PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Non au monopole du cinéma par Kinépolis à Metz !

Intervention de Bérengère Thomas au conseil municipal du 28 janvier 2016 :  » Rénovation de l’offre cinématographique’ du centre-ville : mise à disposition par bail emphytéotique du cinéma Palace. « 

Ce point à l’ordre du jour soulève la question de la place du cinéma de centre-ville et particulièrement dans le cœur même de la ville de Metz.
Que veut-on exactement, quel calcul hypocrite, quelle stratégie de faux semblant met-on en place depuis quelques années à Metz ?

Les mêmes qui, hier, défendaient le cinéma de proximité, la culture cinématographique de qualité et était contre les multiplexes offrent une voie royale, aujourd’hui, au monopole cinématographique.

Facile de crier à la vétusté quand on ne fait pas les travaux nécessaires d’entretien, facile de crier à des locaux inadaptés lorsque l’on étudie superficiellement des aménagements en adéquations avec un lieu aménageable, facile d’accuser et de laisser tout à charge de l’exploitant.

La raison est claire et avouée : par ailleurs, dans les mois à venir, un nouveau cinéma va voir le jour sur le territoire de l’agglomération messine à savoir un multiplexe dans la ZAC Actisud de Moulins-les-Metz (6-8 salles) à Waves.

Logique surprenante ! Pourquoi Metz devrait-elle renoncer à ses cinémas de centre ville !

Qui sert-on ? Qui défend-on ? Qui veut la mort de Metz ? Qui veut la prospérité d’une firme étrangère ? Qui veut privilégier un intérêt privée contre l’intérêt général des messins ? Qui veut défendre notre activité économique et notre attractivité locale ?
Il est tout de même inadmissible que le maire de Metz et la municipalité ne défendent pas les intérêts de leur propre ville et le dynamisme commercial du centre ville où la présence des cinémas assure tout de même de la venue de plus de 250.000 personnes (175.742 spectateurs Palace et 91013 Cameo-Ariel en calculant que l’on va chez l’un et l’autre, chiffre 2015) qui fréquentent les cinémas et de façon indirect restaurants, bars, commerces, parkings et toute l’activité humaine !
Il s’agit du « B.A BA »
D’autant plus que ce qui est prévisible se jouera : l’entrée en concurrence des autres salles multiplexes qui fleurissent à moins de 30 kilomètres.

Si l’avenir des cinémas de centre ville était condamné, nous pourrions comprendre mais non !

Votre rapport montre que dés 2012 avril, cabinet Gérard Vuillaume, mandaté par la ville, le potentiel public rien que pour l’Art&Essai pourrait s’élever à 300.000 entrées par an pour un cinéma de centre ville rénové et animé. Alors qu’attendez-vous pour faire ce qu’il faut faire !

Pire, on nous parle du potentiel de la ZIC (Zone d’Intérêt Cinématographique) de la ville de Metz, estimée de 1.8 à 2 millions d’entrées alors qu’un maximum d’1.2 millions d’entrées est réalisé actuellement à Saint Julien -Les –Metz +PALACE + CAMEO. Mais, cette fois-ci c’est une étude faite par Kinepolis et CGR qui le fait. ON comprend pourquoi !

Personnes ne vous demande de fermer les cinémas du centre ville et encore moins de les opposer à la construction d’un autre…sur la fameuse ZAC de l’Amphithéâtre. OUI, cette zone devient une zone urbaine dense, mais, assiste-ton à l’explosion de la zone de chalandise, répond-on à un besoin, une pénurie dans cette folie à l’urbanisation à outrance ? Non. Personne ne vous demande non plus de faire de la concurrence avec le commerce de centre ville et à son activité qui à fait la réputation de Metz

Alors, qu’attendez-vous pour réagir et que ce soit Metz qui remporte le bénéficie de ses cinémas ? Vous êtes propriétaires des sites et porteur de cette ambition de développement de la culture cinématographique, c’est à vous de défendre les intérêts de la ville !


portrait_thomas
Bérengère Thomas
Conseiller municipal de Metz
Festivals : il faut développer le "Made in Metz"
Le parc de la Seille rebaptisé " Jardins Jean-Marie Pelt "
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. Le plus étonnant ,au sens premier du terme ( » frapper comme par un coup de tonnerre »),c’est bien de voir des SOCIALISTES ,ou du moins se prétendant tels ,imposer un monopole capitaliste…

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :