PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Municipales à Metz : le FN risque de peser lourd (Les Echos)

P1340667

En 2008, la division de la droite à Metz, un bastion de centre droit qui n’avait pas connu de maire de gauche depuis 1848, avait largement contribué, au terme d’une triangulaire, à la victoire du socialiste Dominique Gros. «

Un accident de l’histoire », assure la députée UMP Marie-Jo Zimmermann, qui veut cette-fois ci présenter un front uni pour reconquérir la capitale lorraine (125.000 habitants). La vice-présidente de l’Assemblée nationale a pris la tête d’une liste UMP-UDI-Modem sur laquelle figure notamment l’eurodéputée Modem Nathalie Griesbeck.

L’accord entre ces deux fortes personnalités n’a été possible qu’après plusieurs mois de difficiles tractations… Si cette union est souvent considérée comme de circonstance et ne fait pas l’unanimité dans la droite messine – une liste se monte autour d’un cadre commercial, Xavier Kormann, soutenu par le maire UMP de Woippy, François Grosdidier –, elle est loin, évidemment, de faire les affaires du maire PS sortant.

Dominique Gros met lui aussi en avant une liste de rassemblement avec des élus communistes, ex-Modem ou encore EELV et en numéro deux… la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, une figure locale. Mais il va devoir affronter une liste Front de gauche. Il peut bénéficier de la réussite du nouveau réseau de transports urbains, mais se voit reprocher une circulation en centre-ville encore difficile et pourrait surtout pâtir des fortes hausses d’impôt votées sous son mandat. Ce sera l’un des axes de la campagne de Marie-Jo Zimmermann, avec la sécurité et le renforcement de la police municipale, le manque d’attractivité économique de la ville et l’emploi.

Une âpre bataille dans laquelle le FN risque de peser lourd. Menée par Françoise Grolet, qui aux cantonales de 2011 est arrivée au premier tour devant Dominique Gros (26,4 % contre 26,1 %), la liste du parti d’extrême droite est créditée de 15 % à 24 % des voix. De quoi se maintenir au second tour et jouer les trouble-fête au détriment de la droite.

Les Echos.fr


à l’élection municipale du 23 mars 2014 ne vous laissez pas voler votre voix. votez !

Metz 2014 – Débat des municipales – La voix est libre (France 3 Lorraine)
Françoise Grolet demande la suppression du distributeur de seringues rue d'Austrasie
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. Diviser pour mieux reigner .
    La disponibilité de Mme GROLET fait toute sa force.
    Votez bien .le seul pouvoir du peuple c est le vote

  2. C’est la fête ♫♪♪♫♪♪♫…. Bye Bye les INCOMPÉTENTS du PS !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :