PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Metz, une ville qui se paupérise sous l’égide des socialistes

faire-autruche
Intervention de Bérangère Thomas au conseil municipal de Metz le 24 novembre 2016 : Projet Social de Territoire 2016/2020 et convention Territoriale Globale de Services aux Familles.
Ce dossier nous permet d’avoir une bonne vision du contexte social actuel tendu et montre des difficultés à poursuivre les engagements de cohésion sociale face à l’accroissement de la pauvreté. Or, ceci ne pourra s’améliorer que si une politique d’emploi et de valorisation de l’activité est mise en place. A l’horizon 2026, dans 20 ans, quels seront les gisements d’emploi, que feront les 7469 enfants de moins de 6 ans recensés aujourd’hui ?

Devant une population en déclin, a-t-on fait la bonne projection sur les grands chantiers d’urbanisme à Metz ? Sur la question du logement à Metz a-t-on pris les bonnes orientations lorsque l’on constate un parc immobilier de 64 889 logements principalement dans le domaine privé, un accès à la propriété en augmentation mais faible et 22% de logement sociaux ?

On lit page 14 du rapport : « Le marché local en voie de détente et le rythme de production neuve entraînent une aggravation de la vacance…préoccupant à Metz et localement critique. »

Nous avons de quoi nous alarmer et avoir des éléments pour nous projeter dans l’avenir. En effet, le contexte social difficile est étroitement lié à la situation économique et pèse sur les actifs si tout ne repose que sur l’impôt et le contribuable. Le transfert de charge aux collectivités et aux associations tributaires de subventions et de dotations est une remise en question certes dans un esprit de mutualisation, de répartition plus juste et égalitaire. Les transferts de charges et la baisse des dotations mettent cependant en péril des structures. Par exemple, le département a baissé de 25% sa dotation aux collèges. Selon la richesse ou non de l’établissement, ceci peut remettre en question l’achat et le renouvellement des livres scolaires par l’établissement…livres sont mis gracieusement à disposition des élèves.

Quelques chiffres du diagnostic social de territoire :
➤ 1 messin sur 5 sort du système scolaire sans diplôme ;
➤ 27% des enfants de -6 ans et 25% des + de 6 ans fréquentent l’accueil périscolaire ;
➤ 1/3 des enfants scolarisés fréquentent la cantine ;
➤ 7469 enfants de moins de 6 ans ;
➤ 28,7% des moins de 3 ans fréquentent un E.A.J.E. (Équipement d’Accueil du Jeune Enfant) ;
➤ 37,5% des enfants inscrits en E.A.J.E. sont en situation de pauvreté ;
➤ 1136 places en E.A.J.E. dont plus de la moitié gérées par la Ville de Metz ;
➤ 661 places chez les assistants maternels ;
➤ 87 jeunes de moins de 20 ans pour 100 personnes de plus de 60 ans ;
➤ 21% de ménages pauvres ;
➤ +14.8% de demandeurs d’emploi de catégorie A entre 2012 et 2014 ;
➤ 4 797 allocataires du RSA ;
➤ 64 889 logements (locatif privé et petits logements) mais plus de propriétaire habitants ;
➤ 7 674 logements vacants ;
➤ 22% de logements sociaux ;
➤ 24 046 personnes de 60 ans et plus (29 534 en 2030) ;
➤ 943 bénéficiaires de l’A.P.A. (Allocation Personnalisée d’Autonomie) à domicile ;
➤ 2 763 allocataires de l’A.A.H. (Allocation aux Adultes Handicapés) ;
➤ 18 enfants porteurs de handicap recensés dans les E.A.J.E.

Cet état des lieux devrait aider à l’élaboration d’une stratégie de développement économique ou chacun retrouve sa place, et, une remise en question de la création d’activités. Pour une vision plus optimiste, il faut analyser ces données et appuyer sur les projets de développement durable et des implantations d’entreprises.


portrait_thomas
Bérengère Thomas
Conseiller municipal de Metz
PACOD. A quand la sécurité et la quiétude pour les habitants de Borny ?
Blue Habitat, opacité et modifications de marchés.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :