aucun sens s’il ne sagit que de transvaser un secteur vers un autre, aussi « moderne » soit-il.


source : L’Express
A découvrir également; les membres du jury et la méthode de notation

Françoise Grolet a signé la charte de la Manif Pour Tous
A l'écoute des habitants du quartier : FORT MOSELLE – LES ISLES (24/02/2014)
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. le changement c’est du flan !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :